Le contrat agile ce n’est pas si simple que ça

Le 17 juin 2016 à 11h30, à l’occasion de Agile France, l’un des grands événements Agiles Français, j’ai présenté une conférence d’une heure sur le thème « Le contrat Agile, ce n’est pas si simple que ça ».

contrat-agile-franck

Le contrat Agile, ce n’est pas le sujet le plus fun. Et pourtant, il revient régulièrement dans les conférences. Dans cette présentation, j’ai voulu rappeler l’historique de traitement de ce sujet en fournissant de nombreux liens, rappeler dans les grandes lignes les principes du contrat Agile pour ensuite rentrer dans le vif du sujet, à savoir que la transposition par rapport aux cas concrets rencontrés sur le terrain est loin d’être aussi simple. Notamment, le contrat Agile ne se limite pas qu’à une prestation entre un client et un fournisseur. A travers d’exemples rencontrés au sein de Thales, la société à laquelle j’appartiens, je présente différents cas de figure et comment la contractualisation Agile peut, ou ne peut pas, se faire dans ces cas de figure. Histoire d’apporter un peu de fun dans un sujet qui ne l’est pas à priori, j’ai agrémenté de nombreux schémas colorés pour faciliter la compréhension du sujet.

Retour d’un participant suite à la conférence : « Mon chef m’a donné son accord pour aller à Agile France si je participais à la présentation sur le contrat Agile pour en faire un feedback. J’y suis donc allé par la contrainte. Et finalement, cette présentation m’a beaucoup intéressé ». Je le remercie pour ce feedback. Message au chef absent : les slides et la vidéo sont disponibles ci-dessous !

Les slides

La vidéo (1h)

Franck Beulé
Coach Agile, expert des technologies de l’Internet et en ergonomie du Web

La taille de vos erreurs doit grandir avec celles de la société

« La taille de vos erreurs doit grandir avec celles de la société ». Ce n’est pas moi qui le dit, mais Jeff Bezos, le PDG d’Amazon. Et de rajouter, « Sinon, l’entreprise évoluera à une trop petite échelle. La bonne nouvelle lorsque vous choisissez cette approche est qu’un petit nombre de victoires paient pour des centaines d’échecs ». Inspirant.

jeff-bezos

C’est d’ailleurs dans cette logique qu’est Xavier Niel, en France, en créant le projet 1000 startups à la Halle Freyssinet. En incubant 1000 startups, il y en aura au moins une qui réussira et qui financera les 999 échecs. Cette façon de penser est un changement de culture qui a du mal à passer. Mais c’est ceux qui l’ont adopté qui obtiennent les plus gros succès. Ce n’est pas avec du vinaigre qu’on attire les mouches. Tout cela est dans la mouvance du Lean Startup avec la culture du « Fail fast ».

Pour en savoir plus, lisez l’article de Clubic, « Amazon a de très gros échecs dans ses cartons« .

Je présenterais le contrat Agile à Agile France 2016

Agile France est l’unique événement Agile de ce premier semestre suite à l’abandon du Scrumday et de Kanbanday. C’est donc l’événement où il faut être. Il aura lieu les 16 et 17 juin 2016 au Chalet de la Porte Jaune dans le bois de Vincennes près de Paris.

Des différentes propositions que j’ai faite, une a été choisie : « Le contrat Agile ce n’est pas si simple que ça » dont le synopsis a été publié le 21 février dernier. J’ai même été retenu dans la première sélection de 20 présentations faite il y a un mois. Maintenant, le programme complet est disponible sur le site de l’événement. Je travaille d’arrache pied à la création de cette présentation. Le premier jet sera disponible cette semaine, je suis dans les temps, mais je ne publierais que le jour J. Une vidéo de la présentation sera captée et publiée ici même.

chalet-de-la-porte-jaune

Ci-après, le rappel de la proposition… Lire la suite

Lego Serious Play pour exprimer des idées en groupe avec des Legos

Le 8 mars 2016, j’ai découvert Lego Serious Play, un concept inventé par Lego qui rebondit sur la mouvance Agile des jeux sérieux, lors du meetup « Modélisez avec des Legos » organisé par Agile Tribu. Bien que je connaisse les organisateurs, c’était ma première participation à ce meetup. A la base, je n’aime pas manipuler les Legos, mais, il faut le reconnaître, les jeux avec des Legos permettent de passer efficacement des messages. C’est dans ce contexte que j’étais avide de découvrir un nouveau jeu de ce type.

lego-serious-play-organisateurs

La mise en oeuvre du Lego Serious Play se fait en cinq étapes, l’ensemble durant environ deux heures. Il est intéressant de travailler par groupes de six personnes. Chaque équipier se voit remettre un ensemble de pièces identiques. Chacun travaillera avec ses propres pièces. Tout le monde joue avec les mêmes pièces.

