Comment taper un Macron avec un clavier ?

Comment faire pour parler de politique sans faire de politique dans un blog Hi-tech ? Je me suis remué le cerveau pendant longtemps et ça y est, j’ai trouvé… La preuve !

Selon Wikipedia, le Macron est un diacritique en forme de barre horizontale, que l’on place le plus souvent au-dessus d’une voyelle. Il modifie la valeur du son représenté par la lettre, indiquant le plus souvent que le signe qui le porte reçoit une quantité vocalique longue ou un ton particulier. Un diacritique est un signe accompagnant une lettre ou un graphème pour en modifier le son correspondant ou distinguer le mot qui l’inclut d’un autre mot homonyme.

Par exemple :

Pour pouvoir taper un Macron avec un clavier sous Windows, il va falloir travailler votre table Unicode. Le tableau qui est derrière ce lien contient  la liste de tous les caractères Unicodes avec un Macron. Il y en a quand même 74 ! Essayons de taper le second de la liste : Ā. Vous voyez que son code Unicode associé est U+0100. Le chiffre 0100 est exprimé en base 16. Pour pouvoir le taper avec votre clavier, vous devez le convertir en base 10. Utilisez la calculatrice de Windows et basculez en mode « Programmeur » puis cliquez sur Hex pour saisir un nombre Hexadécimal, c’est à dire en base 16. Tapez 100. Vous verrez immédiatement la correspondance en base décimale, c’est à dire en base 10 qui est dans ce cas 256.

Pour taper le caractère Unicode, appuyez sur la touche « Alt » sans la relâcher, puis saisissez sur votre pavé numérique le code décimal obtenu, en l’occurence 256 et relâchez le tout. Si tout va bien, le caractère va s’afficher. Si ce n’est pas le cas, c’est que le logiciel que vous utilisez ne le supporte pas, essayez alors avec Word. Une autre piste est le choix de la police de caractères. Toutes les polices ne fournissent pas l’ensemble des caractères Unicodes. Essayez alors avec la police Arial qui est complète. Cette méthode s’applique pareillement à tous les autres caractères Unicodes. Enfin, si vous n’avez pas de pavé numérique, c’est à dire une zone de touches numériques à droite de votre clavier, sachez que les chiffres de la ligne supérieure de votre clavier ne peuvent être utilisés. Votre clavier a certainement une touche « Verr. Num. » qui vous permettra d’utiliser le pavé numérique virtuel situé sur la partie droite des lettres de votre clavier et généralement représentés en bleu.

Certains logiciels, comme Word, proposent un menu « Insertion / Caractères spéciaux ». Vous avez alors une aide à la saisie plus graphique et donc plus facile.

Et sur Mac OS ? Comme d’habitude, c’est toujours plus simple ! Testez le logiciel Ukulele qui vous permet de créer des claviers virtuels à votre guise. Vous pourrez y insérer tous les caractères Unicodes que vous voulez dont les caractères avec un Macron.

Réduire la charge de votre CPU sous Windows 10 lors de sa non utilisation

Mon PC a un ventilateur qui tourne à une vitesse variable selon l’utilisation du CPU. Lorsque je n’utilise pas mon PC, le ventilateur se met à tourner à toutes vitesses. Mon CPU est au plafond alors que je ne fais rien. C’est un processus système qui consomme tout. Dès que je bouge ma souris, la consommation redescend et tout revient dans l’ordre. Pour les ordinateurs portables, ce phénomène réduit fortement leur autonomie. Une hérésie !

J’ai essayé de comprendre pourquoi, mais impossible de trouver jusqu’à ce que je trouve cet article sur le site Korben : c’est la compression de la RAM. Une fonction qui a peut être une utilité pour les ordinateurs équipés de très peu de mémoire mais qui n’a strictement aucune utilité dans les configurations « normales » ou « gonflées ». Pourquoi ce paramètre est-il activé par défaut ? Je n’en ai strictement aucune idée. Mais si vous voulez vous débarrasser de cette consommation inutile, suivez le guide donné par Korben. C’est sans danger.

