Swift, le nouveau langage de programmation d’Apple

Rien de bien nouveau dans la keynote d’ouverture de la WWDC 2014, la conférence des développeurs autour des technologies d’Apple : une mise à jour d’OS X, une autre d’iOS. Mais rien de révolutionnaire. Juste quelques améliorations ergonomiques de logiciels existants et quelques retouches graphiques. C’est tout ? Pas si sûr !

Il y a aussi Swift, le nouveau langage de programmation créé par Apple voué à remplacer Objective-C, réputé pour sa complexité. Et justement, Swift se propose de supprimer cette complexité et profiter des avantages des langages de scripts comme Python, JavaScript ou PHP. Avec Swift, Apple balaye la complexité de l’Objective-C et permet donc l’accès aux développements Apple à un public plus large. L’autre avantage de Swift, c’est qu’il permet un développement unifié pour Mac OS X et iOS. Et, Apple oblige, tout cela fonctionne dans l’environnement de développement intégré Xcode reconnu pour son efficacité et est accompagné d’une documentation abondante et claire.

Pour en savoir plus, lisez les premiers retours de MacG ainsi que ceux de Mac4ever, tous deux agrémentés de quelques exemples de code, l’article plus généraliste de 01Net et si vous voulez aller encore plus loin, allez voir directement la documentation du langage sur le site officiel.

Titanium studio 2 : les développements natifs nomades multiplateformes

Il y a deux manières d’être présent sur les appareils nomades (smartphones et tablettes). En développant une web application adaptée aux dimensions des terminaux cibles et fonctionnant sur n’importe quel navigateur Internet, ou en développant des applications natives.

Pour la première solution, un seul développement est nécessaire. Il est compatible avec tous les terminaux. Pour la seconde solution, il est nécessaire de réaliser autant de développements que de systèmes d’exploitation existants : iOs, Android, Bada, BlackBerry, Windows Phone…

La seconde solution a pourtant beaucoup d’avantages : meilleure réputation, présence sur le store, possibilités étendues, manipulation du matériel du terminal…

Comment faire du développement natif tout en ne réalisant qu’une seule et unique application muti-OS ? C’est ce que propose Titanium Studio 2 qui est un environnement de développement permettant la réalisation d’application multi-OS. Eldorado ou vraie mauvaise idée ? Analyse. Lire la suite