Tesla Model 3 la voiture électrique haut de gamme abordable

Tesla a enfin annoncé officiellement sa model 3 qui sera disponible fin 2017, dans presque deux ans quand même, à un prix de 35 000 dollars. Doté d’un moteur puissant, il lui faut moins de 6 secondes pour aller de 0 à 100 km/h. Son autonomie est de 345 kms. Et en plus, elle est belle ! 150 000 personnes l’ont déjà commandée dans les premières 24 heures de commercialisation.

tesla-model-3

On comprend mieux pourquoi Tesla a été contraint de construire un gigantesque complexe de production de batteries comme je l’ai évoqué il y a quelques jours. Même si le prix reste abordable, il faudra attendre longtemps pour en obtenir une. Les précommandes battant leur plein, ce ne sera pas avant 2019 qu’on pourra s’en procurer une sans trop attendre. D’ici là, la concurrence devrait s’être étoffée. En d’autres termes, si j’attends 2019-2020, ma prochaine voiture sera bien électrique !

Pour en savoir plus, regardez les reportages de BFM TV, « Avec la Model 3, Tesla et Elon Musk changent de braquet« , lisez l’analyse de Turbo ou visitez directement la page dédiée du site du constructeur. Et si vous n’avez pas les moyens, vous savez que vous pouvez toujours vous acheter la Tesla à 500 dollars que j’évoquais en février.

Edit 04/04/2016 (Clubic) : La Tesla Model 3 a plus de succès que prévu et ce sont pas moins de 276 000 précommandes qui sont tombées en 3 jours. Tesla avait évoqué n’être capable de produire 500 000 véhicules par an qu’à partir de 2020. Si ça continue comme ça, d’ici la fin de la semaine, les précommandes vont fermer pour plusieurs années. Les heureux élus devront peut-être attendre 2020 pour être livrés. En attendant, si vous êtes curieux, vous pouvez voir des photos de l’intérieur qui ressemblera à un « vaisseau spatial ».

L’automobile électrique va faire augmenter les prix des smartphones

Comment cela pourrait-il être possible ? Tout simplement en raison du marché tendu des matières premières. Tesla s’est fait connaitre pour avoir créé des voitures électriques hyper-puissantes et autonomes. Ses prix étant hors de portée de nombre d’entre nous, la société n’en vend que 50 000 par an, ce qui n’est pas si mal. Elle ne va pas pour autant s’arrêter là et projette d’en vendre 500 000 par an en faisant baisser les prix.

tesla-gigafactory

Pour y arriver, elle doit être capable de fabriquer des batteries en nombre. Elle a donc décidé de construire une usine de production à cet effet. Mais elle a également besoin de matières premières, en particulier le Lithium. Or, le Lithium est devenu le nouvel or noir depuis l’avènement des smartphones qui ont eux aussi besoin de batteries et qui se vendent par milliards.

Vous avez certainement remarqué que les batteries de voitures sont bien plus grosses que les batteries de smartphones. Tesla a besoin, pour sa propre production, de l’intégralité de la production mondiale de Lithium qui a pourtant doublée en dix ans. Que restera t’il pour les autres ? Bien entendu, la production va augmenter, mais peut-être pas aussi vite que la demande ce qui fera augmenter le prix de cette matière première tant convoitée. CQFD.

Pour en savoir plus, lisez l’article de Clubic, « Tesla va mettre à mal les réserves de lithium« .

Pourquoi les entreprises Hi-tech investissent dans l’automobile ?

