A LA UNE : L’entreprise Agile à Agile Tour

Je serais orateur à Agile Tour Paris le 17 novembre 2016 ainsi qu’à Agile Tour Aix Marseille le 1er décembre 2016 et Agile Tour Sophia Antipolis le 6 décembre 2016.

agile-tour-paris-2016

Ma conférence : « Qu’est-ce que l’entreprise Agile ? » (résumé derrière le lien)

Durant cette conférence, je vous révélerais mes projets pour 2017. Venez nombreux ! Il reste encore des places disponibles sur Event Brite pour Paris à 55 Euros, pour Aix-Marseille et pour Sophia Antipolis où c’est gratuit.

Mon entreprise, Thales, est sponsor de 7 événements : Agile Tour ParisRennes, Nantes, Aix/Marseille, Sophia Antipolis, Agile Grenoble, Agile Cambridge.

Les écrans tactiles 84″ 4K pour salles de réunion ou openspaces

En Agile, on favorise le management visuel ou radiateur d’informations, parce que, lorsque les informations importantes relatives à l’avancement du projet sont affichées au mur, on est sûr qu’elles sont partagées par tous. Alors que dans un outil informatique, quel qu’il soit, seuls ceux qui feront l’effort de s’y connecter auront connaissance de l’information. Cela casse l’interactivité.

C’est pour cela qu’en Agile, on utilise massivement les Post-it. Les Post-it permettent de rendre visible une information éphémère, la voir évoluer en déplaçant le Post-it, puis disparaître dès qu’elle est obsolète.

Régulièrement, on me questionne sur l’utilisation des Post-it au lieu d’un bon outil informatique. Prenez Jira, l’un des outils Agile les plus courant pour gérer son backlog projet. Lorsque vous allez dans la vue de travail, vous vous rendez compte qu’il faut rapidement scroller pour accéder à toutes les informations de l’itération en cours. L’outil informatique n’est décidément pas adapté.

microsoft-surface-hub

Mais la technologie évolue. Début 2015, je vous parlais de Microsoft qui annonçait son Surface Hub, un écran tactile 4K de 84 pouces. Il est présenté là sur le site de Microsoft. La bête est vendue quand même à 25 199 €, un prix exorbitant. Certes, pour le prix, le PC est fourni avec, mais quand même.

Heureusement, il y a bien moins cher ailleurs !

speechi-ecran-tactile-interactif

Prenez par exemple Speechi (dont je n’avais jamais entendu parler avant). Ils proposent le SpeechiTouch 84 pouces 4K sous Android pour 6828 € ou le CleverTouch 84 pouces 4K aussi sous Android pour 7428 €. Ce second modèle offre en plus une suite logicielle adaptée.

viewsonic-cde8452t

Chez Viewsonic, le 84 pouces 4K tactile a pour référence CDE8452T et vous pouvez l’acheter pour 10493 €.

connect-stream

Chez Connect Stream, c’est 8100 Euros.

philips-75bdl3010t

Un peu plus petit puisqu’on est à 75 pouces, l’écran Philips 75BDL3010T est à 6624 €.

google-jamboard

Google vient de se positionner sur ce marché avec le Jamboard. Il sera vendu moins de 6000 dollars et sera disponible dans le courant de l’année 2017 mais sa taille d’écran ne sera que de 55 pouces.

On n’est pas encore dans un marché de masse, mais il existe des offres intéressantes à étudier. Je me suis limité aux plus grandes tailles, mais bien évidemment, il existe des formats plus petits. Attention, en Full HD, la quantité d’éléments que l’on peut voir simultanément est divisée par quatre. Je vous conseille donc de rester dans des résolutions 4K.

L’écran ne suffit pas. Il faut aussi des applications adaptées. J’ai beau utiliser Jira régulièrement, ce logiciel n’est pas adapté pour un usage optimal sur ce type d’écrans. Il y a certainement beaucoup à inventer dans le domaine. J’ai d’ailleurs un paquet d’idées sur le sujet.

Si vous avez des expériences réussies de management visuel numérique, faites-m’en part.

La fin des Post-it approche t’il ?

Discussions sur ma conférence sur le contrat Agile à Pau

Le 11 octobre a eu lieu un meetup à Pau sur le thème : Discussion sur « Le contrat Agile ce n’est pas si simple que ça » de Franck Beulé. J’ai été averti la veille par un de mes amis, Philippe, que je remercie, mais c’était trop tard pour que je me joigne à l’événement. Cela m’aurait bien plu. En tout cas, je suis content que des personnes se saisissent du sujet car la notion de contrat a globalement été éludée par la majorité des Agilistes. Et pourtant, c’est la troisième valeur du manifeste Agile qui en compte quatre, c’est pour dire son importance, même si, je le concède, c’est dans la partie droite, mais la partie droite reste importante.

