Chrome devient le navigateur le plus utilisé en Europe

C’était inexorable, nous y voila. Chrome a enfin dépassé Internet Explorer en Europe. Une page se tourne. Les challengers restent Firefox et Safari.

Dans le même temps, Internet Explorer 6, le boulet de Microsoft, vient de passer sous la barre des 5% à travers le monde. Je me demande bien ce qu’ils peuvent encore voir avec ce navigateur. Il y a de moins en moins de sites compatibles avec cette version.

Pour en savoir plus, lisez l’article de 01Net sur cette nouvelle statistique et celui de PcINpact concernant Internet Explorer 6.

Application native vs Web application : le duel fraticide

Les applications natives sont développées et compilées pour le système cible où elles s’exécutent. Elles ne fonctionnent donc que sur un seul système. Elles sont généralement développées dans le langage de prédilection du système, qui diffère d’un système à l’autre. Les applications Web, ou Web apps, s’exécutent au sein d’un navigateur Internet. Ces navigateurs étant présents sur tous les systèmes, elles peuvent s’exécuter sur tous les systèmes.

Chacune des deux solutions a des avantages et des inconvénients. Selon le contexte et le type d’application, une solution sera plus adéquate que l’autre. Mais quels sont ces critères ? Comment faire le bon choix ? Analyse. Lire la suite

Un site marchand crée une taxe pour les utilisateurs d’Internet Explorer 7

Tout le monde le sait, rendre son site Internet compatible avec les anciennes versions d’Internet Explorer est une plaie. Cela coûte beaucoup d’argent. Après de nombreuses années d’attente, on s’est à peu près débarrassé d’Internet Explorer 6. Mais il reste encore Internet Explorer 7 à éliminer.

L’initiative du site marchand Kogan est intéressante. Pour financer ses coûts de développements supplémentaires afin de rendre compatible son site avec Internet Explorer 7, le site a mis en place une taxe de 6,8% pour les utilisateurs de ce navigateur. Comment l’éviter ? Simplement en réalisant ses achats à l’aide d’un autre navigateur. D’ailleurs, Chrome, Firefox, Safari et Opera sont vivement conseillés.

Et si nous faisions tous cela pour éradiquer ce navigateur d’un autre temps ?

Pour rappel, Microsoft a mis en place une mise à jour automatique pour passer à la version 8 sur XP (la dernière version compatible avec ce système d’un autre âge) et 9 sur Vista et Windows 7. Les seuls qui continuent à utiliser cette vieille version sont les employés des entreprises qui ont une politique de blocage des mises à jour logicielles.

Vivement la fin de ces navigateurs !

Pour en savoir plus, lisez l’article (en anglais) de Techguide. Merci Samori pour la news.

Internet Explorer se mettra à jour automatiquement dès janvier

Au mois d’août dernier, j’écrivais une analyse d’expert sur les mises à jour logicielles : automatiques ou pas ?

Je concluais que, devant la profusion de logiciels que l’on commençait à utiliser, les mises à jour devenaient une gêne et qu’il fallait qu’elles soient automatiques pour le grand public.

J’indiquais également que cela avait un coût énorme pour les entreprises de ne pas se mettre à jour automatiquement. Je donnais notamment comme exemple les non mises à jour d’Internet Explorer qui ont obligé de nombreux développeurs à faire des versions spécifiques de leurs sites et applications compatibles pour de très vieilles versions d’Internet Explorer, notamment la 6.

Microsoft m’a entendu. A partir de janvier, ceux qui ne se seront pas mis à jour le seront de force ! Et c’est tant mieux ! Car à quoi bon rester sur des versions de logiciels antédiluviens si ce n’est parce qu’on ne sait pas ce que signifie une mise à jour ? Nombre de personnes que je connais et qui utilisent l’ordinateur le plus simplement possible croient que quand on leur propose une mise à jour, c’est qu’un virus tente de s’installer sur leur ordinateur. Ils répondent donc toujours non et ne profitent jamais des mises à jour.

Grâce à ces mises à jour automatiques, on va enfin pouvoir faire des sites qui doivent être compatibles au pire avec Internet Explorer 8. Adieu Internet Explorer 6 et par la même occasion, Internet Explorer 7 ! Nous aurons donc des développements plus faciles et plus haut de gamme.

Pour en savoir plus, lisez l’article de Pcinpact.

Nota : maintenant que les mises à jour automatiques vont devenir la norme, il va être temps de passer aux mises à jour discrètes : des mises à jour automatiques et transparentes pour l’utilisateur qui n’en saura rien. C’est dans l’ère du temps et c’est normal !

 

Les mises à jour logicielles : automatiques ou pas ?

Les mises à jour logicielles doivent-elles être effectuées automatiquement ou pas ? Faut-il laisser le choix aux utilisateurs ou leur forcer la main ? Une mise à jour est-elle avantageuse ou dangereuse pour l’utilisateur ? La réponse à toutes ces questions varie selon le type de logiciel, la cible d’utilisateurs, la fréquence des mises à jour, l’attrait des nouveautés, la facturation ou non des mises à jour… Mais cette question, aussi simple soit-elle, a un impact énorme sur les coûts de maintenance de ce logiciel. Il est donc impératif de se poser la question dans sa stratégie de développement. Analyse. Lire la suite

J’ai mes données dans le cloud, c’est bien ?

Le « cloud » est le nouvel eldorado de l’informatique. Attention à ne pas confondre avec le « nuage », c’est moins « in ». Google, Microsoft, Apple, les grands hébergeurs, tout le monde s’y est mis. Mais qu’est-ce exactement ? Rien de bien révolutionnaire ! Un peu comme le Web 2.0 à l’époque, c’est une tendance qui existe depuis longtemps et qui a enfin un nom. C’est bien plus vendeur d’avoir un nom ! C’est malgré tout une vraie tendance de fond qui permet de tout virtualiser et de ne plus avoir à administrer et mettre à jour ses serveurs et ses logiciels. Autant laisser ces tâches sans valeur ajoutée à des professionnels dont c’est le métier. Qu’offre le cloud ? Analyse. Lire la suite

HTML5, pour quoi faire ?

Un ancien collègue m’a envoyé un E-mail il y a quelques jours me demandant : « Est-ce que tu t’intéresses à l’HTML5 ? Si oui, comptes-tu t’en servir ? Pour quoi ? Et surtout quand ? »

Je l’ai tout d’abord redirigé vers l’article que j’avais déjà écrit à ce sujet, « HTML5, le nouvel argument commercial », que je vous invite à lire dans ce même blog si vous ne l’avez pas déjà fait. En substance, j’indiquais que tout le monde parle d’HTML5 en faisant un amalgame, confondant allègrement avec ce que l’on peut déjà faire en HTML 4 depuis des années et qui commence tout juste à être exploité. Après une brève mise au point sur ce qu’est HTML 4, je vais décrire ce qu’apporte HTML5 et à quoi l’on pourra s’en servir. Analyse. Lire la suite

Eric Schmidt (Google) : le fils spirituel de George Orwell (1984)

George Orwell : 1984

George Orwell est un écrivain anglais du début du 20e siècle rendu célèbre par son roman de science-fiction 1984 écrit en 1948 (il a inversé les deux derniers chiffres) qui décrit un monde surveillé par Big Brother dont le slogan est « Big Brother vous regarde ». Dans ce monde, des caméras contrôlent tous les faits et gestes de la population. Les réunions de groupe sont interdites. Le ministère de la pensée est chargé de contrôler ceux que l’on appelle les déviants et qui ne se plient pas à la pensée unique imposée par le gouvernement. Lire la suite