La première étape consiste à construire la plus belle tour, sans aucune autre précision. La première photo montre la réalisation la plus haute et la seconde la mienne. Chacun explique pourquoi sa tour est la plus belle. Les goûts et les couleurs étant variés, les explications sont parfois amusantes.

lego-serious-play-tour

La seconde étape consiste à construire à l’identique un objet en suivant les plans figurant dans le manuel. Vous pouvez choisir l’objet à construire parmi plusieurs.  J’ai pour ma part réalisé la figurine sur roulettes ci-dessous. Une fois construite, il faut ajouter une amélioration et expliquer pourquoi on a choisi cette amélioration. Pour ma part, l’amélioration, c’était les 3 pièces au pied des pics pour que les pics ne tombent pas. Pourquoi ai-je choisi cette amélioration ? Parce que je n’aime pas les choses bancales qui tombent. Il me fallait de la stabilité. Lorsque j’ai imaginé la chose, je n’en avais pas conscience, mais cela révèle un trait de ma personnalité.

lego-serious-play-chariot

Les deux premières étapes étaient là pour se faire la main sur les Legos et saisir le concept de passer un message au travers des Legos. Il est temps maintenant de passer aux choses sérieuses.

La troisième étape consiste à construire ce que l’on veut pour exprimer le sujet du jour. Le sujet était le challenge. J’ai construit tout naturellement un plongeoir à deux niveaux alors que, je vous le rappelle, je n’aime pas jouer aux Legos. J’étais surpris de ma capacité d’innovation dans un domaine que j’exècre. Le bonhomme du bas, c’est là où je suis. Le bonhomme du haut, c’est là où je veux aller.

lego-serious-play-plongeoir

Pour la quatrième étape, il fallait construire quelque chose qui améliorerait nos conditions de travail. L’un des participants a matérialisé le manque d’un grand écran visible de son bureau qui affiche en temps réel l’état de Jenkins. Pour ma part, j’avais matérialisé mon éloignement trop répétitif de mon lieu de travail, mais je n’ai pas pris de photo.

lego-serious-play-bureau

Ce collègue avec matérialisé le besoin de créer des liens d’entraide entre collègues et ainsi réduire les fossés.

lego-serious-play-collaboration

Quant à celui-là, on voit bien que son niveau en Legos est bien supérieur au notre. L’intérêt de ce jeu, c’est que, quelque soit son niveau, on peut exprimer ses idées avec un nombre de pièces réduit. Les possibles sont infinis.

lego-serious-play-avion

La cinquième et dernière étape consiste a réunir toutes ses productions dans une seule, l’adapter si nécessaire pour que les idées de chacun soit rassemblées dans un projet commun. Il faut alors raconter l’histoire de ce projet commun.

Au final, tout le monde a passé deux heures très plaisantes, même moi qui n’aime pas manipuler des Legos. Les premières étapes sont là pour nous apprendre à nous exprimer à travers les Legos. Les étapes suivantes servent à mettre en application cet apprentissage et converger vers un objectif commun qui satisfait tout le monde. Une manière ludique de faire émerger des idées convergentes qui, en plus, favorise l’écoute des autres.

Les curieux pourront se procurer le set Lego Serious Play directement sur le site de Lego.

 

Playing Lean, un jeu de plateau pour découvrir l’esprit Lean Startup

Le 25 février 2016, à l’occasion de la 24ème rencontre d’Agile Playground, j’ai pu expérimenter le jeu Playing Lean.

playing-lean

Bien que j’ai trouvé l’animateur Guy Lévi-Bochi pas assez pédagogue, cette soirée m’a permis d’expérimenter le jeu et me faire une bonne idée de son contenu. J’ai trouvé que le message des principes du Lean Startup passaient bien. Je vous recommande donc le jeu.

playing-lean-table

Ce jeu se joue à plusieurs équipes de 2 ou 3 personnes. Chacun part avec le même capital et le même terrain de jeu. A chaque tour, l’équipe peut construire son produit, à moins qu’elle préfère investir son temps à la découverte de son marché, à l’amélioration de ses compétences ou à la vente de son produit. Mais, il faut faire des choix, on ne peut pas tout faire en même temps. C’est là que la stratégie des uns et des autres sera déterminante pour conquérir le marché de masse.

Le plateau de jeu est composé de cases cachées. A l’extérieur, les vertes, le marché de niche, puis les jaunes, un marché plus important et l’orange un marché encore plus important pour finir au centre, le marché de masse, celui qui sera atteint par l’équipe la plus astucieuse.