Voici la facilitation graphique qui a eu lieu durant l’événement :

contrat-agile-petit

Accès à la version haute résolution de l’image.

Elle a été réalisée par Denis Benoist, l’organisateur de l’événement, qui m’a également fait part du contexte de son organisation :

Un peu de feedback à propos du « klub Pau » consacré à ta conférence sur « le contrat agile, ce n’est pas si simple… « 

Avant tout, qui sommes nous ? Le noyau dur du « klub » travaille chez Ae&t. Une PME familiale de 30 personnes qui a un bureau d’études de 5 personnes. Nous vendons des solutions d’alertes à la population pour des sites à risques.

Pour faire simple, nous avons été formés à scrum en janvier 2014 par Claude Aubry. Puis le marketing est passé à scrum en septembre 2014. Et badaboum en mars 2015 : entreprise libérée. Le but du « klub » est de se former, de garder une ouverture d’esprit et de s’ouvrir sur l’extérieur. Les thèmes tournent autour de l’agilité et de l’entreprise libérée. Nous alternons entre un livre et une conférence. klubpau.scalingo.io

Le but était de découvrir le contrat agile. Notre connaissance était proche du « niveau de la mer » 🙂 Nous voulions savoir : l’histoire du contrat, comment il fonctionne et ces quelques limites.

Mission réussie et merci beaucoup, car ta conférence a répondu à nos attentes. C’était clair et précis. J’ai pris plaisir à faire le dessin. Est-ce que nous utiliserons le contrat agile ? Pour le moment, je doute… Nous ne faisons pas appel à la sous traitance… et nous vendons des produits finis. Un jour peut être… Merci pour l’article.

Amicalement, Denis

Merci à Denis pour cette initiative et ce feedback. Si d’autres personnes veulent organiser des débats du même type, n’hésitez pas à le faire et à me contacter.

Je serais orateur à Agile Tour Paris 2016 pour parler entreprise Agile

Bonne nouvelle ! Ma proposition de conférence sur l’entreprise Agile a été retenue à Agile Tour Paris qui aura lieu le 17 novembre 2016.

J’en suis heureux car lorsqu’on regarde le programme, il n’y a qu’un seul track de conférences contre trois tracks d’ateliers. De ce fait, il n’y aura que sept conférences et la mienne et l’une d’entre elles. En plus, c’est dans l’auditorium de 230 places de Microsoft. Vous pouvez encore vous inscrire pour l’événement. Le prix n’est pas élevé : 55 Euros.

Voici le programme complet (cliquez dessus si vous avez du mal à lire) et juste après le descriptif de ma présentation :

programme-agile-tour-paris-2016

Ma présentation :

Qu’est-ce qu’une Entreprise Agile ?

Description : Qu’est-ce qu’une Entreprise Agile ? Une entreprise qui pratique l’agilité ! Certes, mais pas uniquement. C’est surtout une entreprise qui a changé de culture et qui pratique l’Agile à tous les niveaux. En pratique, cela implique quoi ? La réponse diffère selon la taille de l’entreprise et la nature de son activité. Cette présentation a pour but de donner une définition plus claire à ce terme en mettant en avant les éléments clés du changement de culture Agile et en montrant, à travers plusieurs retours d’expérience, comment certaines entreprises l’ont mis en œuvre. Certains retours sont particulièrement innovants.

L’auteur : Franck Beulé est coach Agile au sein du groupe Thales depuis 4 ans. Il intervient dans de nombreux projets, principalement pour les entités du groupe.
Il est également l’auteur du blog beule.fr dont la thématique est le hi-tech et l’agilité. A ce titre, il écrit régulièrement des articles sur ces sujets. Il donne également des conférences (Scrum Day, Agile France) et participe à de nombreuses communautés Agiles.
Il est certifié coach Agile niveau 2 (ICAgile) et SAFe (Scaled Agile Framework).

Pré-requis : Savoir ce qu’est l’Agilité. Etre dans une démarche de déploiement au delà des équipes.

Bénéfices pour les participants : S’ouvrir des perspectives inédites sur la signification et la portée que pourrait avoir une transformation Agile, bien au-delà du simple passage des équipes de réalisation à l’Agilité.

