Franck Beulé » La pénurie des développeurs

La pénurie des développeurs

Bien que le chômage ne baisse pas, dès que l’on est amené à recruter des développeurs dans les technologies à la mode, et elles sont nombreuses, on se retrouve face à un constat sans merci : la pénurie des développeurs est bien là !

Les applications à réaliser sont de plus en plus complexes et les développeurs compétents sont tous en poste. Face à cette pénurie, le paradigme du recrutement est inversé : c’est l’entreprise qui doit séduire le développeur et plus le contraire !

Il y a les entreprises qui ont compris le problème et qui recrutent au prix du marché, voire légèrement au-dessus, tout en adoptant une approche respectueuse de ses employés. Et celles qui continuent à recruter, souvent en dessous du marché, pour des postes corvéables à merci où l’on reçoit une pression énorme car on est incapable de livrer dans les délais des fonctionnalités qui ont été manifestement sous estimées.

Le monde du travail change. Les développeurs de qualité deviennent une denrée rare. Il faut savoir investir sur eux et les respecter au risque de les voir partir rapidement. Il faut également savoir gérer les situations où, pendant une courte durée, on n’a pas besoin d’eux. Faut-il les laisser partir pendant le crux au risque d’en avoir d’autres moins compétents dès qu’on en aura besoin à nouveau, ou faut-il les garder et les occuper à autre chose, en attendant que le creux passe ? A y réfléchir un peu, il est facile de les occuper à autre chose : le projet d’à coté peut avoir besoin ponctuellement d’un renfort ou cela peut être l’occasion de développer un outil pour des besoins internes. Les nouvelles recrues devront avoir un temps d’adaptation non négligeable pour se faire aux habitudes de l’entreprise…

Pour creuser sur le sujet, lisez le blog de Sam & Max : Retour sur la pénurie de devs.

Et sinon, en matière de développement, CommitStrip reste toujours le meilleur (plusieurs planches à suivre…)

Ajoutez un commentaire