Le NoSql est-il l’avenir des bases de données ?

Le NoSql est le nouveau mot à la mode en matière de bases de données. Pas si nouveau que cela car cela fait maintenant quelques années qu’il sévit. Et pourtant, ce n’est qu’un mot qui regroupe un ensemble de techniques de bases de données qui n’ont comme point commun que de ne pas être compatibles avec le Sql, le langage natif des bases de données relationnelles. NoSql n’est pas un mouvement contre le Sql, mais un mouvement qui adresse des besoins qui dépassent les limites des bases de données relationnelles. NoSql signifie Not Only Sql.

Est-ce l’avenir des bases de données ? Quelles sont les forces en présence ? Faut-il y aller ? Alcyonix a publié sur son blog deux articles de vulgarisation qui apportent des premiers éléments de réponse à ceux qui se posent la question : le NoSql est-il l’avenir des bases de données et les bases no-sql. Pour ma part, je vous invite à jeter un oeil plus qu’attentif à MongoDb qui répond à de très nombreuses problématiques et également au très prometteur Neo4j.

Ajoutez un commentaire