Internet est dorénavant plus consommé sur smartphone que sur ordinateur

Une grande page de l’Internet se tourne. Google avait justifié la naissance d’Android par le fait que le premier milliard d’Internautes avait été conquis avec l’ordinateur et que le second milliard le serait avec le smartphone. Non seulement aujourd’hui on est à plus de trois milliards d’utilisateurs, mais le nombre d’Internautes est devenu le mois dernier plus important sur smartphones que sur ordinateurs. Et cette tendance va continuer puisqu’on prévoit que pour 2017, les connexions sur smartphones représenteront les trois quart de toutes les connexions.

stat-conso-internet

Et dire qu’il existe encore aujourd’hui de nombreux sites qui n’ont toujours pas fait leur adaptation sur smartphones (responsive design ou autre). Il ne faudra pas qu’ils se plaignent que leurs utilisateurs se détournent d’eux. Et dire que Microsoft, hégémonique en son temps sur ordinateur avec son système d’exploitation Windows, a raté son virage vers le smartphone. Pendant ce temps-là, Google, qui lui  a réussi son virage vers le smartphone, s’est attaqué au marché de l’ordinateur avec Chrome OS qui pourrait fusionner avec Android, nom de code Andromeda, et le nouveau système encore secret baptisé Fuschsia. Le monde évolue très vite.

PS : avez-vous remarqué que ces derniers temps mes articles font référence à plusieurs choses bien différentes ? N’ayant plus le temps de faire un article pour chacune d’entre elles, je suis contraint de faire ainsi et je trouve ça finalement pas mal parce que le lien réalisé apporte une richesse supplémentaire.

Linux a un quart de siècle

Linux fête ce 25 août ses 25 ans, soit un quart de siècle. C’est en effet le 25 août 1991 que Linus Torvalds demande dans les newsgroups (le Web n’existait pas à cette époque) de l’aider à tester son nouveau programme, un noyau de système d’exploitation, fonctionnant comme Minix, le système à la mode à cette époque, développé en seulement 10 000 lignes de code. Ce n’était qu’un projet personnel sans prétention. Et pourtant, ce noyau deviendra le plus utilisé dans le monde puisqu’il est au cœur de la majorité des serveurs, des matériels embarqués et des smartphones (via Android). Seule exception notable : il n’a jamais percé comme ordinateur principal et reste cantonné à 1% d’utilisation.

linux

Linux, c’est toute ma jeunesse. Je le découvre à mon école d’ingénieur, Epita, en 1993. J’en installe même un à la maison… une version 0.x. Je l’ai rapidement abandonné sur mon ordinateur personnel, préférant l’interface de Windows et parfois de Mac OS, mais Linux aura toujours été présent dans ma vie. Au bureau, j’en avais une utilisation quotidienne. Et tous mes sites Web (dont celui-ci) sont hébergés sous Linux. Ma dernière ligne de code au boulot date de 2010, mon utilisation directe de Linux s’est éteinte à peu près à cette époque, mais je continue à développer à titre personnel avec des technos Web hébergées sous Linux.

Linux, c’est aussi le nom que j’ai donné à mon chat, né le 12 avril 1995 et que j’ai adopté alors que je venais tout juste de quitter mon école d’ingénieur. Il nous a quitté le 4 août 2012, après 17 ans de vie commune. Je ne pouvais lui donner un autre nom. Il ressemblait trop à Tux, la mascotte de Linux. La photo ci-dessous a été prise début août, juste quelques jours avant sa disparition. Je l’ai utilisée pour lui rendre hommage sur Facebook.

linux-le-chat

Aujourd’hui, je ne pouvais donc pas faire l’impasse sur cet anniversaire, fort en symboles. Si vous voulez étendre votre culture sur ce moment d’histoire, lisez le petit résumé historique publié par NextInpact ainsi que celui de 01Net qui offre en plus une photo de Linus Torvalds à l’époque.

