Deux soumissions de sujets pour la conférence Agile France

Il n’y aura pas de Scrumday cette année. C’est définitivement officiel, un message a été publié sur Twitter aujourd’hui par @Scrumdayfr dont le contenu est : « RDV en 2017 pour le prochain ! ». Il n’y aura très certainement pas de Kanban day cette année non plus. L’hécatombe après une année 2015 très riche ! Heureusement, Agile France est fidèle au poste et fête ses 10 ans.

Agile France 2016 aura lieu les 16 et 17 juin 2016 au Chalet de le Porte Jaune, dans le bois de Vincennes près de Paris, comme les années précédentes.

chalet-de-la-porte-jaune

Comme chaque année, je propose des sujets pour être conférencier. Vous pouvez relire mes soumissions en 2015 et en 2014. J’ai déjà été retenu pour le Scrumday, mais pas encore pour Agile France. En espérant que cette année cela va changer, voici les 2 sujets que j’ai proposé. L’appel à orateur et à commentaires étant toujours ouverts, n’hésitez pas à faire quelques petits commentaires sur mes propositions afin que je les améliore.

Les sujets :

  • Arrêtez les silos, devenez une entreprise Agile
  • Le contrat Agile ce n’est pas si simple que ça

Arrêtez les silos, devenez une entreprise Agile

Un sujet de plus en plus à la mode mais qui tend à converger vers des patterns communs

Lien vers la proposition

Synopsis

A la recherche du Saint Graal de l’entreprise Agile ? Des dizaines de framework sont à votre disposition. Des patterns important s’en dégagent. Les retours d’expérience se multiplient. La vérité n’est plus ailleurs. Voyons ensemble ces patterns, allons ensemble vers la bonne direction. Et devinez quoi ? Les réponses sont autour de ces mots : communication, collaboration, synchronisation et énergie.

 

Description longue

L’entreprise Agile, l’organisation Agile, le Saint Graal que tout le monde espère atteindre.
Tout le monde a son idée là-dessus, plus ou moins floue. Lors des conférences de l’année dernière, j’avais identifié 11 frameworks dits à l’échelle. Il y avait même eu une conférence « combat de boxe » entre deux frameworks pour savoir quel est le meilleur. Tout ça c’est bien, mais au final on est plus perdu qu’avancé. Comment aller plus loin ?

En prenant un peu de recul, on se rend compte qu’il y a des patterns communs à toutes ces propositions et que le Saint Graal est quelque part par là. Il y a surtout des expérimentations un peu partout qui portent leurs fruits et qui permettent de se rendre compte de ce qui fonctionne et de ce qui ne fonctionne pas. Et devinez quoi ? Les réponses sont autour de ces mots : communication, collaboration, synchronisation et énergie.

Cette conférence vous propose de faire une synthèse de l’état de l’art du moment afin de vous orienter vers la bonne direction. Je ne suis pas là pour vous vendre un framework, mais pour pointer du doigt les patterns qui sont importants. L’année dernière, je vous expliquais comment commencer. Cette année, je vous propose d’aller plus loin.

Plan

– Introduction / Présentation de la question à laquelle je souhaite répondre
– Résumé des conseils donnés l’année dernière pour commencer
– Identification « simpliste » des plus gros problèmes rencontres dans les projets
– Comment les différents frameworks répondent à ces problèmes
– Comment certaines entreprises y répondent (Retex)
– Au final, synthèse des patterns communs et qui fonctionnent

Le contrat Agile ce n’est pas si simple que ça

Les cas de figure rencontrés sur le terrain sont bien plus nombreux

Lien vers la proposition

Synopsis

Le contrat Agile, ce n’est pas qu’un fournisseur qui commande une prestation à une équipe.
Sur le terrain, il y a plein d’autres cas de figures.
La conférence fait un tour d’horizon de l’état de l’art du contrat Agile, ce que c’est, ce qui est disponible publiquement, présente les cas de figure rencontrés sur le terrain (mélange des prestataires et des fournisseurs, plusieurs sociétés prestataires) et les tracas juridiques à éviter (délit de marchandage) pour enfin proposer des solutions dans chacun de ces cas sachant qu’il ne faut pas l’oublier, on souhaite réaliser le besoin du client, pas un contrat.

Description longue

La notion de contrat Agile a été popularisée par Xebia qui a proposé une version Open source.
A y regarder de plus près, c’est un bon début, mais insuffisant pour les achats et les juristes des grandes entreprises.
La Poste a organisé une série de conférences à ce sujet, présentant le retour d’expérience qu’elle a mis en place avec ses prestataires (dont la société à laquelle j’appartiens).
Des juristes ont présenté leur point de vue vis à vis du contrat Agile.
C’est bien, cela enrichit les débats.

Mais il manque quelque chose. Toutes ces présentations l’ont été sous l’angle d’un fournisseur (ou Product Owner) qui demande à un prestataire extérieur (une équipe) de réaliser au forfait en Agile un produit.
Sur le terrain, les cas de figure que l’on rencontre sont plus nombreux : équipes composées de prestataires et de fournisseurs, équipes composées de plusieurs sociétés de prestataires, problématique du délit de marchandage… Comment s’engager sur un résultat dans ces conditions ?

La présentation consiste à :
– rappeler les principes généraux du contrat Agile et l’état de l’art disponible publiquement
– lister les différents cas de figure que l’on peut rencontrer
– proposer une manière de s’organiser contractuellement parlant dans ces cas
– ne pas oublier que le nerf de la guerre, c’est le besoin du client, pas le contrat !

Plan

– Etat de l’art « contrat Agile » disponible sur Internet
– Les grands principes du contrat Agile
– Les différents cas de figure rencontrés sur le terrain
– Comment adresser ces cas de figure
– Le contrat oui, mais avant tout, le besoin du client !

Franck Beulé
Coach Agile, expert des technologies de l’Internet et en ergonomie du Web

  1. Marie Fortini le 21.02.16 à 20:29

    En Anglais, que signifie « Agile »– je ne comprends pas du tout de quoi ce terme veut dire dans un context Francais d’entreprise– peux tu expliquer pour mes contacts Americains? Merci!

  2. franck le 21.02.16 à 20:29

    Agile, c’est le même mot en anglais. C’est un mouvement qui est né il y a plus de 20 ans et qui a été popularisé par la publication en 2001 du Manifeste Agile. C’est une façon de travailler en équipe qui se déploie dans le monde entier. Le manifeste Agile est très rapide à lire car ce ne sont que 4 valeurs et 12 principes. Tu peux les retrouver en anglais et en français sur http://agilemanifesto.org/

  3. Jerry le 21.02.16 à 20:29

    L’enfer, malheureusement est pavé de bonnes intentions..
    Comment casser les silos, lorsque le management intermédiaire s’y oppose farouchement ?
    Je tente de court-circuiter les silos en contactant directement la DSI et en tentant d’être proactifs avec eux mais certains ne l’entendent pas ainsi et dépensent leur énergie à s’y opposer.
    De quoi ont-il peur ?

Ajoutez un commentaire