Comprendre la maison connectée et ses protocoles

J’ai encore du mal à voir un intérêt au concept de la maison connectée. J’ai l’impression que c’est très gadget. Et pourtant, il semblerait qu’il y ait un engouement certain sur ces technologies. Pour l’instant, je n’ai que des caméras de surveillance et je trouve que ces technos sont encore à leurs balbutiements. Quant à allumer une lumière sans appuyer sur l’interrupteur, je suis beaucoup moins sensible à l’intérêt. Toujours est-il, il ne faut pas mourir idiot. Et donc, j’essaye de m’acculturer sur ce sujet.

C’est ainsi que je suis tombé sur cet article de FRAndroid, « Domotique : tout comprendre aux protocoles pour la maison connectée » qui fait un aperçu de l’offre est des technologies sous jacentes utilisées. C’est un bon article pour commencer à découvrir cet univers.

Peut-être serais-je plus intéressé par cette nouveauté de Philips qui consiste à rendre connecté un interrupteur classique ? : « Philips Hue va connecter vos anciens interrupteurs classiques« 

Le plan stratégique de Renault

Découvrez le plan stratégique de Renault, appelé Renaulution par Luca de Meo, le nouveau président arrivé en 2020.

Il annonce tous les projets que nous connaissions déjà en majorité en interne, mais maintenant, nous avons le droit de communiquer. Pour information, je contribue personnellement sur la partie Software Factory de l’ingénierie. Lorsqu’il présente l’ingénierie, il précise que 100% des nouveaux projets seront Agiles. Je suis fier d’avoir contribué à cette décision. Mes collègues de Renault Digital ont également été très actifs sur le projet de Flins ou la nouvelle entité Mobilize. Et scoop, une photo de la nouvelle R5 !

Regardez la conférence de presse en vidéo sur Youtube « PLAN STRATEGIQUE RENAULUTION Conférence du Groupe Renault – Jeudi 14 janvier 2021 » ou lisez le communiqué de presse en pdf ou accédez aux slides de la présentation en pdf.

Si vous n’avez pas le temps pour consulter tout ça, limitez vous à la page de présentation de cette nouvelle stratégie sur le site de Renault Group.

 

Renault Digital pour piloter la transformation numérique

Renault est au cœur de l’actualité avec les annonces de Luca De Meo prévues demain et qui vont conditionner la phase de Résurrection que Renault a entamée : nouvelle organisation, nouvelle stratégie de gamme véhicule, nouvelles priorités. Un grand changement !

La presse parle beaucoup moins de Renault Digital, la structure dans laquelle je travaille. Or, Renault Digital est un acteur majeur en interne dans la transformation de l’entreprise. Frédéric Vincent, le directeur de Renault Digital et de la DIR, explique tout ce qu’a accompli Renault Digital depuis 4 ans. Et il ne dit pas tout. Mais cela fait plaisir de voir notre contribution dans la presse.

Je vous invite donc à lire son interview dans ZD Net : « Renault : Le digital et le pôle IT unis pour piloter la transformation numérique« 

2020 est parti ! 2021 est là ! Et pour moi, c’est comment ?

Chaque année, lorsque l’on se souhaite les vœux pour la nouvelle année, il y a toujours un message sous jacent qui prédomine : l’année qui se termine a été pourrie et l’on espère que l’année suivante sera meilleure. Et si l’on ne partage pas cet avis, on risque de se faire pourrir… Par exemple, sur Facebook, je suis tombé sur cette image…

C’est assez paradoxal, car cela revient à dire que TOUTES les années que l’on vit sont pourries et que l’on CROIT ENCORE que la prochaine pourrait éventuellement être meilleure. Lorsque l’on a ce mode de pensée, une chose est garantie : la nouvelle année sera elle aussi pourrie !

Il faut donc se mettre à l’esprit que nous passons généralement de bonnes années, du moins il ne faut pas oublier de célébrer les éléments POSITIFS, même si l’on ne peut mettre complètement de coté les éléments négatifs. C’est en tout cas dans cet état d’esprit que j’essaye d’être. Il y a certes des années vraiment pourries, celles où l’on a vécu un décès familial, une maladie grave, une séparation ou un licenciement, entre autre. Mais elles ne devraient pas être si nombreuses que cela dans une vie (enfin je l’espère).

