Les secrets cachés du nouveau menu Demarrer de Windows 10

Certains ont résumé Windows 10 comme étant juste le retour de l’ancien menu Démarrer. Avec ce nouveau système, il est en effet possible de revenir à un menu Démarrer de la même taille que dans Windows 7, mais fonctionnellement très différent. J’avais pour ma part une forte crainte de voir cet ancien menu car je m’étais habitué au menu Démarrer en plein écran de Windows 8.1. En réalité, ce nouveau menu Démarrer est bourré de nouveautés et malheureusement, certaines d’entre elles sont loin d’être intuitives à trouver. Dans l’article que j’ai rédigé suite à mon installation de Windows 10, je déplorais qu’il n’était pas possible d’avoir un menu Démarrer en plein écran sauf à passer en mode tablette avec plein de fonctionnalités en moins. Je m’étais trompé. Il y avait une option cachée, bien cachée.

menu-demarrer

Si vous voulez connaitre quelques unes d’entre elles, je vous invite à lire l’article de 01Net : « Windows 10 : maîtrisez le nouveau menu Démarrer« . Pour ceux qui ne savent pas encore ce qu’il y a de nouveau dans Windows 10, sachez qu’il n’y a pas que le menu Démarrer qui change. Pour en savoir plus, lisez mon article : « Bienvenue à Windows 10« .

L’originalité du menu Démarrer de Windows 8 n’est plus disponible sur Windows 10 : la possibilité de scroller horizontalement dans les éléments du menu. Avec Windows 10, l’unique scroll possible est vertical, comme avec une page Web.

Bienvenue à Windows 10

Difficile de passer à coté de la nouvelle de la sortie de Windows 10. Il faut dire que cela fait plusieurs mois que Microsoft en parle. Début juin, Marc Jalabert, le PDG de Microsoft France, nous mettait l’eau à la bouche. Son objectif ? Créer le buzz en facilitant les mises à jour à l’extrême afin que le maximum de gens migrent le plus vite possible vers cette nouvelle version. Microsoft souffre en effet d’un problème de fragmentation, c’est à dire que les utilisateurs de Windows sont uniformément répartis dans les différentes versions précédemment sorties, y compris Windows XP, la version sortie en 2001, qui reste encore l’une des plus utilisées. Pour inciter au maximum les gens à migrer, la mise à jour est gratuite si elle est faite dans les 365 prochains jours, mais uniquement pour les possesseurs d’une version officielle de Windows 7, Windows 8 ou Windows 8.1. En d’autres termes, les utilisateurs de Windows XP devront passer à la caisse : 125 Euros.

windows-10

Parmi les nouveautés, le nouveau menu Démarrer, un nouveau navigateur baptisé Edge pour remplacer Internet Explorer, Cortana le nouvel assistant vocal, la gestion de plusieurs bureaux et bien d’autres. Les premiers tests de cette nouvelle version fleurissent sur la toile. Vous pouvez notamment lire ceux de Clubic (16 pages), 01NetNextINpact ou LesNumériques.

Migrer autant d’utilisateurs est un vrai challenge car chacun doit télécharger la mise à jour qui fait 3 Go. Microsoft a réservé une capacité de 40 Tb/s pour propager ces mises à jour et a mis en place un système de pré-réservations pour lisser les installations dans le temps. Si vous n’arrivez pas à vous imaginer ce que cela représente, cela fait grosso-modo 40 fois la capacité totale de stockage de votre ordinateur téléchargées chaque seconde. Chose étonnante, le préchargement de la mise à jour a démarré avant le jour J. Ainsi, hier soir, la veille de la sortie officielle, elle était déjà chargée sur mon ordinateur. Ce n’est pas pour autant qu’aujourd’hui Microsoft me propose de la faire. Quand sera-t’elle déclenché ? Réponse en fin d’article sous forme de mise à jour. J’ai fait ma pré-réservation le premier jour où cela a été possible.