Edit 26/08/2016 : l’interview de Linus Torvalds concernant cet anniversaire avec des révélations historiques sur  ZDnet.

Bash est désormais disponible en natif sous Windows

Les habitués de Linux vont être heureux, Bash est désormais disponible en natif sous Windows 10 suite à la mise à jour du 2 août dernier dite Anniversary update. Mais comme rien n’est jamais simple avec Microsoft, ce service n’est pas activé par défaut et pour le faire, il est nécessaire de faire deux manipulations différentes dans les deux panneaux de configuration.

bash-windows

Heureusement, NextInpact vient de publier la manipulation à faire pour l’activer et tout devient plus simple.

Comment installer Windows 7 à partir de zéro ?

Jusqu’à hier, il n’y avait aucune raison de ne pas passer à Windows 10. En effet, sa migration était gratuite pour tous les possesseurs de Windows 7 et Windows 8. En fait, il y en avait une : avoir un ordinateur incompatible. Maintenant, il y en a deux : la migration vers Windows 10 n’est plus gratuite.

windows-7-updateLa cible à atteindre

A quelques jours de la fin de la mise à jour gratuite vers Windows 10, j’ai décidé de sortir du placard un vieil ordinateur auquel j’ai ajouté un disque SSD (voir pourquoi c’est indispensable !). La mise à jour vers Windows 10 s’est avérée impossible car le processeur manquait d’un jeu d’instructions requis par Windows 10. J’ai donc été contraint d’installer Windows 7 et cela n’a pas été une mince affaire car après l’installation elle-même, il faut faire toutes les mises à jour. Comptez trois jours minimum pour y arriver et autant vous le dire tout de suite, ce n’est pas simple car la méthode standard ne marche tout simplement plus. Voici quelques trucs pour y arriver. Analyse.

Lire la suite

Comment récupérer son numéro de série Windows et Office ?

Vous avez Windows et Microsoft Office sur votre PC et vous souhaiteriez l’installer sur votre nouvel ordinateur. Malheureusement, vous avez perdu le numéro de série et le DVD d’installation.

Pour l’installeur de Windows, suivez le tutorial « Installer Windows 10 avec une clé USB« .

Pour récupérer le numéro de série, vous devez télécharger un petit logiciel. Son petit nom ? Produkey.

produkey

Très simple à utiliser, il vous suffit de le lancer sur l’ordinateur qui contient votre application installée et il vous fournit son numéro de série (Product Key). Vous pouvez le télécharger sur le site de l’éditeur, Nirsoft, et c’est gratuit.

Installer Windows 10 avec une clé USB

Il est bien loin le temps où l’on utilisait les CD ou les DVD, maintenant que tout est numérique ! Et pourtant, il reste un cas où l’on ressent le manque de lecteur DVD : l’installation de Windows. Comme la majorité des ordinateurs sont maintenant vendus sans lecteur, il faut pourtant s’en passer.

windows-10

Comment installer Windows 10 si l’on n’a pas de lecteur DVD ? Tout simplement en utilisant à la place une clé USB ! Mettre l’installeur dans une clé USB est relativement simple et Clubic vient de faire un tutorial très détaillé sur le sujet. D’ailleurs, même si vous avez un lecteur DVD, mais pas le DVD, vous pouvez utiliser cette même technique. N’oubliez pas qu’au début de l’installation, le système vous demande un numéro de série que vous devez posséder. Et oui, Windows 10 n’est pas gratuit ! Seule la mise à jour d’une version précédente de Windows l’est jusqu’au début de l’été, mais la mise à jour se faire par un autre biais.

Comment installer Windows 10 sur un PC vierge avec une licence Windows 7 ou 8 ?

