Le cloud, c’est le paradis ou l’enfer ?

En matière de cloud, il existe deux clans. Ceux qui vantent sa simplicité : ajout d’instances d’un simple clic, stockage illimité, administration simplifiée. Et ceux qui vantent ses dangers : données mal sécurisées et stockées aux Etats-Unis donc accessibles à la NSA, risque de piratage, problèmes de lenteurs. Il y a ceux qui ont besoin de toucher le matériel, l’avoir près d’eux et qui ne conçoivent pas que l’immatériel puisse fonctionner, et ceux qui sont convaincus qu’il faut laisser ses infrastructures à des professionnels qui l’administreront bien mieux et moins cher que soi. Le cloud est victime des fantasmes. Il est responsable de tous les maux, mais aussi de beaucoup de succès. Il fait peur autant qu’il plait. Bref, il est encore indompté !

Alcyonix, encore une fois, résume les avantages et inconvénients du Cloud dans son article le Cloud victime des phantasmes afin d’en avoir moins peur.

Ajoutez un commentaire