L’ergonomie géographique

Comment présenter de manière optimale un ensemble d’adresses physiques réparties sur tout un territoire ? Comment faire en sorte qu’une personne qui ne connaît pas ce territoire soit en mesure de trouver l’adresse qu’elle recherche parmi toutes les adresses disponibles ? Comment perdre le moins de temps possible pour trouver l’adresse que l’on recherche ? L’ergonomie géographique est là pour répondre à toutes ces questions.

Il existe de nombreux sites qui ont cette problématique à résoudre et qui le font en général d’une manière pas spécialement ergonomique, entraînant une perte de temps énorme de l’utilisateur pour trouver ce qu’il recherche, à moins qu’il ait abandonné avant.

Après avoir décrit quelques cas concrets rencontrés sur des sites en ligne, voyons ce que l’ergonomie géographique peut apporter. Analyse.

Quelques exemples anti-ergonomiques

Le but de ce paragraphe n’est pas de stigmatiser telle ou telle société, car la majorité d’entre elles suivent le même modèle. Vous êtes une chaîne de magasins, de restaurants, d’hôtels ou un groupement relatif à un corps de métier. Vous êtes présents sur un vaste territoire. Alors les exemples ci-dessous vous concernent.  Et l’ergonomie géographique est votre solution.

Cet été, je recherchais pour dîner un restaurant gastronomique typique de la région où j’étais en vacances. Je suis allé sur le site de l’office du tourisme du département, rubrique restaurants gastronomiques, et j’ai obtenu une sélection d’une trentaine de restaurants avec pour chacun d’eux leur adresse et leur numéro de téléphone. J’étais quelque part dans le département. Il était tard. Il me fallait donc un restaurant à moins de vingt kilomètres au nord de là où j’étais. Au nord, car mon hébergement était au nord. Malheureusement, je ne connaissais pas suffisamment le département pour connaître le lieu de chacune des villes de la liste trouvée. C’était en effet ma première visite dans la région. Il m’a fallu tester avec mon TomTom les trente villes les unes après les autres. Elles étaient toutes dans le même département. Mais un département, c’est grand. Certains restaurants étaient à plus de cent kilomètres. J’ai fini par sélectionner deux adresses. L’une ne servait pas le soir, ce n’était pas précisé sur le site, l’autre était complète. J’ai passé une trentaine de minutes pour finalement faire chou blanc. J’en connais beaucoup qui auraient abandonné bien avant moi.

À un autre moment de l’année, j’ai été invité chez un ami, dans un village inconnu au bataillon. Il me fallait trouver un hôtel pas trop cher et surtout proche de ce village. Certains sites de chaînes d’hôtels m’ont proposé de saisir le nom d’une ville pour m’aider à trouver les hôtels proches de cette ville. Malheureusement, ce site ne reconnaissait que les grandes villes. Pas les villages. Là encore, il m’a fallu bien longtemps pour trouver un hôtel à moins de 20 kms de là où je voulais aller.

Chez un autre ami, je devais faire du bricolage. Je me suis donc mis à la recherche d’un célèbre magasin de bricolage que je fréquente régulièrement dans ma région. Or, il s’avère que ce magasin n’est pas implanté dans le département où mon ami habite. Je cherchais à savoir où se trouvait le magasin le plus proche. Le site Internet de cette chaîne me présente une carte de France avec des gros points sans nom représentant les différentes implantations de ce magasin. N’étant pas à l’aise avec une carte de France sans nom, il m’a fallu cliquer sur plusieurs points pour situer celui que je recherchais. À chaque clic, une nouvelle page se chargeait avec les informations du magasin sur lequel j’avais cliqué. Il fallait que je clique sur Précédent pour avoir de nouveau la carte afin que je puisse cliquer sur un autre point.

Ces trois exemples montrent une grande partie des erreurs ergonomiques que l’on trouve généralement sur Internet en matière de recherche d’adresses. Voyons maintenant comment améliorer l’expérience utilisateur à partir de ces exemples.