2020 est une année particulière. Non vraiment, cette fois, elle l’est vraiment. Parce que c’est l’année où nous avons tous vécu le COVID avec son lot de confinements, de couvre feux et nous avons tous une connaissance qui a été malade (ou soi-même), voire qui en est décédée. Pour certains, c’était des proches, vraiment proches et là, c’est horrible. Mais pour la majorité d’entre nous, 99,96% de notre entourage malade a survécu. Sur ce sujet, nous partageons tous la même cause : puisse 2021 faire disparaitre cette chose afin qu’on puisse passer à autre chose de plus agréable. 2021 ressemblera à la prédiction de l’image au-dessus, ou sera l’année de la relance… selon les choix de nos politiques.

Mais pour moi, hormis ce sujet, l’année 2020 était-elle horrible ? En fait non ! C’était même plutôt une bonne année !

Lire la suite

Passons en 2021 avec David Guetta ?

Décidemment France 2 avait du soucis à se faire. Et Jean-Michel Jarre aussi ! (voir mon post précédent) David Guetta a organisé une contre soirée dans les jardins du Louvre pour passer à la nouvelle année. Par contre, je vais être moins dithyrambique que mon dernier post. Là, c’est grandeur et décadence !

Grandeur

Parce que s’installer dans le parvis du Louvre, de nuit, en plein confinement, avec un éclairage assez classe pour un concert avec ce style de musique, c’est top !

Parce qu’il aurait été impossible d’organiser un tel concert dans des conditions normales, la place disponible pour accueillir le public étant trop limitée.

Parce que la profusion de drones permet d’avoir des images spectaculaires qui méritent le détour.

Décadence

Parce que certes la musique de David Guetta est entrainante mais le fait qu’il parle sans arrêt pendant la musique c’est insupportable ! Il n’y a qu’à comparer avec Jean-Michel Jarre qui a parlé lui aussi mais de manière bien plus discrète ! Il me semble avoir déjà vu un autre de ses concerts, je crois que c’est sa marque de fabrique. Franchement, je n’adhère pas. Mais s’il n’y avait que ça…

Les images montrent, dès le début du concert, comme le nez au milieu de la figure, la société que nous sommes devenue. Et ce n’est pas beau à voir ! David anime son set comme s’il était en public, en levant les bras et en claquant dans les mains… Mais en face de lui, il n’y a personne ! Ca sonne faux. La musique ne peut plus vivre en public. Alors pour montrer que le public est là malgré tout, la réalisation montre en médaillon les personnes chez elles, derrière leur webcam, un verre à la main, faisant semblant de danser. Ils sont deux, trois ou quatre et semblent s’ennuyer comme des rats morts.

Nous vivons cette situation depuis 9 mois déjà. Et cela va continuer au minimum pour 3 mois, histoire de boucler la boucle. J’espère juste que nos politiques ne vont pas trouver un prétexte pour prolonger cette situation plus longtemps car ma crainte est plutôt là. Vont-ils oser « nous autoriser » à revivre comme avant ? Ou le principe de précaution va t’il être plus fort ? Wait and see…

La météo n’a pas été dupe. Le concert s’est terminé sous des trombes d’eau. David a continué à jouer jusqu’au bout comme si de rien n’était. Il n’y avait que lui qui mouillait !

Que cela ne vous empêche pas de jeter un coup d’œil à « David Guetta | United at Home – Paris Edition from the Louvre« , les images et le symbole sont beaux.

Passons en 2021 avec Jean-Michel Jarre

Contre toute attente, ce n’était pas avec Patrick Sébastien sur France 2 qu’il fallait passer son réveillon. Enfin bon, je dis ça, mais en ce 31 au soir, malgré les conditions qui nous ont été imposées, je n’étais pas sur France 2, ni sur aucune autre chaîne d’ailleurs. Et pourtant, c’était sur BFM TV qu’il fallait être. Si, si !

C’est en effet la chaîne qui a diffusé en direct le concert de Jean-Michel Jarre à Notre Dame de Paris en version virtuelle. Un beau travail ! Une musique qui m’a rappelé (un peu) ma jeunesse car très très largement remise au goût du jour. Un vrai bon moment ! Il est vrai que j’ai toujours été fan de ce musicien depuis ma plus tendre enfance.

Et puis c’était aussi un symbole. Notre Dame de Paris, cathédrale mal en point après l’incendie de 2019, comme notre société de 2020 en raison du Covid (moi je dis « du » car je trouve pédant de dire « de la » même si c’est la préconisation de l’académie française). Des images de synthèses qui ont reconstruit la cathédrale d’avant l’incendie, mais également celle qu’elle deviendra une fois reconstruite en 2024. Notre Dame reconstruite comme notre société avec le vaccin. Enfin espérons-le. Un beau message d’espoir !

