Android est quasi-hégémonique

Il est bien loin le temps d’iOS, leader incontesté du marché des smartphones. Les dernières statistiques d’IDC viennent de paraître et Android représente maintenant plus de 4 ventes sur 5 (81%). iOS reste en seconde place mais ne représente plus que 13% des ventes. Tandis que Windows Phone triple son parc et représente maintenant 3,6% du marché. BlackBerry sombre dans l’oubli (-41%) tandis que les autres n’existent tout simplement plus (-80%).

Il y a quelques années encore, il fallait absolument avoir son application sur iOS, Android était facultatif. Aujourd’hui, Android est indispensable, iOS reste souhaitable car les utilisateurs d’iOS sont les plus grands acheteurs d’applications mobiles et Windows Phone est facultatif. Les autres peuvent être oubliés, purement et simplement. Voici les statistiques d’IDC actualisées.

Pour en savoir plus, lisez l’article de PcINpact analysant ces résultats. Vous pouvez également relire l’article que j’ai publié en août 2012 présentant les statistiques de l’époque.

Ajoutez un commentaire