Derrière chaque carte se trouve la description du produit type que la clientèle est susceptible d’acheter. Si vous avez ça en stock et que vous leur vendez le produit, l’argent rentre dans les caisses et votre business se développe. Vous pouvez alors élargir votre marché et ainsi de suite jusqu’à arriver au marché de masse.

Il faut 2 à 3 heures pour jouer le jeu entièrement. Vous pouvez trouver plus d’informations sur le site de l’éditeur : Playing Lean. Pour acquérir le jeu, il faudra vous acquitter de la somme de 150 $.

Deux soumissions de sujets pour la conférence Agile France

Il n’y aura pas de Scrumday cette année. C’est définitivement officiel, un message a été publié sur Twitter aujourd’hui par @Scrumdayfr dont le contenu est : « RDV en 2017 pour le prochain ! ». Il n’y aura très certainement pas de Kanban day cette année non plus. L’hécatombe après une année 2015 très riche ! Heureusement, Agile France est fidèle au poste et fête ses 10 ans.

Agile France 2016 aura lieu les 16 et 17 juin 2016 au Chalet de le Porte Jaune, dans le bois de Vincennes près de Paris, comme les années précédentes.

chalet-de-la-porte-jaune

Comme chaque année, je propose des sujets pour être conférencier. Vous pouvez relire mes soumissions en 2015 et en 2014. J’ai déjà été retenu pour le Scrumday, mais pas encore pour Agile France. En espérant que cette année cela va changer, voici les 2 sujets que j’ai proposé. L’appel à orateur et à commentaires étant toujours ouverts, n’hésitez pas à faire quelques petits commentaires sur mes propositions afin que je les améliore.

Les sujets :

  • Arrêtez les silos, devenez une entreprise Agile
  • Le contrat Agile ce n’est pas si simple que ça

Lire la suite

Villages Scrum Lego, en ce jour de St Valentin, je vous aime !

Voilà 2 ans que je construis des villages en Lego avec les équipes que je forme aux méthodes Agiles et tout particulièrement à Scrum. Le jeu Scrum Lego permet de construire en équipe, en 3 itérations de 7 minutes, un village complet selon des spécifications très précises.

Je voulais profiter de cette journée de St Valentin pour dire à toutes les équipes que j’ai rencontrées, « Je vous aime ! ». En guise de cadeau de St Valentin, je vous offre ces diaporamas de tous les villages que j’ai fait construire. Une seule équipe a été en mesure de réaliser 100% du village. L’objectif du jeu est de réaliser au minimum 80% du village en 3 itérations. Il a été atteint par la quasi-totalité des équipes. Pour des raisons évidentes de confidentialité, les visages des participants ne sont pas montrés.

Le premier diaporama est constitué d’une photo par village, 27 photos en tout :

village-scrum-lego

Le second diaporama vous permet de voir tous les villages sous tous les angles de vues, 173 photos en tout :

village-scrum-lego-full

Pour ceux qui se demandent quelles boites de Lego j’ai utilisé pour faire ce village, voici la liste :

  • 6166 : 405 briques et la boite
  • 6177 : 650 briques 3 boites !!!
  • 7279 : pour les bonhommes, les roues et le chien
  • 6117 : pour les portes et fenêtres
  • 6119 : pour les tuiles
  • Et un autre véhicule mais je ne sais plus lequel.

J’en ai eu pour environ 200 Euros. Pour arriver à ce prix, j’ai du acheter dans plusieurs magasins en fonction des stocks qu’ils avaient, notamment les 2 dernières références qui sont épuisées partout. Les magasins : Mytoys, Amazon et Amazon Marketplace. De nouvelles références sont arrivées depuis. Peut-être que d’autres kits sont préférables. Avec cette boite, j’arrive à faire jouer 12 personnes sur 3 itérations de 7 minutes. A partir de 15 personnes, les pièces commencent sérieusement à manquer.

Le 17 décembre 2014, j’ai animé avec mon collègue Pascal un meetup Scrum Lego où l’on a pu construire dans la même durée deux villages simultanément. Vous pouvez lire le compte rendu dans l’article « Apprendre Scrum avec des Legos« . En formation, j’anime également un autre jeu de Lego, dérivé du Lean Lego Game, afin de mettre en avant les différences entre le cycle en V et Scrum. Si vous voulez en savoir plus sur le Lean Lego Game, j’ai publié l’article « Lean Lego Game, un jeu pour voir les différentes méthodes de travail« .