Rendez-vous le 17 novembre ! Maintenant, j’ai du boulot…

La voix du coach Agile

InfoQ a initié en ce début d’année une série d’articles nommés « La voix du coach ». Le but est de donner la voix à plusieurs coachs Agiles sur ce qu’ils pensent de leur métier afin de créer des vocations. Pas moins de 23 coachs Agiles se sont pliés à l’exercice et pas des moindres. On retrouve là les grands noms du coaching Agile, même s’il en manque quelques uns. Je me suis également prêté à cet exercice.

la-voix-du-coach

Retrouvez l’ensemble des interviews sur le site de InfoQ, notamment mon intervention qui a été la dernière (car je n’avais pas eu le temps de la faire plus tôt, honte à moi).

Lire la suite

Compte rendu de mes deux jours à Agile France 2016

Agile France est le seul événement Agile en journée organisé en ce premier semestre 2016. L’année dernière était pléthorique avec en plus le Scrum day et le Kanban day. Mais cette année ces événements n’ont pas été reconduits. Un vrai trou d’air s’est créé et Agile France a rapidement été un événement complet, limité à 250 personnes.

Une des présentations que j’ai proposé a été retenue lors de la première sélection. J’en parle . Mais le reste du temps, j’ai été spectateur comme les autres et j’ai assisté aux conférences qui ont été proposées. Cet article est un compte-rendu de mes deux jours de spectateur actif.

2016-06-16 Nexus 5 002

Lire la suite

Le contrat Agile ce n’est pas si simple que ça

Le 17 juin 2016 à 11h30, à l’occasion de Agile France, l’un des grands événements Agiles Français, j’ai présenté une conférence d’une heure sur le thème « Le contrat Agile, ce n’est pas si simple que ça ».

contrat-agile-franck

Le contrat Agile, ce n’est pas le sujet le plus fun. Et pourtant, il revient régulièrement dans les conférences. Dans cette présentation, j’ai voulu rappeler l’historique de traitement de ce sujet en fournissant de nombreux liens, rappeler dans les grandes lignes les principes du contrat Agile pour ensuite rentrer dans le vif du sujet, à savoir que la transposition par rapport aux cas concrets rencontrés sur le terrain est loin d’être aussi simple. Notamment, le contrat Agile ne se limite pas qu’à une prestation entre un client et un fournisseur. A travers d’exemples rencontrés au sein de Thales, la société à laquelle j’appartiens, je présente différents cas de figure et comment la contractualisation Agile peut, ou ne peut pas, se faire dans ces cas de figure. Histoire d’apporter un peu de fun dans un sujet qui ne l’est pas à priori, j’ai agrémenté de nombreux schémas colorés pour faciliter la compréhension du sujet.

Retour d’un participant suite à la conférence : « Mon chef m’a donné son accord pour aller à Agile France si je participais à la présentation sur le contrat Agile pour en faire un feedback. J’y suis donc allé par la contrainte. Et finalement, cette présentation m’a beaucoup intéressé ». Je le remercie pour ce feedback. Message au chef absent : les slides et la vidéo sont disponibles ci-dessous !

Les slides

La vidéo (1h)

Franck Beulé
Coach Agile, expert des technologies de l’Internet et en ergonomie du Web

La taille de vos erreurs doit grandir avec celles de la société

« La taille de vos erreurs doit grandir avec celles de la société ». Ce n’est pas moi qui le dit, mais Jeff Bezos, le PDG d’Amazon. Et de rajouter, « Sinon, l’entreprise évoluera à une trop petite échelle. La bonne nouvelle lorsque vous choisissez cette approche est qu’un petit nombre de victoires paient pour des centaines d’échecs ». Inspirant.

jeff-bezos

C’est d’ailleurs dans cette logique qu’est Xavier Niel, en France, en créant le projet 1000 startups à la Halle Freyssinet. En incubant 1000 startups, il y en aura au moins une qui réussira et qui financera les 999 échecs. Cette façon de penser est un changement de culture qui a du mal à passer. Mais c’est ceux qui l’ont adopté qui obtiennent les plus gros succès. Ce n’est pas avec du vinaigre qu’on attire les mouches. Tout cela est dans la mouvance du Lean Startup avec la culture du « Fail fast ».

Pour en savoir plus, lisez l’article de Clubic, « Amazon a de très gros échecs dans ses cartons« .

Je présenterais le contrat Agile à Agile France 2016

Agile France est l’unique événement Agile de ce premier semestre suite à l’abandon du Scrumday et de Kanbanday. C’est donc l’événement où il faut être. Il aura lieu les 16 et 17 juin 2016 au Chalet de la Porte Jaune dans le bois de Vincennes près de Paris.

