Free Mobile : la mamie du Cantal est sur la rampe de lancement

Les geeks parlent aux geeks et Free cultive savamment le buzz. On n’a jamais été aussi près du lancement ! Un petit résumé pour ceux qui ne suivent pas (ou qui ne sont pas geek)…

Pour les non geeks, notez le 13:37 sur le compte à rebours. J’en parle un peu plus tard dans l’article… « NIEL JOIN RACE >>START».

Je parlais déjà le 13 décembre 2011 des nombreuses petites phrases bien senties de Xaviel Niel envers ses concurrents et le 6 décembre 2011, nous étions tous à l’affût de la grande sortie de Free mobile.

Le site 01Net résume très bien le buzz autour de la sortie de Free Mobile. Mais voici quelques informations supplémentaires…

Les images et les petites phrases

Free entretient un buzz que seuls les geeks peuvent suivre dans leur intégralité. Heureusement, les sites Freenews et Univers Freebox nous tiennent quotidiennement au courant de ce qui se passe. Sinon, il serait bien difficile de suivre. Et cela marche ! Ces deux sites ont un nombre de visiteurs jamais atteint. Univers Freebox est tombé a cause de l’afflux des visiteurs et a du augmenter son nombre de serveurs. En prévention, Freenews fait de même. Car la sortie officielle de Free Mobile, c’est pour cette semaine (le 12 janvier 2012 pour ceux qui ne suivent pas) ! Et tout le monde est prêt ! Mais revenons un peu en arrière au début de ce buzz.

Tout commence par un tweet de Xaviel Niel, le 13 décembre 2011, « the Rocket is on the launch pad », en français « Le missile est sur la rampe de lancement » alors que l’ARCEP vient de valider l’autorisation de Free Mobile à démarrer son service. Le 15 décembre 2011, il confirme au Nouvel Obs que « Tout est OK, tout marche ! ». Le Nouvel Obs conclue que Free Mobile « crée du désir », ce que ne savent pas faire les autres opérateurs.

Le 12 décembre 2011, le site de Free mobile est ouvert. Enfin, pas tout à fait car on y voit une roulotte de romanichel en réponse à une phrase de Martin Bouygues qui disait « Je me suis acheté un château, ce n’est pas pour laisser les romanichels venir sur les pelouses » laissant à penser que Free serait le romanichel.

Le 15 décembre 2011, suite au tweet de Xaviel Niel, l’image du site est changée pour arborer maintenant une fusée prête au décollage.

Les fans réagissent

Les fans réagissent dès le lendemain, le 16 décembre 2011 et voici une première bande dessinée au sujet du lancement de la fusée. La BD complète est visible ici.

Le lendemain, le 17 décembre 2011, UltimateByte sort la chanson « The rocket is on the launchpad », une autre oeuvre de fans. Quelques morceaux choisis : « Petit papa Niel… Quand tu descendras du ciel, n’oublie pas mes femtocells ! Ces gens-là ont pleuré, à l’ADSL à 29,99 par mois, ils croyaient ça impossible, et pourtant quand on veut, on y arrive… ». Les paroles complètes et la chanson sont ici.

Le 20 décembre 2011, c’est autour de Free mobile Actu de faire une fausse publicité bien léchée à la sauce Apple. Ils ont mis les moyens, la qualité de la vidéo est bluffante pour un travail amateur.

Le 21 décembre 2011, un autre fan résume la situation par une simple image :

Il y a même des fausses offres qui sont diffusées :

Les petites phrases cachées dans le code source

Mais revenons-en à la communication de Free. Le 22 décembre 2011, les plus observateurs remarquent que des messages sont transmis dans des commentaires lisibles uniquement en regardant les sources des pages HTML. Le premier message est « Il vaut mieux allumer une bougie que maudire l’obscurité ». Ce n’est qu’un début.

Le nouvel an passe, et Stéphane Richard, le PDG d’Orange, est heureux, le 2 janvier 2012, que Free ait raté Noël. Pour répondre au quatrième entrant, Stéphane Richard pourra jouer sur les prix même « si tout ne se résume pas à un prix ». « La mamie du Cantal n’a pas besoin de la même offre qu’un geek à Paris. Free ne va pas rafler tous les clients avec une offre unique. Nous, nous essayons de proposer la meilleure offre pour chaque catégorie d’utilisateur ». Ce jour rendra célèbre la mamie du Cantal !