Si vous ne voulez pas attendre votre tour, vous pouvez télécharger l’ISO ou créer une clé USB bootable de Windows 10 comme c’est expliqué , ,  et .

Y a t’il un risque que cette mise à jour pose un problème ? Oui ! Définitivement ! Contrairement au Mac, le système Windows s’installe sur des configurations très diverses qui nécessitent des drivers qui doivent être fournis par les constructeurs d’ordinateurs, pas par Microsoft. Si le constructeur n’a pas fait son travail, il y a des risques que votre système ne fonctionne plus après la mise à jour. Une page d’explication est dédiée à ces problèmes de compatibilité matérielle.

Faut-il y aller ou pas ? Hormis les problèmes de compatibilité, voici 10 bonnes raisons d’y aller et 10 bonnes raisons de ne pas y aller. Vous en pensez quoi ?

Je n’ai vu qu’un seul article qui parlait des paramètres de protection de la vie privée durant l’installation et, bien qu’on ait appris que ceux qui auront la version familiale auront les mises à jour du systèmes réalisées automatiquement sans possibilité de le paramétrer, un seul article a parlé d’un possibilité pour le débrayer.

Certains se posent encore la question sur l’absence d’une version 9 entre la version 8 et la version 10. J’avais apporté la réponse dans cet article daté d’octobre 2014 : « Le nouvel OS de Microsoft s’appellera Windows 10.0« .

Bonne installation !

Mise à jour autorisée le 30/07/2015

J’ai enfin reçu le message pour installer Windows 10 vers 2h du matin. J’ai donc accepté l’installation.

installation-windows-10

Voici mes premières impressions :

L’installation ne s’est pas passée toute seule. La plupart du temps, je suis resté sur un écran noir. J’ai laissé malgré tout tourner, l’installation semblait continuer à se faire. Mais au lever, j’ai du forcer le redémarrage de l’ordinateur pour finaliser l’installation qui s’est terminée normalement. Le nouveau système est agréable visuellement.

Le nouveau navigateur Edge a l’air d’être réactif. Il donne envie d’être plus utilisé. A creuser.

Le navigateur par défaut a été changé contre mon avis. Lorsque je démarre Chrome, il me propose de rétablir la situation… si ce n’est que cette opération n’est pas enregistrée puisqu’il me le redemande à chaque lancement. Bug ou volonté de nuire ?

J’ai bien récupéré mes icônes dans le nouveau menu démarrer, mais les groupes que j’avais créés ont été supprimés. Tous les icônes ont été regroupés dans le même groupe sans nom et deux groupes ont automatiquement été créés et mis en avant avec les applications poussées par Microsoft. Dommage.

Le nouveau menu démarrer occupe comme annoncé une petite partie de l’écran. Il n’y a pas de paramètre pour changer de menu démarrer. Il n’existe qu’un seul paramètre pour activer le mode « tablette », mais cela n’impacte pas que le menu démarrer. C’est toute l’interface qui est changée, à l’instar du mode Moderne UI qui existait dans Windows 8. Dommage.

Achetez un miniPC à moins de 150 Euros pour la rentrée

Ce n’est pas la première fois que je parle de MiniPC puisque je l’ai déjà évoqué en février 2015, en janvier 2015, en novembre 2014, en novembre 2014 et en juin 2014. Le MiniPC, ce sont ces petits ordinateurs riquiquis de quelques centimètres qui fonctionnent sous Windows 8. Il y en a pour tous les prix et toutes les puissances. J’ai par exemple acheté un Gigabyte Brix GB-BXi7-4770R à 1000 Euros accessoires compris, mais pour ce prix là, j’avais le droit à l’un des processeurs les plus puissants du marché… et donc un des processeurs qui chauffe le plus. Le défaut ? Quand ça chauffe, il faut réduire la température à l’aide d’un ventilateur qui peut être très bruyant ! C’est le cas de mon ordinateur que j’ai du planquer au fond de la cheminée. Comme j’étais en recherche de la puissance maximale et de la compacité, je suis malgré tout content de mon achat.