On recherche d’abord une prestation

Pour reprendre les cas de la recherche de restaurants et d’hôtels, il n’est pas utile de proposer toutes les références existantes. L’utilisateur doit pouvoir sélectionner des critères de recherche qui correspondent à ce qu’il souhaite trouver : service à midi ou le soir, fourchette de prix, nombre de personnes dans les chambres, type de prestations secondaires et cerise sur le gâteau, disponibilité… mais ce dernier point est beaucoup plus compliqué à mettre en place.

Attention à ne pas forcer à répondre aux questions. Les prix des chambres d’hôtel peuvent varier selon la saison ou le jour de la semaine. Une personne pourrait être sensible aux prix réduits certains jours de la semaine plutôt que de devoir indiquer, avant de connaître tout tarif, un jour d’arrivée et un jour de départ. Ces critères de sélection, bien que devant obligatoirement apparaître sur un site, doivent rester facultatifs à la saisie.

On recherche ensuite un lieu

Une fois le type de prestation choisi, il est temps de sélectionner la zone géographique souhaitée. Il y a trois manières de le faire, et il est préférable que les trois manières soient disponibles simultanément.

Recherche par sélection de zone

La recherche par sélection de zone consiste à présenter une carte divisée en plusieurs zones devenant de plus en plus précises. Si la recherche est mondiale, on va tout d’abord sélectionner un continent puis dans un second écran un pays. Si celle-ci est nationale, on va sélectionner une région, puis un département et, si cela est nécessaire, une partie du département. Pour une grande ville, ce sera un arrondissement puis un quartier. La granularité dépend surtout du nombre d’implantations existantes.

Pour la représentation des cartes, vous pouvez profiter des services de Google Maps ou utiliser des cartes avec chaque zone colorée d’une couleur différente. Attention toutefois si vous utilisez les services de Google Maps, car les utilisateurs de téléphones mobiles pour accéder à Internet pourraient mettre du temps à afficher ces cartes. Il existe d’ailleurs un mode dégradé de Google Maps qui présente les cartes sous forme d’images. Cela peut être une solution intéressante à adopter.

Recherche par liste

Il est impératif que la sélection de chacune de ces zones ne soit pas aveugle. Au passage de la souris sur la zone, le nom de celle-ci doit apparaître. A moins qu’il soit visible déjà de manière permanente.  La liste des zones existantes doit également apparaître, triée par ordre alphabétique, à côté de la carte. Certains utilisateurs préfèrent en effet choisir leur zone à partir d’une liste textuelle plutôt que d’une carte.

Recherche par distance

Mais ce qui fera gagner le plus de temps, c’est une recherche par distance. On saisit le nom d’une ville et en retour on obtient la liste des établissements les plus proches de cette adresse. Mettre en place une recherche de ce type n’est pas si compliqué que cela, car Google propose un service en ligne qui peut être interconnecté à votre site afin de vous faire bénéficier des services de recherche d’itinéraire de Google Maps. Vous donnez l’adresse qui a été saisie par la personne et l’adresse de votre établissement. Vous obtenez en retour la distance en kilomètres de route qui sépare ces deux points. Vous appliquez cela à tous vos établissements puis triez le résultat par la distance la plus petite et le tour est joué.

Les détails de votre établissement

Une fois votre établissement trouvé, vous devez impérativement fournir à l’utilisateur les informations minimales dont il a besoin. En premier lieu, les horaires d’ouverture, en particulier les jours fériés. L’adresse doit être reconnue par tous les systèmes GPS. Le type de prestation fournie par l’établissement doit être listé. Pour les restaurants, une fourchette de prix des menus doit être indiquée. Pour les hôtels, les tarifs des chambres et s’ils varient selon la date, les tarifs selon les dates. Enfin, un plan d’accès est toujours apprécié par les personnes qui ne se sont pas encore équipées d’un GPS. Et oui, il y en a encore !

En suivant ces quelques règles très simple, votre site gagnera en ergonomie moyennant un effort pas si important que cela à faire.

Franck Beulé
Chef de projet Agile, expert des technologies de l’Internet et en ergonomie du Web

Ajoutez un commentaire