Free mobile : Les petites phrases de Xavier Niel

Il ne se passe pas un jour sans avoir une dizaine d’articles concernant l’arrivée de Free mobile. J’en parlais déjà la semaine dernière.

Xavier Niel continue avec ses petites phrases assassines. Son offre a intérêt à être à la hauteur car il se lache.

Regardez cette succulente vidéo trouvée sur Freenews. Morceaux choisis :

« Je suis étonné d’un truc, c’est que nos concurrents n’ont toujours rien fait. Ils ont microbaissé leurs prix de quelques pourcents, c’est pas raisonnable. Il faut vraiment commencer à baisser vos prix avant qu’on arrive, on va arriver vite […] et puis comme ça vous avez peut être une chance de continuer d’exister, là vous n’avez pas baissé vos prix, c’est de la rigolade, ce n’est pas sérieux. »

Sur Univers Freebox :

« S’il y a des offres déjà sur le marché à 10 euros, on proposera des offres à 5 euros, s’il y a des offres à 7 euros, on aura des offres à 3,5 euros »

Sur ITexpresso (à l’origine de l’interview) :

Et profitez-en pour réaliser des économie de fonctionnement (« y compris sur les voitures de fonctions des dirigeants… »).

Sur l’expansion :

« On va arriver vite, ce week-end réfléchissez, créez des plans marketing agressifs, et puis comme ça vous aurez peut-être une chance de continuer à exister »

Et maintenant, une petite chronique sur France Info.

Pour éviter d’émettre une brève d’actualité par jour sur le même sujet, je me permettrais de mettre à jour cet article si de nouvelles petites phrases sont publiées jusqu’au jour de l’ouverture du service qui est prévue selon les sources entre le 17 décembre et le 15 janvier. Xavier Niel aura en tout cas réussi à créer un buzz énorme sur la sortie de son produit. Chapeau !

Mise à jour 16/12/11 : « rien ne me fera plus plaisir que de bouleverser le marché »

« On maintient la promesse de départ : on va diviser tous les prix par deux ! Sosh et B&You sont conçus pour protéger les marques principales d’Orange et Bouygues Télécom. C’est une défense naïve, car c’est toujours l’opérateur le moins cher qui attire les autres vers son prix. Pourquoi les consommateurs accepteraient-ils de payer plus cher pour le même service ? »

« Je vous invite à aller visiter leurs locaux, leurs bureaux, voir leur train de vie, regardez que tous ces dirigeants de ces entreprises ont des voitures avec des chauffeurs. Moi j’ai mon taxi qui m’attend devant ! Quand ils n’auront plus tout cela, ces entreprises commenceront à être mieux gérées ! »

« Dépenser des millions en marketing ? C’est inutile, si on fait des offres simples et facilement comparables, à base d’illimité. »

Mise à jour 17 /12 11 : Après que Xavier Niel ait précisé sur Twitter « The rocket is on » et que le nouveau site mobile.free.fr soit dotée d’une illustration adaptée avant son ouverture officielle, une BD illustrant ces propos vient de faire son apparition : des cartes SIM Free Mobile sont déversées sur tout le pays.

Ajoutez un commentaire