Pour palier à ce problème, il faut un ordinateur « fanless », c’est à dire sans ventilateur. Pour y arriver, l’ordinateur doit être moins puissant et du coup moins cher. En France, on peut trouver de nombreux modèles entre 300 et 600 Euros, notamment les Intel NUC et les Zotac comme le J1900.

Il existe pourtant une autre gamme d’ordinateurs encore moins chers, entre 80 et 150 Euros, qui ne sont pas vendus en France pour ne pas casser le marché des ordinateurs plus chers, mais en Chine. Des boutiques Chinoises se sont spécialisées pour livrer les clients en Europe, ce qui fait que ces ordinateurs deviennent accessibles pour nous. Il y en a pour tous les prix, mais aussi toutes les qualités. Dans cette offre pléthorique, il est facile de se faire avoir. Pour acheter le bon ordinateur, il faut se faire conseiller.

minipc

Justement, le site Minimachines qui s’est spécialisé dans ce type d’ordinateurs vient de publier un dossier d’été « Pourquoi et comment acheter un MiniPC, lequel choisir » synthétisant les avantages et les inconvénients de ces ordinateurs et qui présente les forces et les faiblesses des modèles qui sont les plus intéressants. De quoi vous tenter d’investir pour la rentrée ?

 

Comment lire des fichiers epub, mobi, cbr ou cbz sous Windows ?

Avec le développement des tablettes de lecture et des fichiers dématérialisés, de nouveaux formats sont arrivés : epub, cbr, cbz. Certains sont adaptés pour la lecture de romans, d’autres pour la lecture de bédés. Sur tablette, on arrive facilement à trouver les logiciels qui vont bien. Mais sur Windows, lesquels faut-il ? Plutôt que de vous laisser chercher des heures, voici quelques réponses :

Epub

Le plugin Firefox Epubreader permet de s’affranchir de l’installation d’un nouveau logiciel

Il existe également le plugin Chrome EMS Epub reader.

Sumatra PDF est le plus polyvalent des lecteurs puisqu’il lit les formats PDF, ePub, MOBI, CHM, XPS, DjVu, CBZ et CBR.

Cbr ou Cbz

Le lecteur le plus connu est Cdisplayex

Sur Chrome, le plugin Astonishing comic reader fait le travail. Bizarrement, je n’en ai pas trouvé sur Firefox.

Dans le paragraphe précédent, je parlais de Sumatra PDF comme étant le lecteur le plus polyvalent.

Bonne lecture !

Recyclez votre vieux PC en serveur de musique mp3

Vous avez un vieux PC devenu trop peu puissant dans un placard ? Pourquoi ne pas le recycler en un serveur de musique mp3 ? L’opération n’est pas si compliquée que cela.

Il suffit d’installer Daphile, un système d’exploitation à base de Linux qui remplacement votre vieux Windows devenu trop lent. Vous lui indiquez ensuite où sont vos mp3, sur le disque dur du PC ou en réseau. Puis, via une interface Web accessible à partir de n’importe quel PC de votre réseau, vous pouvez rechercher et lancer vos mp3. Ainsi, même si certains composants sont défectueux, vous pouvez vous en servir sans problème.

Comment faire ? Minimachines a fait un dossier complet pour vous expliquer comment procéder pas à pas.

Les mini PC à 100 Euros fonctionnent correctement

En janvier, je vous parlais de la commercialisation d’un certain nombre de PC sous Windows 8 à moins de 100 Euros appelés mini PC. Ils ont à la fois l’avantage d’être tout petits et silencieux. Pour bénéficier d’un tarif aussi bas, la configuration est minimaliste, mais toutefois récente : processeur Atom de dernière génération, 2 Go de RAM et 32 ou 64 Go de stockage type SSD. Est également commercialisé une version Windows 8.1 pour Bing moins chère. Elle n’offre pas de limitation limitation particulière, la seule différence est que le navigateur est configuré par défaut sur le moteur de recherche Bing. Ceux qui veulent changer la configuration le peuvent à leur gré.

