Hydrolienne, l’énergie verte illimitée et permanente

En cette période de canicule, c’est le moment d’écrire quelques articles sur le Hi-Tech écologique.

Au moment où le gouvernement français annonce vouloir investir sur de nouvelles centrales nucléaires dont on ne sait toujours pas re-traiter les déchets, où les écologistes hurlent contre les éoliennes qui dénaturent les paysages et où les panneaux solaires commencent à peine à décoller, il y a un moyen de production très prometteur dont on entend à peine parler : l’hydrolienne.

L’hydrolienne consiste à placer une turbine sous la mer afin de profiter du courant permanent des vagues. Simple et efficace, le mouvement des vagues n’est pas prêt de s’arrêter.

Au Japon, une hydrolienne de 330 tonnes qui sera immergée entre 30 et 50 mètres de profondeur pourra produire 60% des besoins en énergie du pays.

En France, silence radio total sur cette technologie. Enfin presque. Il n’y a guère que le site Neozone qui en parle : « Hydrolienne : pourquoi l’énergie marémotrice (pratiquement illimitée) est innovante et très importante ?« . Mais le gouvernement français n’en parle pas du tout. Les lobbyistes doivent être moins puissants que ceux du nucléaires.

Et pourtant, il semblerait que la France soit au cœur de cette nouvelle technologie. Une société française a inventé un système d’hydrolienne pour les fleuves. Toujours sur Neozone, « Le kWh le moins cher d’Afrique une hydrolienne flottante conçue dans le Finistère installée sur le fleuve Congo« . Une autre création française : « Un coût de l’électricité entre 0,13 et 0,26 €/kWh” Poseide 154, l’hydrolienne signée Guinard Energies Nouvelles« .

Il va même y avoir une installation gigantesque en France, cinq fois plus puissante que celle du Japon, au raz Blanchard près de la Hague : « FloWatt : la ferme hydrolienne la plus puissante au monde sera installée en France« .

En Europe, nous ne sommes pas les seuls. Une entreprise Ecossaise va installer la turbine la plus puissante du monde à Orkney au nord de l’Ecosse : « Hydrolienne : Orbital Power Marine dévoile “la turbine marémotrice la plus puissante du monde”.

Si le gigantisme vous fait peur, tournez vous vers une solution plus petite, mentionnée sur Revolution Energétique : « Avec cette pico-centrale hydroélectrique vous pourriez vous déconnecter du réseau même avec un faible débit d’eau« .

Il ne reste plus qu’à populariser cette technologie, notamment auprès du gouvernement. Nos problèmes d’énergie pourraient disparaitre rapidement…

Ajoutez un commentaire