Franck Beulé
Coach Agile, expert des technologies de l’Internet et en ergonomie du Web

La gestion de portefeuille de projets en Agile vu par M6 Web

Le 14 janvier 2016, j’ai eu la chance de participer au premier meetup du nouveau groupe Agile Portfolio Management. Ce meetup a eu lieu dans les locaux de M6 Web. La salle où nous étions réunis était un peu petite, c’est la rançon du succès.

m6-web

Frédéric Mai est le responsable de M6 Web, une structure de 250 personnes filiale de M6. Elle gère toute l’activité Web du groupe. C’est un terrain parfait pour gérer son portefeuille de projets en Agile. Chaque année, ce sont 50 projets différents qui sont réalisés et développés par 70 ingénieurs, tout cela dans une enveloppe budgétaire imposée par le groupe. Le travail de synchronisation et de priorisation est énorme.

Le premier soucis qui a été identifié, c’est la facilitation de la prise de décision avec tous les paramètres à prendre en compte. Il leur fallait un outil commun et ils l’ont trouvé : Target Process. Cet outil permet de gérer tous les niveaux de pilotage qu’une entreprise Agile a besoin : le niveau portefeuille, le niveau projet et le niveau équipe. Cet outil est utilisé par tous les collaborateurs, quel que soit leur niveau d’intervention. Son intérêt est d’obtenir en temps réel une information actualisée du niveau que l’on souhaite suivre en fonction des modifications des collaborateurs des autres niveaux ce qui permet d’avoir une vision plus à jour de la situation et facilite donc la prise de décision.

Je ne connais pas cet outil, mais il est urgent d’y jeter plus qu’un œil ! Il est très rare d’entendre parler dans un meetup Agile d’un outil qui facilite notre travail, c’est très appréciable d’avoir eu cette chance cette fois-ci.

La présentation de Frédéric Mai est disponible sur Presi et vous pouvez commencer à explorer l’outil Target Process.

Petit guide Lean à l’usage des managers

Cécile Roche est la directrice Lean du groupe Thales, le groupe pour lequel je travaille. En 2013, elle a publié le livre « Petit guide Lean à l’usage des Managers ». Sa volonté était d’écrire un livre concis qui permettrait aux managers et aux autres d’avoir une vision synthétique des valeurs portées par Lean sans pour autant rentrer dans les détails d’implémentation des outils proposés par Lean.

petit-guide-lean

J’ai lu ce livre début 2014 et j’ai même eu une dédicace de l’auteur mi 2014, merci Cécile. En 2015, un doute est venu dans ma tête. Y a-t-il une différence entre Lean et Agile ? Pour y répondre, j’ai voulu relire son livre, mais cette fois-ci en prenant des notes. Je me suis rendu compte que, bien que les outils du Lean soient différents de ceux de l’Agile, bien que Lean n’adresse pas exactement la même chose qu’Agile, les valeurs et les messages promus par Lean sont à 90% ceux que je transmets déjà lors d’une formation Agile. Ce qui me permet de conclure que Lean et Agile sont en fait très complémentaires. Vous en voulez la preuve ? Voici mes notes. Analyse. Lire la suite

La vidéo officielle de ma présentation au Scrumday 2015

J’avais même raté la sortie de la vidéo officielle de ma présentation au Scrumday 2015. C’est pour dire à quel point j’ai été chargé l’année dernière. Elle est pourtant parue le 2 septembre dernier sur InfoQ. Le thème : « La transformation Agile d’une grande entreprise. Comment faire ? ».

transformation-agile

Le 10 avril 2015, quelques jours après le Scrumday qui, je vous le rappelle, est l’événement Agile le plus important en France et qui a réuni cette année plus de 600 personnes, j’avais publié ma propre vidéo de cette présentation. Mais la qualité n’est évidemment pas professionnelle.

Le synopsis est le suivant : Faire un projet Agile, c’est amusant. Le folklore des premiers achats de Post-it, les réunions quotidiennes debout… en plus, le projet ne s’est pas trop mal passé. Cool !
Mais de là à en faire une norme pour toute l’entreprise, c’est une autre histoire. Surtout si on est des milliers d’employés. L’impact humain est énorme. Cela s’appelle une transformation Agile d’entreprise. Paradigmes, réticences, renfermement sur soi-même: en quoi cela va m’impacter, moi ? Chaque collaborateur doit agir, mais avant tout être convaincu. Comment organiser cette stratégie de communication ?

Il ne vous reste plus qu’à suivre le lien et regarder cette vidéo de 35 minutes sur InfoQ.

PS: j’ai appris ce jour qu’il n’y aurait probablement pas de Scrumday 2016. J’en suis vraiment désolé. C’est vraiment dommage. J’espère qu’il pourra renaître de ses cendres en 2017.