En résumé, cela vaut le coup de passer une heure de votre temps à regarder cette vidéo, « WELCOME TO THE OTHER SIDE (NYE in virtual Notre Dame)« . N’oubliez pas de vous mettre dans des conditions sonores optimales !

Je vous conseille avant de regarder cette vidéo de suivre l’interview de Jean-Michel Jarre sur BFM TV quelques jours avant le concert.

PS: j’ai regardé le concert dans la nuit du 1 au 2 janvier 2021.

Free nargue encore une fois ses concurrents avec l’arrivée de la 5G

Et bis repetita ! L’arrivée de la 5G permet à Free de refaire le coup qu’il avait fait à ses concurrents à l’arrivée de la 4G. Alors que chacun d’entre eux comptaient profiter de l’arrivée de la nouvelle technologie en augmentant ses tarifs, chez Free, la nouvelle technologie est au même prix : 9,99 Euros par mois en illimité sans promo en combo avec l’offre Pop, là où Orange et SFR sont à 95 Euros par mois pour la même prestation c’est à dire 10 fois plus chers et Bouygues ne suit pas.

A l’époque, les concurrents raillaient Free parce que son réseau était quasi inexistant. C’était vrai. Cette fois-ci, Free est largement devant les autres. Et ça fait mal ! Free a entre 5 et 10 fois plus d’antennes activées que ses concurrents qui ont pourtant lancé leurs offres il y a un mois. Les concurrents vont donc railler Free autrement arguant que Free déploie de la fausse 5G, ce qui nous rappelle la fausse fibre de SFR à l’époque qui lui a valu un blâme. Sauf que, l’ANFR, en charge des fréquences, dément cet argument. Free fait bien de la vraie 5G ! Et preuve à l’appui avec les records de débit qui tombent les uns après les autres à peine 24 heures après l’ouverture des antennes. Les réseaux sociaux encensent cette annonce !

Alors que les concurrents justifie la hausse de prix à une nouvelle technologie plus qualitative, Xaviel Niel, le fondateur de Free voit les choses autrement : cette habitude de changer de prix à chaque nouvelle technologie n’a aucune raison d’être. Et c’est ancré dans sa stratégie !

Comme à son habitude, Bouygues refuse de s’aligner sur les prix de Free. C’était pareil à l’époque pour finalement s’aligner quelques semaines plus tard car les clients sont très sensibles au prix. Nous verrons certainement dans quelques semaines le revirement de Bouygues.

Fidèle à son habitude, Free aime faire des pubs décalées. J’avoue ne pas avoir apprécié plus que ça Rodolphe à l’époque. Cette fois-ci, c’est Xaviel Niel, le patron lui-même qui s’y colle. Et c’est hilarant !

Par contre, si l’on regarde en détails la carte de couverture 5G de Free. La comparaison est sans appel avec les concurrents, mais on s’étonne d’une chose : personne n’a déployé ses antennes à Paris. Pourquoi ? En fait, la mairie n’a pas donné ses autorisations. Elle a fait appel à une consultation citoyenne qui vient de rendre ses conclusions. Rien de bien contraignant pour les opérateurs, mais un moyen pour la maire de satisfaire ses élus écologistes en retardant un petit peu l’ouverture du service. Donc dans quelques jours/semaines, le service sera ouvert lui aussi à Paris.

Pour ma part, je n’habite plus Paris, mais en banlieue. Ma ville est partiellement couverte par la 5G de Free. Mais ma rue ne l’est pas encore… Si une antenne est active chez vous, il ne vous reste plus qu’à vérifier que votre téléphone est compatible ou en commander un nouveau au Père Noël ! Merci Univers Freebox pour la richesse de ses informations.

800 kms d’autonomie avec 5′ de recharge

La batterie de voiture est le nouvel eldorado de la prochaine décennie. Elle va révolutionner le monde. De nombreuses startups l’on compris et font des recherches pour inventer la batterie qui fera la différence. Les constructeurs automobiles ne sont pas en reste et recherchent eux-aussi et investissent dans les startups prometteuses. Comme Apple avec l’iPhone, celui qui gagnera le marché de la batterie remportera la mise avant que, quelques années plus tard, la concurrence fasse de même et que cela devienne un produit standard de consommation.

