Google Chrome Frame : la solution pour HTML5

Le 23 septembre 2009, Google annonçait Chrome Frame en version béta. Un an après jour pour jour, la version finale est disponible. Les journalistes étaient en ébullition à sa sortie. Microsoft a eu grand peur et a publié un communiqué à la va-vite. Depuis, plus rien. Silence radio total. Et pourtant, Chrome Frame est LA solution pour permettre d’accélérer le développement d’HTML5. Qu’en est-il ? Qu’est-ce exactement que Chrome Frame ? Analyse.

En quoi Chrome Frame pourrait-être utile ?

Internet Explorer de Microsoft est un logiciel détesté par la plus grande majorité des développeurs de sites Internet. Il y a en effet une norme pour Internet et une autre pour Internet Explorer. Ce logiciel n’en fait qu’à sa tête et ne supporte que ce qu’il veut. Il a en plus la mauvaise idée de ne pas être souvent mis à jour, seulement trois fois en dix ans. La version 6, sortie en 2001, est encore utilisée par plus de 10 % des utilisateurs d’Internet, notamment les grandes entreprises qui peinent à mettre à jour leur parc informatique.

Un développeur de site Internet découpe son travail en deux phases : réaliser l’application qui lui est demandée, puis la rendre compatible avec Internet Explorer. Heureusement, les versions les plus récentes sont plus interopérables. Mais dès qu’il s’agit de devoir être compatible avec Internet Explorer 6, cela devient très compliqué. Et si l’on veut utiliser HTML5 avec Internet Explorer, il faut alors passer à la version 9, sortie en version béta le 15 septembre 2010. Autant dire qu’on ne peut l’utiliser. Quand on sait que Internet Explorer, toutes versions confondues, est utilisé par plus de 50 % des utilisateurs d’Internet, on voit bien qu’on ne peut faire l’impasse sur son support.

Pendant ce temps là, les navigateurs concurrents, Firefox, Chrome, Safari et Opera, sont tous mis à jour très régulièrement, sont parfaitement interopérables entre eux et bénéficient immédiatement des dernières évolutions des normes. Bien que pour HTML5, les développements soient toujours en cours, les mises à jour régulières permettent de se mettre à niveau rapidement.

Je répondais récemment à un appel d’offre d’une société qui voulait une application compatible avec les navigateurs Internet de moins de trois ans. J’ai fait remarquer que cette demande excluait Internet Explorer 7 qui avait quatre ans. L’appel d’offre a dû être modifié. Ils n’imaginaient pas un seul instant qu’Internet Explorer 7 était aussi vieux. Pour les autres navigateurs, une telle demande n’a pas de sens puisque les mises à jour sont automatiques.

Alors que faire ? Développer ses applications avec les techniques d’hier pour rester compatible avec les vieux navigateurs encore largement utilisés ou faire en sorte que ces vieux navigateurs puissent bénéficier des nouvelles technologies ? C’est là qu’intervient Chrome Frame.

Chrome Frame : un plugin pour Internet Explorer

Chrome Frame est un plugin pour Internet Explorer qui s’installe de la même manière que le plugin Flash qui est installé sur 98% des ordinateurs. Autant dire que l’installation de ce plugin ne pose aucune difficulté.

Une fois installé, il permet, pour les sites qui le demandent, de remplacer le rendu d’Internet Explorer par celui de Chrome, le navigateur de Google. La navigation sur le site bénéficie donc de toutes les avancées technologies de Chrome, y compris avec Internet Explorer 6. Le développeur doit juste ajouter dans ses entêtes de page HTML un tag signifiant que si Chrome Frame est installé, il doit être utilisé de préférence. Et si l’application nécessite impérativement Chrome Frame, un système de téléchargement et d’installation du plugin Chrome Frame est proposé en un clic à la manière de ce qui se fait pour le plugin Flash.

Vous pouvez ainsi bénéficier des dernières fonctionnalités d’HTML5, même sur les navigateurs qui ne savent pas évoluer.

La fronde de Microsoft

Évidemment, quand Microsoft a appris l’existence de ce plugin, il n’a pas du tout apprécié la nouvelle et a fortement déconseillé son utilisation car il comportait des risques de sécurité. Quand on sait qu’Internet Explorer est la plus grande porte ouverte aux trous de sécurité, on voit bien qu’ils étaient à court d’arguments.

Il est vrai que Chrome Frame a ses propres paramètres de sécurité et ceux d’Internet Explorer ne sont pas repris. Cela n’empêche pas Chrome Frame d’être sécurisé. Il l’est bien plus qu’Internet Explorer.

Avec Chrome Frame, vous avez maintenant le choix. Soit vous continuez à développer vos applications Internet avec les technologies d’hier pour rester compatible avec les navigateurs d’hier. Soit vous faites installer le plugin Chrome Frame sur les navigateurs d’hier pour les rendre compatibles avec les technologies d’aujourd’hui.

Un autre avantage de Chrome Frame

Offrir la compatibilité HTML5 sur les vieilles versions d’Internet Explorer est déjà un avantage indéniable. Mais ce plugin offre d’autres avantages. On bénéficie en effet de toute la puissance du logiciel Chrome. Notamment la puissance du moteur JavaScript qui est, selon tous les tests, entre 10 et 100 fois plus rapide selon la version d’Internet Explorer à laquelle on la compare. Enfin, le support du CSS est bien moins hasardeux. On pourra se passer d’implémenter des feuilles de styles spécifiques pour Internet Explorer afin de corriger, ça et là, les bugs bien connus de mise en page.

Chrome Frame dans tous les cas ?

L’installation de Chrome Frame est-elle recommandée dans tous les cas ? Techniquement oui, commercialement, non !

Si vous faites un site de présentation de vos services avec des effets qui en mettent plein la vue mais qui nécessitent préalablement d’installer le plugin Chrome Frame, l’utilisateur sera plutôt tenté de fuir que de faire l’effort qui lui est demandé, aussi infime soit-il, d’installer le plugin.

Si en revanche votre site apporte une valeur ajoutée clairement identifiée et qui intéresse l’utilisateur, il n’hésitera pas à installer le plugin. Il sera même plus enclin à installer le plugin que de télécharger un autre navigateur pour profiter de votre site.

Je suis étonné qu’un plugin qui apporte tant ait si peu fait de bruit autour de lui…

Franck Beulé
Chef de projet Agile, expert des technologies de l’Internet et en ergonomie du Web

Ajoutez un commentaire