Formule 1 : Ce que révèlent les photos de l’épave de Romain Grosjean

Le week-end dernier, la Formule 1 a connu un crash comme rarement il y a eu depuis au moins 30 ans. Peu après le départ, Romain Grosjean est monté sur la roue d’un adversaire en se décalant un peu brusquement et sa voiture a foncé droit dans un rail de sécurité qu’il a percuté avec une force de 50 G. Ce dernier s’est disloqué, la voiture s’est encastrée après s’être coupée en deux, puis la partie cockpit où se trouvait le pilote s’est enflamée. Heureusement pour le pilote, il a pu s’extraire des flammes et s’en sortir avec juste des brulures aux mains. Un miraculé !

Au-delà de l’aspect spectaculaire de l’accident, il y a un aspect Hi-tech important : les Formule 1 d’aujourd’hui sont tellement sécurisées qu’elles peuvent sauver la vie du pilote même pendant des crashs importants. Si l’accident avait eu lieu deux ans plus tôt, avant l’apparition du Halo, le pilote n’aurait surement pas survécu.

L’article « Ce que révèlent les photos de l’épave sur la survie de Grosjean » analyse à partir des photos de l’accident tout ce qui a permis de sauver le pilote. Il est intéressant de voir comment, une si petite voiture, est équipé d’autant d’éléments de sécurité. Une Formule 1 coûte cher, certes. Mais c’est surtout un monstre d’ingénierie et de technologie.

Pour Romain Grosjean, c’était sa dernière course en Formule 1, l’écurie Haas ne l’ayant pas gardé pour l’année prochaine. Et finalement, c’est peut-être une bonne chose pour sa survie car il faut le reconnaitre, il a été dans plus d’accidents que de courses terminées.

Vous pouvez également regarder la vidéo « Retour sur la très grosse frayeur de Romain Grosjean avec Julien Fébreau« , Julien Fébreau étant le commentateur de Canal + qui diffuse le grand prix ou « Grosjean, 28 secondes en enfer – GP de Bahreïn« , toujours de Canal Plus, qui explique les circonstances du crash ou « Romain Grosjean says he’s « OK » in hospital after horrifying crash in Bahrain« , le message de Romain Grosjean de son lit d’hôpital. Vous trouverez certainement d’autres vidéos intéressantes sur le sujet car cet accident n’a laissé personne indifférent.

La météo de France Info se lance dans les effets spéciaux

Avant, c’était Canal Plus qui innovait. On se souvient des différentes Miss Météo qui faisaient le show chaque jour et des émissions si drôles qu’on les regardait régulièrement. Mais ça, c’était avant. L’originalité est à chercher ailleurs. Et elle vient de là où l’on ne s’imaginait pas : France Info.

La nouvelle chaîne d’infos du groupe France Télévision, arrivée quatrième dans ce secteur déjà bien chargé, essaye d’innover pour se démarquer. L’habillage de la chaîne est bien léché. C’est la seule chaîne qui met en avant un écran tactile 84 pouces pour ses présentations. Le rappel d’infos toutes les dix minutes, très saoulant, va disparaître, un ajustement nécessaire. Et la météo essaye de faire dans l’original.

france-info

Après avoir commencé par des Gif animées, très appréciées, voici maintenant l’heure des effets spéciaux. Amusant !

Pendant ce temps-là, le groupe Canal Plus s’enfonce dans la médiocrité. Après avoir supprimé toutes les émissions phares de la chaîne, les Guignols (aujourd’hui, c’est autre chose), le Zapping, le petit journal, …, le temps est aujourd’hui à la polémique. L’humour raté de la nouvelle Miss Météo de Canal Plus considéré comme insultant par les invités au points de refuser dorénavant tout interview en France, les nombreux dérapages de Touche pas à mon poste sur C8 qui commencent à faire réagir le CSA, dont le dernier, ignoble, qui fait porter le chapeau à un chroniqueur d’un homicide dont il n’est pour rien et pour lequel l’animateur ne ressent pas une once du culpabilité, où la grève à iTélé qui en est à sa quatrième semaine parce que les journalistes refusent de laisser à l’antenne un pédophile imposé par le grand patron. Là encore, le CSA se saisit du sujet et le gouvernement commence à se réveiller, après quatre semaines de grève quand même, la plus longue pour une chaîne privée.  Il ne faut pas s’étonner que les chaines du groupe Canal Plus soient progressivement abandonnées par les abonnés écœurés, moi le premier. Et pourtant, j’ai travaillé pour eux pendant douze ans et j’ai été très fier à l’époque. Une page se tourne.

Free Mobile : la sidérante attaque en règle des concurrents

Depuis le début de l’année, je publie beaucoup moins sur ce blog car l’actualité est plus calme. Des choses importantes se préparent mais ne sont pas encore disponibles. Ceci devrait beaucoup changer en mars.

En attendant, depuis l’arrivée de Free Mobile le 10 janvier dernier, il ne se passe pas un jour sans que l’actualité soit marquée par le pilonnage sidérant et permanent des concurrents contre Free Mobile.

La réalité, c’est que le réseau fonctionne et que déjà de 1,5 à 2,5 millions l’ont adopté mois de deux mois après son ouverture. Une prouesse ! Plus encore si l’on compte les très nombreux clients en attente de leur migration. Une attente qui a été pour moi, inscrit le 2 février 2012, de 25 jours. La barre des 3 millions d’abonnés va être rapidement franchie. Analyse. Lire la suite

Free lance un guide des programmes évolué

J’ai démarré dans la télévision numérique en 1997. J’ai quitté ce milieu en 2009. En 12 années, j’ai notamment travaillé pour le groupe Canal Plus et participé à la sortie de plusieurs décodeurs numériques évolués, du Pilotime doté du premier enregistreur à disque dur aux nombreux décodeurs haute définition, avec ou sans disque dur, interne ou externe, décodeur TNT etc… jusqu’au Cube qui était le boitier le plus évolué de la gamme lors de mon départ. Lire la suite

FreeStore, la boutique que tout le monde attendait… ou presque

C’est en plein milieu du mois d’août, pendant que tout le monde était en vacances, que le FreeStore a ouvert ses portes en catimini. Et pourtant, le rêve d’offrir à tout un chacun de développer des applications pour la télévision est attendu depuis plus de dix ans. Analyse. Lire la suite