Pour rafler le marché, il faut que la batterie remplisse toutes les conditions suivantes :

  • matériaux sans composant rare
  • faible poids et faible volume
  • facile à fabriquer puis à recycler
  • forte autonomie (> 800 kms)
  • recharge très rapide (5′)
  • grand nombre de cycles de recharge
  • peu de risques d’incendie
  • pas cher à fabriquer
  • faiblement sensible aux variations climatiques

Aujourd’hui, les batteries qui équipent les véhicules ont beaucoup de lacunes : onéreuses, lourdes, volumineuses, longues à recharger, avec des composants rares, complexes à fabriquer…

Une fois ce cap passé, les véhicules thermiques pourront disparaitre, le bruit et la pollution avec. Nous aurons une toute autre qualité de vie ! Il ne restera alors plus qu’à s’attaquer à la production non polluante d’énergie pour alimenter ces batteries.

Dans cette chronique de France Info « Nouveau monde. 800 km d’autonomie avec 5 min de recharge : Nawa Technologies veut révolutionner les batteries automobiles« , Jérôme Colombain présente l’invention de Nawa Technologies qui pourrait être la startup proposant cette batterie miracle. Elle n’est pas la seule, mais mérite d’être suivie de près.

Si vous voulez en savoir plus sur cette technologie, vous pouvez également visiter le site de Nawa Technologies qui explique tout.

5 conférences Agile supplémentaires en vidéo semaine 6 et fin

La dernière série ! La sixième semaine de publications d’une conférence Agile en Seine par jour, du lundi au vendredi, pour vous aider à mieux passer cette nouvelle période de confinement.

Ces conférences sont celles qui ont eu lieu pour l’édition 2020, du 28 septembre au 2 octobre 2020.

Comme les précédentes vidéos, je suis toujours l’auteur des montages. Voici le menu de la semaine :

Les vidéos des semaines précédentes sont toujours disponibles sur la chaîne Youtube d’Agile en Seine. Rendez-vous la semaine prochaine pour la sixième et dernière série.

Formule 1 : Ce que révèlent les photos de l’épave de Romain Grosjean

Le week-end dernier, la Formule 1 a connu un crash comme rarement il y a eu depuis au moins 30 ans. Peu après le départ, Romain Grosjean est monté sur la roue d’un adversaire en se décalant un peu brusquement et sa voiture a foncé droit dans un rail de sécurité qu’il a percuté avec une force de 50 G. Ce dernier s’est disloqué, la voiture s’est encastrée après s’être coupée en deux, puis la partie cockpit où se trouvait le pilote s’est enflamée. Heureusement pour le pilote, il a pu s’extraire des flammes et s’en sortir avec juste des brulures aux mains. Un miraculé !

Au-delà de l’aspect spectaculaire de l’accident, il y a un aspect Hi-tech important : les Formule 1 d’aujourd’hui sont tellement sécurisées qu’elles peuvent sauver la vie du pilote même pendant des crashs importants. Si l’accident avait eu lieu deux ans plus tôt, avant l’apparition du Halo, le pilote n’aurait surement pas survécu.

L’article « Ce que révèlent les photos de l’épave sur la survie de Grosjean » analyse à partir des photos de l’accident tout ce qui a permis de sauver le pilote. Il est intéressant de voir comment, une si petite voiture, est équipé d’autant d’éléments de sécurité. Une Formule 1 coûte cher, certes. Mais c’est surtout un monstre d’ingénierie et de technologie.

Pour Romain Grosjean, c’était sa dernière course en Formule 1, l’écurie Haas ne l’ayant pas gardé pour l’année prochaine. Et finalement, c’est peut-être une bonne chose pour sa survie car il faut le reconnaitre, il a été dans plus d’accidents que de courses terminées.

Vous pouvez également regarder la vidéo « Retour sur la très grosse frayeur de Romain Grosjean avec Julien Fébreau« , Julien Fébreau étant le commentateur de Canal + qui diffuse le grand prix ou « Grosjean, 28 secondes en enfer – GP de Bahreïn« , toujours de Canal Plus, qui explique les circonstances du crash ou « Romain Grosjean says he’s « OK » in hospital after horrifying crash in Bahrain« , le message de Romain Grosjean de son lit d’hôpital. Vous trouverez certainement d’autres vidéos intéressantes sur le sujet car cet accident n’a laissé personne indifférent.