Mais la question la plus importante : cela fonctionne t’il ? Evidemment, pour les jeux gourmands de dernière génération, NON, mais pour tous les autres usages, OUI ! Le test de Minimachines sur le Pipo X7 est sans appel. Cet ordinateur fonctionne très correctement !

Mais alors pourquoi ces machines ne déferlent pas massivement sur le marché français ? Tout simplement parce que les éditeurs sont habitués à vendre des machines bas de gamme cinq fois plus chers et que commercialiser de telles machines casserait le marché. Nous avions la même chose avec la téléphonie avant l’arrivée de Free Mobile. Ce qui est important à retenir, c’est que si vous voulez un PC pour un usage standard, vous pouvez avoir votre bonheur pour moins de 150 Euros (hors écran, clavier et souris).

Si vous voulez un PC de petite taille, silencieux, c’est à dire sans ventilateur, mais sans compromis sur la puissance, dans ce cas, orientez-vous vers le Zotac Zbox CI540 qui est le mini PC le plus puissant du marché dans la gamme sans ventilateur. Il est doté d’un Core i5 de la gamme Haswell, celle de 2014. Et si ce n’est pas encore assez puissant pour vous, tournez-vous vers le Gibabyte Brix GB-BXi7H-5500 doté d’un Core i7 de la gamme Broadwell, celle de 2015. C’est ce que j’ai acheté, du moins dans la version 2014. C’est une bête de course impressionnante, mais bonjour le bruit du ventilateur : 40 db ! J’ai du le planquer dans le fond de ma cheminée.

Surface Hub, un écran 84 pouces tactile 4K sous Windows 10

Le 21 janvier 2015, Microsoft a fait une conférence sur les nouveautés attendues du nouveau Windows 10 à paraître d’ici la fin de l’année. Je n’ai pas eu le temps de faire un article à l’époque, mais de toutes les nouveautés annoncées, c’est Surface Hub qui m’a le plus marqué. En effet, en sortant un écran tactile de 84 pouces, soit 2,13 mètres de diagonale, avec une résolution de 4K, Surface Hub va permettre de révolutionner le concept de tableau blanc au bureau avec tous les débouchés que l’on peut imaginer. Par exemple, un Kanban entièrement en ligne. On ne connait pas encore le prix, mais cela ouvre de nombreuses perspectives.

Pour en savoir plus sur Surface Hub, lisez l’article de 01Net, « Surface Hub : un écran 84 pouces tactile sous Windows 10 » et « Microsoft veut réveiller les réunions de travail » avec une vidéo de démonstration et si vous voulez savoir toutes les autres nouveautés qui ont été annoncées lors de cette journée exceptionnelle, lisez les commentaires minute par minute de cette présentation ou, si vous préférez, la liste des articles de 01Net consacrés à Windows 10 et en particulier les articles sur l’assistant vocal Cortana qui arrive sur PC, le projet Spartan qui remplacera le navigateur Internet Explorer, la version smartphone de Windows 10, les conditions de gratuité pour la mise à jour vers Windows 10 ou le très surprenant casque holographique Hololens.

Un PC sous Windows 8 à moins de 100 Euros, c’est possible

Microsoft a rendu gratuit la licence Windows 8.1 pour les ordinateurs ayant des caractéristiques limitées. C’est ainsi que maintenant pullulent des offres d’ordinateurs sous Windows 8 à moins de 100 Euros.

Par exemple, le VSmart M1 le mini PC Atom Windows 8.1 fanless à 85€, le Guleek i8, une minimachine Windows 8 à 80€, le MiniPC Windows 8 Pipo X7 à 90€. Je vous invite à lire les articles derrière ces liens qui sont intéressants et qui contiennent notamment des secrets sur la fabrication de ces nouveaux types d’ordinateurs. L’année dernière, mais il n’y a pas si longtemps que ça, c’était en novembre, ces configurations étaient plutôt à 200 Euros, notamment avec le Zotac Zbox PI320 pico : une minimachine BayTrail de poche. Il y a aussi les clés HDMI qui font office de PC. Tout un nouveau marché !