La grande inconnue, c’est quand va sortir l’offre. Tout le monde y va de ses pronostics… et se trompe. Le Nouvel Obs déclare, le 2 janvier 2012, qu’il est certain que c’est pour cette semaine (il aura eu tort). Univers Freebox se mouille un peu moins et propose 4 dates : mardi 3, jeudi 5, mardi 10 et jeudi 12. Le 12 correspond à la date limite imposée par l’ARCEP pour ouvrir le service.

La page live

Le 3 janvier 2012, un internaute découvre l’ouverture d’une nouvelle adresse qui servirait à la retransmission de la conférence de presse en direct. Cette page contient une nouvelle fusée, en ASCII. Cette fusée cache un player vidéo, certainement celui qui sera utilisé pour voir la retransmission.

Un peu plus tard dans la soirée, un fichier javascript est vu par un freenaute sur ce même site avant qu’il soit supprimé. Aucun doute ! C’est bien à cette adresse que la conférence sera diffusée et visible sur iPhone, iPad, iemobile, BlackBerry, Android ainsi que sur VLC. De plus, une fusée peut être visualisée en tapant le KONAMI code, une séquence de touche qui permet, sur la Freebox Revolution, de dézoner le lecteur Blue Ray.

La presse grand public commence à communiquer sur ce buzz. Le 3 janvier 2012, ce sont les Echos qui s’y intéressent ainsi que France Soir qui réalise un micro-trottoir.

Le 5 janvier 2012, la fusée a allumé ses moteurs sur live.free.fr. On voit la signature 1337 en bas de la fusée, signature qui est régulièrement utilisée par Free. Elle signifie Leet en langage Leet Speak (« langage d’élite » en français). D’ailleurs, certains pensent que 13,37 Euros sera le prix hors taxes du forfait unique de Free car si l’on rajoute la TVA, cela fait 15,99 Euros. Un prix très Free !

Nous voyons également une séquence hexadécimale sur l’axe de la fusée. Que peut-elle bien signifier ?

PC Inpact nous apporte une réponse à cette question :

Tout le monde a vu que efb7929e6a5b7dcc6ebb79aa3c45af13 équivaut à « jesaispas ». En fait, ce n’est pas le seul message à lire, car il y a une double clef. Si on regroupe ces caractères par deux et qu’on les injecte dans la table ASCII (ef b7 92 9e 6a 5b 7d cc 6e bb 79 aa 3c 45 af 13) on obtient cette suite :

Avec un code décimal 13 signe de la touche entrée. La petite fusée est signée 1337, soit une invitation à utiliser ce langage… La phrase  devient donc « NIEL JOIN RACE >>START».

Les annonces officielles

Pendant ce temps là, Free annonce à Les Numériques le 5 janvier 2012 que le nombre de personnes au courant des offres mobile va augmenter de façon « hallucinante ». En effet, jusqu’alors, seules 5 personnes était au courant des nouvelles offres. Angelique Berge, la directrice du service client de Free doit faire partie de ces 5 personnes car elle s’exclame sur son compte Facebook « Ohhhh Free Mobile » suivi d’une série de coeurs.

On apprend le 6 janvier 2012 que l’annonce n’aura pas lieu tant que la presse n’aura pas été invitée : « Vous avez reçu une invitation à une conférence ? ». Mais ce même jour, Alexandre Archambault, responsable des affaires réglementaires d’Iliad, est le premier à annoncer la date officielle de la sortie de Free Mobile par le message sibyllin sur son compte Twitter « Target acquired #120112 ».


Par contre, ce qui est bien lancé, c’est la page Facebook officielle de Free Mobile.

6 janvier 2012 : on change de braquet

Le 6 janvier 2012, la page d’accueil historique de Free, www.free.fr/adsl contient un KONAMI code. En tapant la bonne séquence de touches, une fusée des années 80 s’envole sur la musique de la croisière s’amuse.

Et sur la Freebox v5, un message apparaît vous invitant à vous préparer à l’arrivée de Free mobile :

Le site mobile.free.fr évolue et ne présente plus une fusée, mais la nouvelle carte SIM Free.

