Comment regarder sans coupure l’une des 2 milliards de vidéos de Youtube avec Free ?

Vous ne le savez peut-être pas, mais il y a depuis plusieurs mois un conflit entre Free et Youtube autour de la neutralité du Net. Pour faire simple et très résumé, Youtube diffuse énormément de données sur Internet. Free souhaite que Google, le propriétaire de Youtube, partage les frais associés à ce trafic. Pour transférer toutes ces données, vous imaginez bien qu’il faut des équipements costaud et coûteux, facturés justement en fonction du trafic de données. Depuis les débuts d’Internet, les opérateurs ont signé des accords de peering. Cela consiste à mettre en place des liaisons entre opérateurs sans facturer le trafic qui y circule partant du principe que cela bénéficie aux deux protagonistes. Le trafic est en général à peu près de 50% dans chaque sens. Sauf qu’avec Youtube, il y a une réelle asymétrie de l’ordre de 90/10. Dans le même temps, 100% des bénéfices publicitaires sont touchés par Youtube. Cette asymétrie est anormale. Free ne veut pas financer à lui seul les bénéfices que Youtube touche mais ne partage pas. D’autant plus que le trafic va encore augmenter maintenant que Youtube propose des chaines de télévision à péage, un secteur où Free est un concurrent très bien positionné avec son bouquet de plusieurs centaines de chaînes.

La conséquence de tout cela, c’est que le tuyau entre Free et Youtube est trop petit et ne permet pas aux utilisateurs comme nous de voir ces vidéos de manière fluide. Nous passons notre temps à voir la jauge de chargement entrecoupée de quelques secondes d’images animées. Un vrai calvaire !

Les français ont regardé en janvier 2013, 2 milliards de vidéos en provenance de Youtube. C’est 300 millions de moins que 3 mois plus tôt. La conséquence des problèmes avec Free ? Dans le même temps, le challenger Dailymotion a permis de voir 276 millions de vidéos en France, à peine plus de 10% de ce qui est vu sur Youtube. TF1, le troisième, n’est qu’à 65 millions de vidéos vues. Cela montre à quel point Youtube est prédominant.

Comment faire donc pour regarder ces vidéos sans encombres ? Faut-il quitter Free ? C’est parait-il l’un des principaux motifs de résiliation en ce moment. Non ! Il suffit d’aller récupérer les vidéos ailleurs. Plutôt que de les récupérer à partir du cache de Google, il faut se connecter directement sur les serveurs de Youtube. Et donc, bloquer l’accès au cache de Google pour ces vidéos. Plus simple à dire qu’à faire…

En réalité, c’est très simple à faire. Il suffit juste de connaitre la bonne commande et de la taper dans la bonne fenêtre. Voici un mini-tutorial.

Via un Navigateur

Suite à la publication de l’article, une nouvelle solution de configuration a été trouvée en utilisant directement le navigateur. L’avantage d’une telle solution, c’est qu’il est facile de revenir en arrière alors que les solutions ci-après ne proposent pas de retour arrière. Autre avantage, cela fonctionne aussi sur les smartphones et les tablettes. A privilégier donc. L’inconvénient, c’est que si vous utilisez plusieurs navigateurs, vous devez faire cette configuration pour chacun des navigateurs. Même si c’est simple, c’est un peu plus long. Le tutoriel complet de cette solution est sur le blog de Thierry.

Windows

Si vous êtes un utilisateur de Windows, vous devez ouvrir l’application « Invite de commande » en mode administrateur. Recherchez l’application dans le menu démarrer. Sur Windows 7, c’est dans « Tous les programmes / Accessoires ». Sur Windows 8, il suffit de taper les premières lettres de « Invite ». Puis, au lieu de cliquer sur l’application pour la lancer, faites un clic droit et sélectionner « Exécuter en tant qu’administrateur ».

Copiez la commande suivante :

netsh.exe advfirewall firewall add rule name="DTCFREE" action=block dir=IN remoteip=173.194.52.0/22

Collez-la dans l’invite de commande. Pour coller un texte dans cette application, il faut cliquer en haut à gauche de la fenêtre. Un menu apparait avec le choix coller. Tapez sur Entrée. Le tour est joué.

Mac OS X

Si vous êtes un utilisateur de Mac OS X, vous devez ouvrir l’application « Terminal ». Le meilleur moyen de la lancer est de la rechercher via Spotlight, la petite loupe en haut à droite de la fenêtre. Puis tapez la commande suivante :

sudo /sbin/ipfw add 01000 deny ip from any to 173.194.52.0/22

Tapez sur Entrée. Le tour est joué.

Linux

Si vous êtes un utilisateur de Linux, démarrez un shell et tapez la commande suivante :

iptables -A OUTPUT -p tcp -d 173.194.52.0/22 -j REJECT --reject-with tcp-reset

Le tour est joué.

Pour en savoir plus, lisez l’article de PcINpact sur le classement des fournisseurs de vidéos sur Internet et l’article de Korben qui a fourni les précieuses commandes en ligne sur chacun des systèmes d’exploitation.

Edit 08/04/2013 : une nouvelle technique encore plus simple est arrivée entre temps sur Univers Freebox.

Ajoutez un commentaire