Ils ont l’avantage d’être minuscules et silencieux. Bien entendu, les capacités sont limitées, mais pour le prix, cela vaut le coup de tester. Mon conseil est toutefois de tendre vers des modèles un peu plus chers dotés d’une capacité de stockage de 64 Go. Car avec 32 Go, quand on sait que le système pèse à lui seul 20 Go, il ne reste pas grand chose pour stocker des données. Par exemple le Voyo mini PC qui est design et qui avec ses 64 Go ne coûte que 111 Euros.

Et si vous n’aimez vraiment pas Windows 8.1, pourquoi ne pas tester le Chromebox d’HP à 115 Euros en promo et qui contient le système d’exploitation Chrome OS de Google ?

Tout ça pour 100 balles, ça ne vaut pas le coup de s’en priver !

PS: pour le même prix, on peut aussi avoir des tablettes 7 pouces sous Windows 8.1 ou Android.
PS2: l’écran, le clavier et la souris ne sont bien évidemment pas fournis.
PS3: le premier prix chez Apple, c’est le mac mini à 499€.
PS4: ce marché va évoluer à vitesse grand V, le CES 2015, le grand salon de Las Vegas qui a eu lieu il y a quelques jours a vu l’annonce de nouveaux produits dont les dates de sortie et les prix ne sont pas encore connus, mais cela va bouger énormément, par exemple avec le Zotac ZBOX CI321 nano fanless, le Zotac ZBox Pico, le Giada F110D et bien d’autres.

12/05/15 : attention toutefois, les premiers prix ne sont pas encore forcément recommandables car ils ont été baclés. C’est ce que Minimachines semble mettre en avant avec son nouveau test du Voyo. Les PC à 100 Euros efficaces approchent mais ne sont pas encore tous efficaces.

Windows 7, la fin de vie standard c’est aujourd’hui

J’en parlais déjà dans un article publié en juillet, la fin du support standard de Windows 7, c’est aujourd’hui. Cela veut dire qu’il n’y aura plus de mises à jour hormis les mises à jour de sécurité qui demeureront jusqu’à 2020. Il est temps de commencer à envisager à passer à Windows 8.1 qui est très stable voire de passer à Windows 10 qui sort dans quelques jours. Et si votre entreprise est juste en train de migrer de Windows XP à Windows 7, vous avez juste une génération de retard. Dommage.

Pour en savoir plus, lisez l’article de PhoneAndroid « Windows 7 : Microsoft arrête le support principal, il est temps de passer à autre chose ! » et de 01Net : « Windows 7 SP1 : la fin du support standard est prévue pour aujourd’hui« .

Fin 2014, où en est-on avec George Orwell ?

Ma première analyse d’expert date du 6 septembre 2010 et parle d’Eric Schmidt, le directeur de Google, qui s’imaginait être le fils spirituel de George Orwell. George Orwell est cet écrivain anglais qui a dépeint en 1948 le monde futuriste de 1984 (inversion des deux derniers chiffres), un monde où tout est contrôlé par la police de la pensée qui traque ceux qui sont déviants de la pensée unique imposée par le pouvoir et les vaporise, une jolie façon de dire les supprime. Evidemment, personne ne veut de ce monde qui laissait à penser à l’époque ce que pourraient devenir les pays soviétiques. C’était la guerre froide.

1984, c’était il y a 30 ans. 1948, c’était il y a presque 70 ans. Qu’en est-il aujourd’hui de ce monde dirigé par la police de la pensée unique ? Ce n’est clairement pas le monde soviétique qui fait maintenant partie des gentils. Et pourtant, les prédictions de George Orwell n’ont jamais été aussi d’actualité et la police de la pensée unique vient de notre monde occidental à nous. Nous avons créé ce monstre. Nous vivons en plein dedans. Analyse. Très longue analyse…

Lire la suite