2017 cède sa place à 2018, bilan et résolutions

Le 31 décembre 2016, je disais à quel point l’année 2016 avait été exceptionnelle pour moi, la meilleure de ma carrière. Le lendemain, j’annonçais que 2017 serait une année très prometteuse, dans la continuité de 2016. Qu’en a t’il finalement été ? Et quid de 2018 ? Bilan.

Bilan 2017

L’année 2017 se sera finalement passée de manière assez différente de ce que je m’étais imaginé. Je pensais initialement qu’elle serait dans la continuité de cette année 2016 exceptionnelle. Mais j’avais oublié qu’en numérologie, 2017 est une année 1, c’est à dire une année de renouveau. 2016 était une année 9, c’est à dire une année d’apothéose, marquant la fin d’un d’un cycle. Note pour ceux qui ne savent pas comment on calcule le numéro d’une année, il suffit s’ajouter tous les chiffres de l’année jusqu’à ce qu’on obtienne un chiffre unique. Exemple : 2017 = 2 + 0 + 1 + 7 = 10 = 1 + 0 = 1.

En 2017, je n’avais pas prévu de changer d’employeur. Bien que c’est moi qui en ait fait le choix, j’en ai été contraint, les conditions de mon évolution dans l’entreprise étant compromises. Je suis parti pour de mauvaises raisons, laissant derrière moi des projets d’une très grande complexité ne demandant que l’aide d’un coach pour passer à l’Agilité. Heureusement, l’opportunité que j’ai saisie en choisissant d’aller vers mon nouvel employeur était une opportunité en or. Je n’ai pas perdu en termes de terrain de jeu passant d’une grande entreprise industrielle à une autre. Donc, bilan positif malgré tout.

Le 1er janvier 2017, j’avais pris publiquement 3 résolutions :

  • créer l’événement Agile en Seine, c’est à dire une journée de conférences autour de l’Agilité réunissant au minimum 250 personnes,
  • créer le site Agile.News, l’agrégateur de news sur l’Agilité,
  • écrire le livre L’Entreprise Agile.

Sur ces 3 résolutions, je n’en ai tenu qu’une seule : l’événement Agile en Seine. La première édition a eu lieu le 20 septembre 2017 et a réuni 340 participants. Nous avons été obligé de cesser la vente des billets deux mois avant l’événement, car c’était complet. Le lieu aurait été plus grand, nous aurions pu accueillir plus de monde. Les participants ont unanimement reconnu la qualité de l’organisation. Un vrai succès !

La création du site Agile.News n’a pas eu le même succès. Le domaine a été créé avec une page d’attente. J’ai réfléchi encore plus de la manière de le faire, notamment cet été. Des développeurs m’ont proposé leur aide pour faire le site, mais aucun n’a tenu parole. L’esprit associatif ne règne pas dans le monde des développeurs. C’est dommage.

Pour pouvoir écrire le livre « L’Entreprise Agile », j’avais besoin du site Agile.News. Je n’ai donc rien engagé sur ce thème.

Mes résolutions pour 2018

Quelles perspectives pour 2018 ?

Ma transition vers mon nouvel employeur sera achevée (fin de la période d’essai) et je pourrais avancer comme je l’espérais dans le domaine de l’Agilité.

Quant à mes résolutions 2018, elles ne sont qu’au nombre de deux :

  • Participer activement à l’organisation de la nouvelle édition d’Agile en Seine, deux fois plus grand (entre 600 et 1000 personnes), deux fois plus long (2 jours) dans un lieu prestigieux. Nous avons déjà de bonnes pistes sérieuses. Affaire à suivre.
  • Faire du site Agile.News une réalité en espérant cette fois-ci obtenir une aide concluante d’au moins un développeur !

Pourquoi pas 3 résolutions ?

Parce que je n’ai pas réussi à en faire deux en 2017, autant ne pas être trop ambitieux. Et puis j’ai un objectif plus personnel qui va me prendre un peu de temps : déménager.

Enfin, force est de constater que mes publications sur mon blog ont été plus rares en 2017. Il faudra que j’y remédie en 2018 en contribuant un peu plus.

Pour conclure cet article, je vous offre cette photo qui démontrerait la raison de la domination du chat dans le monde. Fun !

Ajoutez un commentaire