En suivant l’actualité Hi-tech, j’ai bien entendu remarqué que toutes les entreprises en vogue investissent, dans le secret ou pas, dans l’automobile : voitures électriques, voitures autonomes… Mais pourquoi ? Je me suis mis à imaginer plein d’usages intéressants comme l’auto-partage de voitures à pilotage automatique, la disparition des accidents de voitures ou les grandes villes sans pollution réservées aux véhicules électriques. Et en fait, je ne me suis absolument pas trompé.

voiture-futuriste

Qualcomm prédit exactement ce que je m’imaginais et l’a annoncé publiquement. Cela devrait arriver pour… 2020, soit dans 4 ans. Incroyable ! Serons-nous capables d’y arriver en si peu de temps ? Si c’est le cas, c’est une nouvelle révolution qui s’annonce et on comprend que les entreprises qui ont les moyens investissent des milliards dedans. En tout cas, cela fait rêver, d’autant plus que cela pourrait se produire de mon vivant (si je n’ai pas d’accident bien sûr).

Pour en savoir plus, lisez l’article de Clubic, « Comment la technologie révolutionnera l’automobile« . Vous pouvez également lire les autres articles de ce blog relatifs à l’écologie.

Une Tesla à 500 dollars pour mon gamin

Quand je vois cette vidéo de promotion de la nouvelle Tesla pour enfants, je rêve de redevenir gamin. 500 dollars pour ça ? C’est cadeau ! Elle a tout d’une grande. J’ai hâte que ça arrive en France. Pour l’instant, c’est annoncé uniquement aux Etats-Unis pour mai 2016.

tesla

Pour en savoir plus, regardez la vidéo disponible sur Les numériques.

PS: c’est peut-être aussi parce que je n’ai pas les moyens de m’acheter la grande Tesla qui fait tout autant rêver.

Découvrez le Paris de demain complètement transformé

Un concours d’architectes a été lancé par la mairie de Paris pour transformer la ville. Les lauréats viennent d’être désignés et les photos des projets gagnants publiés. Certaines d’entre elles font rêver !

Sans plus attendre, je vous invite à voir sur le Figaro immobilier les 22 photos des projets en grand format ainsi que la cartographie de l’emplacement où ces projets seront construits. J’imagine le prix du mètre carré mais bon je suis impatient d’aller flâner (avec un accent circonflexe s’il vous plaît) dans ces quartiers.

Des recharges d’imprimante jet d’encre à prix dérisoire avec Epson Ecotank

Depuis que les imprimantes existent, les cartouches d’encre sont vendues à prix d’or. Pour ceux qui impriment beaucoup, c’est un sacré budget. Parfois, la cartouche de remplacement vaut plus cher que l’imprimante elle-même. La raison ? Les constructeurs vendent leurs imprimantes en dessous de leur prix réel et se rattrapent sur les consommables. C’est un business model.

epson-ecotank

Epson essaye un nouveau business model en inversant la logique. En vendant l’imprimante plus chère, les cartouches sont vendues moins chères. Pour être plus précis, les cartouches sont remplacées par des flacons de recharge que l’on verse dans un tank récepteur. Le résultat ? L’imprimante est vendue à partir de 270 Euros et les 4 bouteilles de couleur coûtent 40 Euros et sont capables d’imprimer l’équivalent de 72 cartouches, 18 jeux de 4 cartouches, soit une économie de 1120 Euros. Cela donne envie d’imprimer plus !

Seul défaut, ce n’est qu’une imprimante jet d’encre. J’aurais aimé que cette annonce soit pour une imprimante laser. Cela va malgré tout dans le bon sens en matière d’écologie. J’avais acheté à l’époque une imprimante laser couleur, mais, une fois les cartouches couleurs vides, je n’en ai pas racheté. Les trois cartouches couleurs coûtaient à elles seules plus chères que l’imprimante elle-même. Je n’ai donc renouvelé que la cartouche noir. Sur certaines imprimantes, ce n’est pas possible. Dès qu’une couleur est vide, elle n’imprime plus, même s’il reste du noir pour des impressions noir et blanc. Une étude a même démontré que les imprimantes arrêtaient d’imprimer alors qu’il restait encore 20% d’encre dans les cartouches. Un business juteux et anti-écologique.