Des différentes propositions que j’ai faite, une a été choisie : « Le contrat Agile ce n’est pas si simple que ça » dont le synopsis a été publié le 21 février dernier. J’ai même été retenu dans la première sélection de 20 présentations faite il y a un mois. Maintenant, le programme complet est disponible sur le site de l’événement. Je travaille d’arrache pied à la création de cette présentation. Le premier jet sera disponible cette semaine, je suis dans les temps, mais je ne publierais que le jour J. Une vidéo de la présentation sera captée et publiée ici même.

chalet-de-la-porte-jaune

Ci-après, le rappel de la proposition… Lire la suite

Lego Serious Play pour exprimer des idées en groupe avec des Legos

Le 8 mars 2016, j’ai découvert Lego Serious Play, un concept inventé par Lego qui rebondit sur la mouvance Agile des jeux sérieux, lors du meetup « Modélisez avec des Legos » organisé par Agile Tribu. Bien que je connaisse les organisateurs, c’était ma première participation à ce meetup. A la base, je n’aime pas manipuler les Legos, mais, il faut le reconnaître, les jeux avec des Legos permettent de passer efficacement des messages. C’est dans ce contexte que j’étais avide de découvrir un nouveau jeu de ce type.

lego-serious-play-organisateurs

La mise en oeuvre du Lego Serious Play se fait en cinq étapes, l’ensemble durant environ deux heures. Il est intéressant de travailler par groupes de six personnes. Chaque équipier se voit remettre un ensemble de pièces identiques. Chacun travaillera avec ses propres pièces. Tout le monde joue avec les mêmes pièces.

La première étape consiste à construire la plus belle tour, sans aucune autre précision. La première photo montre la réalisation la plus haute et la seconde la mienne. Chacun explique pourquoi sa tour est la plus belle. Les goûts et les couleurs étant variés, les explications sont parfois amusantes.

lego-serious-play-tour

La seconde étape consiste à construire à l’identique un objet en suivant les plans figurant dans le manuel. Vous pouvez choisir l’objet à construire parmi plusieurs.  J’ai pour ma part réalisé la figurine sur roulettes ci-dessous. Une fois construite, il faut ajouter une amélioration et expliquer pourquoi on a choisi cette amélioration. Pour ma part, l’amélioration, c’était les 3 pièces au pied des pics pour que les pics ne tombent pas. Pourquoi ai-je choisi cette amélioration ? Parce que je n’aime pas les choses bancales qui tombent. Il me fallait de la stabilité. Lorsque j’ai imaginé la chose, je n’en avais pas conscience, mais cela révèle un trait de ma personnalité.

lego-serious-play-chariot

Les deux premières étapes étaient là pour se faire la main sur les Legos et saisir le concept de passer un message au travers des Legos. Il est temps maintenant de passer aux choses sérieuses.

La troisième étape consiste à construire ce que l’on veut pour exprimer le sujet du jour. Le sujet était le challenge. J’ai construit tout naturellement un plongeoir à deux niveaux alors que, je vous le rappelle, je n’aime pas jouer aux Legos. J’étais surpris de ma capacité d’innovation dans un domaine que j’exècre. Le bonhomme du bas, c’est là où je suis. Le bonhomme du haut, c’est là où je veux aller.

lego-serious-play-plongeoir

Pour la quatrième étape, il fallait construire quelque chose qui améliorerait nos conditions de travail. L’un des participants a matérialisé le manque d’un grand écran visible de son bureau qui affiche en temps réel l’état de Jenkins. Pour ma part, j’avais matérialisé mon éloignement trop répétitif de mon lieu de travail, mais je n’ai pas pris de photo.

lego-serious-play-bureau

Ce collègue avec matérialisé le besoin de créer des liens d’entraide entre collègues et ainsi réduire les fossés.

lego-serious-play-collaboration

Quant à celui-là, on voit bien que son niveau en Legos est bien supérieur au notre. L’intérêt de ce jeu, c’est que, quelque soit son niveau, on peut exprimer ses idées avec un nombre de pièces réduit. Les possibles sont infinis.

lego-serious-play-avion

La cinquième et dernière étape consiste a réunir toutes ses productions dans une seule, l’adapter si nécessaire pour que les idées de chacun soit rassemblées dans un projet commun. Il faut alors raconter l’histoire de ce projet commun.

Au final, tout le monde a passé deux heures très plaisantes, même moi qui n’aime pas manipuler des Legos. Les premières étapes sont là pour nous apprendre à nous exprimer à travers les Legos. Les étapes suivantes servent à mettre en application cet apprentissage et converger vers un objectif commun qui satisfait tout le monde. Une manière ludique de faire émerger des idées convergentes qui, en plus, favorise l’écoute des autres.

Les curieux pourront se procurer le set Lego Serious Play directement sur le site de Lego.