Ce tutoriel va vous permettre de gagner du temps en vous facilitant l’installation de Windows 10 sur un PC vierge avec une licence Windows 7 ou Windows 8. L’avantage de cette solution, c’est que vous pouvez installer plusieurs PC à la suite avec la même technique sans avoir à retélécharger Windows 10 à chaque fois.

windows10-laptop

Récupérer Windows 10

Tout d’abord, vous devez récupérer l’installeur de Windows 10. Cette procédure est simplifiée. Il suffit de vous rendre sur cette page du site de Microsoft. Le but étant d’installer Windows 10 sur un autre PC, il va falloir placer cet installeur sur une clé USB réservée à cet effet, d’une capacité minimum de 3 Go ou sur un DVD en supposant que votre ordinateur ait encore un lecteur DVD. Attention, si vous utilisez la clé USB, celle-ci va être automatiquement effacée.

Téléchargez l’application qui est derrière le bouton « Téléchargez maintenant l’outil » dans la section « Vous devez créer une clé USB, un DVD ou un fichier ISO? ». Son nom : MediaCreationTool.²

Création de la clé USB

Je pars du principe que l’on va créer une clé USB, tout d’abord parce qu’une fois l’opération réalisée, la clé peut être réutilisée pour autre chose, ce qui n’est pas le cas du DVD, mais surtout parce que le PC que je compte installer n’a pas de lecteur DVD, il est trop petit pour cela. La création de la clé USB est facile. Vous lancez MediaCreationTool et vous répondez aux questions. Il détecter la présence de la clé USB sur l’ordinateur et c’est parti. La durée de l’opération dépend de votre liaison Internet car il y a téléchargement de Windows 10. En fibre optique, cela prend une minute environ.

Démarrage du PC avec la clé USB

Insérez la clé USB dans le nouveau PC et démarrez l’ordinateur. Si l’ordinateur ne démarre pas directement sur la clé USB, il faudra modifier un paramètre sur le BIOS. Selon votre ordinateur, au démarrage, maintenez la touche F2 ou Suppr appuyée. Vous devriez arriver à un menu en mode texte dont l’un des choix vous permet de choisir votre séquence de démarrage. La clé USB doit être le premier choix.

Une fois cette opération réalisée, votre système démarre avec l’installeur Windows. Il ne vous reste plus qu’à répondre aux questions et attendre. Le numéro de licence que vous devrez saisir est celui de votre licence Windows 7 ou Windows 8. Le tour est joué !

Bienvenue à Windows 10 !

Profitez-en pour regarder les autres tutoriaux de ce site.

Franck Beulé
Coach Agile, expert des technologies de l’Internet et en ergonomie du Web

Les secrets cachés du nouveau menu Demarrer de Windows 10

Certains ont résumé Windows 10 comme étant juste le retour de l’ancien menu Démarrer. Avec ce nouveau système, il est en effet possible de revenir à un menu Démarrer de la même taille que dans Windows 7, mais fonctionnellement très différent. J’avais pour ma part une forte crainte de voir cet ancien menu car je m’étais habitué au menu Démarrer en plein écran de Windows 8.1. En réalité, ce nouveau menu Démarrer est bourré de nouveautés et malheureusement, certaines d’entre elles sont loin d’être intuitives à trouver. Dans l’article que j’ai rédigé suite à mon installation de Windows 10, je déplorais qu’il n’était pas possible d’avoir un menu Démarrer en plein écran sauf à passer en mode tablette avec plein de fonctionnalités en moins. Je m’étais trompé. Il y avait une option cachée, bien cachée.

menu-demarrer

Si vous voulez connaitre quelques unes d’entre elles, je vous invite à lire l’article de 01Net : « Windows 10 : maîtrisez le nouveau menu Démarrer« . Pour ceux qui ne savent pas encore ce qu’il y a de nouveau dans Windows 10, sachez qu’il n’y a pas que le menu Démarrer qui change. Pour en savoir plus, lisez mon article : « Bienvenue à Windows 10« .

L’originalité du menu Démarrer de Windows 8 n’est plus disponible sur Windows 10 : la possibilité de scroller horizontalement dans les éléments du menu. Avec Windows 10, l’unique scroll possible est vertical, comme avec une page Web.