Pour en savoir plus sur l’Epson Ecotank, lisez l’article de 01Net, « Epson Ecotank : l’encre est moins chère quand on paye le vrai prix de l’imprimante !« .

21/03/2016 : Découvrez le test complet sur Les Numériques : « Epson Ecotank ET-4550 : un coût à la page exceptionnel« .

Votre maison au-dessus des toits de Paris ?

Idée farfelue ou géniale, un architecte propose un nouveau concept. Construire votre maison au-dessus des toits d’un immeuble parisien pour un prix au mètre carré 40% moins cher que ce qui se pratique à Paris. L’avantage du dernier étage plus plus, c’est la vue ! Il ne reste plus qu’à trouver l’emplacement de votre future maison et de convaincre la copropriété.

stephane-malka-maison-sur-les-toits

Pour en savoir plus, lisez l’article du Figaro, « Des architectes veulent bâtir sur les toits de Paris » ou allez directement sur le site du projet proposé par l’architecte Stéphane Malka.

Vous pouvez également lire les autres articles de ce blog relatifs à l’immobilier ou à l’écologie.

Votre maison de 150 m2 construite en 4 jours pour 38 000 Euros

La technologie évolue et profite à toutes les professions, y compris les architectes. Je commence à en parler de plus en plus car ils sont de plus en plus nombreux à imaginer des solutions faciles à construire, écologiques et modulables. L’avantage ? Vous bénéficier d’une maison à bon rendement énergétique, pas chère, construire rapidement et que vous pouvez changer au gré de vos envies, là encore pour pas cher. Sommes-nous en train de vivre une révolution ?

popup-house

Popup house vous propose des maisons qui ont de la gueule, dotées d’une isolation thermique exceptionnelle, tout cela à un prix imbattable. Pour en savoir plus, lisez l’article de Sphere Emotion, « Une maison de 150 m² pour moins de 38 000€ et construite en 4 jours » ou, si vous préférez, allez directement sur le site de Popup house.

Vous pouvez également lire les autres articles de ce blog relatifs à l’immobilier ou à l’écologie.

Une maison Plug&Live à reconfigurer à votre guise

Vous souhaitez faire construire une maison ? Vous voulez qu’elle s’adapte au fur et à mesure que votre famille évolue ? Adoptez la maison Plug&Live ! Vous décidez de l’agencement des pièces et, si vous voulez le changer, vous pouvez à tout moment ! C’est le concept proposé par Alliance construction dans cette vidéo de 5 minutes très alléchante. Et en plus, cette maison est écologique.

plus-and-live

Malheureusement, ce n’est aujourd’hui qu’un concept et vous ne pouvez donc pas encore l’acheter. Il faudra patienter un peu. Voyez aussi les autres concepts immobilier publiés sur le sites et les articles relatifs à l’écologie.

Colas invente les routes solaires

Imaginez un monde sans pollution, où l’énergie électrique propre a remplacée le pétrole, où tous les véhicules sont silencieux car électriques et où l’énergie est quasi gratuite car renouvelable. Un rêve ? Oui ! Mais un rêve qui commence à devenir réalité grâce à Colas, une filiale de Bouygues, qui a inventé un revêtement solaire à poser directement sur les routes existantes sans travaux de génie civil complexes. La solution est baptisée Wattway. Cocorico, c’est français !

route-photovoltaique

Si l’on recouvrait 25% des routes françaises de cette invention, l’énergie produite permettrait de couvrir l’intégralité des besoins de pays. Il n’y aurait plus besoin de pétrole, de centrales nucléaires ou d’Eoliennes. J’ai hâte de voir son déploiement à grande échelle. Par contre, l’histoire n’explique pas si la production de ces plaques est un désastre écologique.

Pour en savoir plus, lisez quelques articles intéressants avec vidéos explicatives sur les Echos et Sud Ouest ainsi que le site officiel du projet Wattway, la route solaire de Colas.