Deux soumissions de conférences à Agile France 2018

Comme chaque année, je soumet des propositions de conférences aux différents événements Agiles. J’espère être retenu par Agile France qui aura lieu comme chaque année au Chalet de la Porte Jaune dans le bois de Vincennes, près de Paris, les 14 et 15 juin 2018. Une de mes propositions avait été retenue en 2016, mais pas celles de 2017. J’ai finalement présenté celle qui a été recalée à Agile Tour Paris 2017.

Vous pouvez voir mes conférences en vidéo ainsi que les slides. Pour 2016, « Le contrat Agile ce n’est pas si simple que ça » et pour 2017, « Manager, un espèce en voie d’extinction ?« . L’autre conférence que j’avais soumise à Agile France 2016 a également été jouée à Agile Tour Paris 2016 : « Qu’est-ce que l’Entreprise Agile ?« .

Voici mes propositions pour Agile France 2018 :

  • L’intelligence collective en pratique
  • Faut-il consacrer 10% de son temps hors projet ?

Les détails ci-après :

Proposition 1 : L’intelligence collective en pratique

Synopsis

L’intelligence collective, c’est certainement quelque chose qui vous parle ? 
En fait, ce n’est que du bon sens : faire réfléchir tous les collaborateurs de l’entreprise pour identifier une solution collective plus riche que le fruit d’une réflexion individuelle.
Mais en pratique, savez-vous comment la mettre en oeuvre ?
Dans cette présentation, je parlerais de la communication en cercle, des observateurs, des relais entre cercles, de l’élection sans candidat, de la décision collective, de la prise de décision, des 6 chapeaux… tous des outils de mise en pratique de l’intelligence collective.
Je vous expliquerais en quoi ces outils sont intéressants. Je parlerais aussi de leurs défauts. Et je vous expliquerais comment Renault Digital commence à les utiliser.

Pertinence de la proposition

L’intelligence collective, tout le monde en parle. Mais je n’ai jamais vu une conférence qui dit comment cela fonctionne. Comme nous commençons à l’expérimenter à Renault Digital et que j’ai suivi une formation de 3 jours sur le sujet, j’ai envie de partager à la communauté cette découverte.

PS: en format 20′ je peux me limiter à l’un des outils cités ci-dessus.

 

Proposition 2 : Faut-il consacrer 10% de son temps hors projet ?

Synopsis

Cette pratique a été popularisée par Google et lorsqu’elle a été rendue publique, elle nous a tous fait sourire, voire rêver.
Peu d’entreprises l’ont mises en place, officiellement, c’est à dire avec une ligne budgétaire spécifique. Plus d’entreprises l’ont mises en place sans budget… en demandant un effort supplémentaire à leurs collaborateurs, sans contrepartie. Enfin certaines n’y voient pas l’intérêt car ce n’est pas facturable.
Etonnamment, celles qui l’ont mises en oeuvre ont des collaborateurs plus fidèles, fiers d’appartenir à leur entreprise. 
Ce temps est nécessaire pour mettre en oeuvre ce qu’on appelle l’organisation apprenante, c’est à dire qui apprend de ses expériences et le partage entre ses collaborateurs.
Le mettre en oeuvre efficacement nécessite de créer une dynamique qui n’est pas naturelle quand la culture n’y est pas.
Je vous propose de partager ces réflexions et écueils que nous avons vécus lors de cette mise en place chez Renault Digital.

Pertinence de la proposition

On parle très souvent de ce sujet, mais finalement, je connais peu d’entreprises qui ont fait le pas officiellement. Parce que le dire, c’est facile. Mais le faire c’est autre chose.
Mais ce n’est pas en annonçant, le 1er janvier, à ses collaborateurs qu’ils ont 10% de leur temps « libre » qu’ils vont les utiliser et encore moins les utiliser efficacement.
Il faut créer une culture de partage et d’appartenance et cela s’organise. 
Il n’y a rien de plus frustrant d’inciter les collaborateurs à les utiliser et voir qu’ils ne le font pas. Que manque t’il ? Le sens de la démarche et surtout ce que cela peut leur apporter à eux.
Après plusieurs tâtonnements et après avoir observé d’autres entreprises qui l’ont mises en oeuvre avec succès, on pense être capable de lister les ingrédients à ne pas oublier pour en faire un succès.
Pertinence ? Jamais vu traiter ce sujet dans aucune conférence Agile.

Mini Bio

Dans le métier depuis 22 ans, l’Agilité depuis 11 ans, coach Agile depuis 6 ans, je suis imprégné dans cette culture qui favorise les interactions entre individus plus que les processus.
En rentrant chez Renault Digital en 2017, j’ai démarré un voyage d’expérimentations de nouvelles façons de travailler. En passant à l’Agile bien sur, mais pas que… officialisation des 10% hors projet, création de communautés internes, organisation apprenante, nouveaux modèles d’interaction…
Auteur du blog beule.fr, je donne chaque année une conférence pour partager mes apprentissages, comme « Managers, une espèce en voie d’extinction ? », « Qu’est-ce que l’Entreprise Agile ? », « Le contrat Agile, ce n’est pas si simple que ça ».

Ajoutez un commentaire