Dès le lendemain, le 7 janvier 2012, l’image est changée.

Et le 8 janvier 2012, c’est cette image que l’on voit.

Et si l’on regarde le code source de la page, chaque mise à jour est accompagnée d’une nouvelle phrase :

« Ca y est : on harnache les chevaux aux roulottes »

« Update : La caravane se met en route vers le château »

« Le château est enfin en vue mais on n’aperçoit pas encore bien les pelouses »

Ces phrases font référence à celle de Martin Bouygues qui annonçait « Je me suis acheté un château, ce n’est pas pour laisser les romanichels venir sur les pelouses ». Le château ne sera-t’il pas justement celui que vient d’acquérir Free pour agrandir son siège social ? Il y a en tout cas bien un parc et des pelouses. Et si vous voulez en profiter pour le visiter, voici quelques photos.

La mamie du Cantal

Revenons à notre mamie du Cantal. Elle fait son apparition sur le site live de Free dans un commentaire HTML :

<meta name="Keywords" content="free, mobile, freemobile, lgb, revolution, xavier niel, coucou_uf, #freemobile, mamieducantal" />

Elle fait le buzz sur Internet. Elle a son propre compte Twitter et Facebook.

Elle a également son propre site Internet et l’homme nu que l’on voit au fond est une référence à une bourde de la Redoute, un autre buzz du moment.

Mais c’est surtout un député du Cantal qui va s’insurger contre la phrase de Stéphane Richard le 6 janvier 2012 en écrivant une lettre ouverte au président. PC inpact résume bien la situation.

Un reportage est consacré à cette mamie sur BFM TV le 8 janvier 2012. Qui est à l’origine de cette mamie ? Free ? Quelqu’un autre ? Free se garde bien de répondre.

Il reste 4 jours de buzz avant l’ouverture officielle du service. Profitons-en ! (et je sens que je vais mettre à jour cette page avec les nouveaux buzz jusqu’à jeudi)

Dernière semaine

Lundi 9 janvier 2012, Libération fait un article sur le buzz de Free.

Nouvelle phrase cachée de Free : The sky is the limit !

Angelique Berge coupe court au projet de sortie jeudi, elle annonce sur Facebook que c’est pour demain matin (mardi 10 janvier 2012) 9h. L’invitation envoyée aux journalistes contient une page de dictionnaire donnant la définition de Free : « Qui est libre, sans engagement, sans contrainte, sans limite, libéré, affranchi. »

Découvrez le dispositif spécial qui sera mis en place par Univers Freebox demain matin. Vous pouvez voir ici une vidéo des préparatifs du lancement qui aura bien lieu au château nouvellement acquis par Free.

Nouvelle image sur le site mobile et nouvelle phrase dans les commentaires« Ah, elles ont l’air bien entretenues les pelouses… Demain journée portes ouvertes au Château ! ». La conférence de presse est à 9h et la mise en vente démarre à 9h30.

Nouveau tweet de Xavier Niel (c’est le second) : « Les sanglots longs des violons de l’automne blessent mon cœur d’une langueur monotone ». Cette citation de Paul Verlaine est surtout connue pour être le mot de passe du débarquement de la seconde guerre mondiale.

A la veille de l’ouverture du service, un petit résumé du buzz version Le Figaro à destination du grand public…

La fusée que l’on peut voir sur la page d’accueil de Free arbore maintenant un compte à rebours jusqu’à 9h30 du matin, heure à laquelle les forfaits seront en vente.

L’offre de Free Mobile, c’est 19,99 Euros pour de l’illimité avec 3 Go de fair use Internet, appels gratuits vers 40 pays, roaming à 50 centimes la minute.

Confirmation du prix à 13,37 Euros HT soit 15,99 Euros TTC pour les abonnés Free !

Pour les petits forfaits, 2 Euros par mois pour 60 minutes et 60 SMS, 5 centimes la minute en dépassement, 1 centime le SMS !

Forfait à 0 Euro pour les abonnés Free !

Franck Beulé
Chef de projet Agile, expert des technologies de l’Internet et en ergonomie du Web

 

 

  1. Conso-acteur le 09.01.12 à 03:46

    Très joli résumé. Et sympa d’avoir cité mon site.

    Conso-acteur de FMA

Ajoutez un commentaire