Des recharges d’imprimante jet d’encre à prix dérisoire avec Epson Ecotank

Depuis que les imprimantes existent, les cartouches d’encre sont vendues à prix d’or. Pour ceux qui impriment beaucoup, c’est un sacré budget. Parfois, la cartouche de remplacement vaut plus cher que l’imprimante elle-même. La raison ? Les constructeurs vendent leurs imprimantes en dessous de leur prix réel et se rattrapent sur les consommables. C’est un business model.

epson-ecotank

Epson essaye un nouveau business model en inversant la logique. En vendant l’imprimante plus chère, les cartouches sont vendues moins chères. Pour être plus précis, les cartouches sont remplacées par des flacons de recharge que l’on verse dans un tank récepteur. Le résultat ? L’imprimante est vendue à partir de 270 Euros et les 4 bouteilles de couleur coûtent 40 Euros et sont capables d’imprimer l’équivalent de 72 cartouches, 18 jeux de 4 cartouches, soit une économie de 1120 Euros. Cela donne envie d’imprimer plus !

Seul défaut, ce n’est qu’une imprimante jet d’encre. J’aurais aimé que cette annonce soit pour une imprimante laser. Cela va malgré tout dans le bon sens en matière d’écologie. J’avais acheté à l’époque une imprimante laser couleur, mais, une fois les cartouches couleurs vides, je n’en ai pas racheté. Les trois cartouches couleurs coûtaient à elles seules plus chères que l’imprimante elle-même. Je n’ai donc renouvelé que la cartouche noir. Sur certaines imprimantes, ce n’est pas possible. Dès qu’une couleur est vide, elle n’imprime plus, même s’il reste du noir pour des impressions noir et blanc. Une étude a même démontré que les imprimantes arrêtaient d’imprimer alors qu’il restait encore 20% d’encre dans les cartouches. Un business juteux et anti-écologique.

Pour en savoir plus sur l’Epson Ecotank, lisez l’article de 01Net, « Epson Ecotank : l’encre est moins chère quand on paye le vrai prix de l’imprimante !« .

21/03/2016 : Découvrez le test complet sur Les Numériques : « Epson Ecotank ET-4550 : un coût à la page exceptionnel« .

Ajoutez un commentaire