Quoi de neuf du coté des langages de développement les plus populaires ?

La dernière fois que j’ai abordé le sujet, c’était en septembre 2013. TIOBE est un organisme qui publie deux fois par an un classement des langages informatiques les plus utilisés dans le monde.

Le résultat est assez étonnant. Au fil des années, les langages leaders restent les mêmes. A l’ère où l’évolution technologique est de plus en plus rapide, cette stabilité ressemble à une anormalité.

Ainsi, Java, C, C++, C#, Objective-C, Python, PHP et JavaScript tiennent le haut du pavé. Visual Basic .Net a remplacé Visual Basic, ce n’est pas étonnant. Par contre, Ruby a été supplanté par Delphi Object Pascal, et ça c’est beaucoup plus étonnant. Je pensais que le Pascal était mort et enterré depuis longtemps. Et bien non !

Autre élément intéressant, le nouveau langage d’Apple, Swift, censé être plus simple à manipuler qu’Objective-C pour les applications iOS, est rentré dans le TOP 50 à la 14ème place !

Tiobe

Le classement complet est disponible sur le site de TIOBE.

Swift, le nouveau langage de programmation d’Apple

Rien de bien nouveau dans la keynote d’ouverture de la WWDC 2014, la conférence des développeurs autour des technologies d’Apple : une mise à jour d’OS X, une autre d’iOS. Mais rien de révolutionnaire. Juste quelques améliorations ergonomiques de logiciels existants et quelques retouches graphiques. C’est tout ? Pas si sûr !

Il y a aussi Swift, le nouveau langage de programmation créé par Apple voué à remplacer Objective-C, réputé pour sa complexité. Et justement, Swift se propose de supprimer cette complexité et profiter des avantages des langages de scripts comme Python, JavaScript ou PHP. Avec Swift, Apple balaye la complexité de l’Objective-C et permet donc l’accès aux développements Apple à un public plus large. L’autre avantage de Swift, c’est qu’il permet un développement unifié pour Mac OS X et iOS. Et, Apple oblige, tout cela fonctionne dans l’environnement de développement intégré Xcode reconnu pour son efficacité et est accompagné d’une documentation abondante et claire.

Pour en savoir plus, lisez les premiers retours de MacG ainsi que ceux de Mac4ever, tous deux agrémentés de quelques exemples de code, l’article plus généraliste de 01Net et si vous voulez aller encore plus loin, allez voir directement la documentation du langage sur le site officiel.