Réduire la charge de votre CPU sous Windows 10 lors de sa non utilisation

Mon PC a un ventilateur qui tourne à une vitesse variable selon l’utilisation du CPU. Lorsque je n’utilise pas mon PC, le ventilateur se met à tourner à toutes vitesses. Mon CPU est au plafond alors que je ne fais rien. C’est un processus système qui consomme tout. Dès que je bouge ma souris, la consommation redescend et tout revient dans l’ordre. Pour les ordinateurs portables, ce phénomène réduit fortement leur autonomie. Une hérésie !

J’ai essayé de comprendre pourquoi, mais impossible de trouver jusqu’à ce que je trouve cet article sur le site Korben : c’est la compression de la RAM. Une fonction qui a peut être une utilité pour les ordinateurs équipés de très peu de mémoire mais qui n’a strictement aucune utilité dans les configurations « normales » ou « gonflées ». Pourquoi ce paramètre est-il activé par défaut ? Je n’en ai strictement aucune idée. Mais si vous voulez vous débarrasser de cette consommation inutile, suivez le guide donné par Korben. C’est sans danger.

Bash est désormais disponible en natif sous Windows

Les habitués de Linux vont être heureux, Bash est désormais disponible en natif sous Windows 10 suite à la mise à jour du 2 août dernier dite Anniversary update. Mais comme rien n’est jamais simple avec Microsoft, ce service n’est pas activé par défaut et pour le faire, il est nécessaire de faire deux manipulations différentes dans les deux panneaux de configuration.

bash-windows

Heureusement, NextInpact vient de publier la manipulation à faire pour l’activer et tout devient plus simple.

Comment installer Windows 7 à partir de zéro ?

Jusqu’à hier, il n’y avait aucune raison de ne pas passer à Windows 10. En effet, sa migration était gratuite pour tous les possesseurs de Windows 7 et Windows 8. En fait, il y en avait une : avoir un ordinateur incompatible. Maintenant, il y en a deux : la migration vers Windows 10 n’est plus gratuite.

windows-7-updateLa cible à atteindre

A quelques jours de la fin de la mise à jour gratuite vers Windows 10, j’ai décidé de sortir du placard un vieil ordinateur auquel j’ai ajouté un disque SSD (voir pourquoi c’est indispensable !). La mise à jour vers Windows 10 s’est avérée impossible car le processeur manquait d’un jeu d’instructions requis par Windows 10. J’ai donc été contraint d’installer Windows 7 et cela n’a pas été une mince affaire car après l’installation elle-même, il faut faire toutes les mises à jour. Comptez trois jours minimum pour y arriver et autant vous le dire tout de suite, ce n’est pas simple car la méthode standard ne marche tout simplement plus. Voici quelques trucs pour y arriver. Analyse.

Lire la suite

Installer Windows 10 avec une clé USB

Il est bien loin le temps où l’on utilisait les CD ou les DVD, maintenant que tout est numérique ! Et pourtant, il reste un cas où l’on ressent le manque de lecteur DVD : l’installation de Windows. Comme la majorité des ordinateurs sont maintenant vendus sans lecteur, il faut pourtant s’en passer.

windows-10

Comment installer Windows 10 si l’on n’a pas de lecteur DVD ? Tout simplement en utilisant à la place une clé USB ! Mettre l’installeur dans une clé USB est relativement simple et Clubic vient de faire un tutorial très détaillé sur le sujet. D’ailleurs, même si vous avez un lecteur DVD, mais pas le DVD, vous pouvez utiliser cette même technique. N’oubliez pas qu’au début de l’installation, le système vous demande un numéro de série que vous devez posséder. Et oui, Windows 10 n’est pas gratuit ! Seule la mise à jour d’une version précédente de Windows l’est jusqu’au début de l’été, mais la mise à jour se faire par un autre biais.

Comment installer Windows 10 sur un PC vierge avec une licence Windows 7 ou 8 ?

Ce tutoriel va vous permettre de gagner du temps en vous facilitant l’installation de Windows 10 sur un PC vierge avec une licence Windows 7 ou Windows 8. L’avantage de cette solution, c’est que vous pouvez installer plusieurs PC à la suite avec la même technique sans avoir à retélécharger Windows 10 à chaque fois.

windows10-laptop

Récupérer Windows 10

Tout d’abord, vous devez récupérer l’installeur de Windows 10. Cette procédure est simplifiée. Il suffit de vous rendre sur cette page du site de Microsoft. Le but étant d’installer Windows 10 sur un autre PC, il va falloir placer cet installeur sur une clé USB réservée à cet effet, d’une capacité minimum de 3 Go ou sur un DVD en supposant que votre ordinateur ait encore un lecteur DVD. Attention, si vous utilisez la clé USB, celle-ci va être automatiquement effacée.

Téléchargez l’application qui est derrière le bouton « Téléchargez maintenant l’outil » dans la section « Vous devez créer une clé USB, un DVD ou un fichier ISO? ». Son nom : MediaCreationTool.²

Création de la clé USB

Je pars du principe que l’on va créer une clé USB, tout d’abord parce qu’une fois l’opération réalisée, la clé peut être réutilisée pour autre chose, ce qui n’est pas le cas du DVD, mais surtout parce que le PC que je compte installer n’a pas de lecteur DVD, il est trop petit pour cela. La création de la clé USB est facile. Vous lancez MediaCreationTool et vous répondez aux questions. Il détecter la présence de la clé USB sur l’ordinateur et c’est parti. La durée de l’opération dépend de votre liaison Internet car il y a téléchargement de Windows 10. En fibre optique, cela prend une minute environ.

Démarrage du PC avec la clé USB

Insérez la clé USB dans le nouveau PC et démarrez l’ordinateur. Si l’ordinateur ne démarre pas directement sur la clé USB, il faudra modifier un paramètre sur le BIOS. Selon votre ordinateur, au démarrage, maintenez la touche F2 ou Suppr appuyée. Vous devriez arriver à un menu en mode texte dont l’un des choix vous permet de choisir votre séquence de démarrage. La clé USB doit être le premier choix.

Une fois cette opération réalisée, votre système démarre avec l’installeur Windows. Il ne vous reste plus qu’à répondre aux questions et attendre. Le numéro de licence que vous devrez saisir est celui de votre licence Windows 7 ou Windows 8. Le tour est joué !

Bienvenue à Windows 10 !

Profitez-en pour regarder les autres tutoriaux de ce site.

Franck Beulé
Coach Agile, expert des technologies de l’Internet et en ergonomie du Web

Les secrets cachés du nouveau menu Demarrer de Windows 10

Certains ont résumé Windows 10 comme étant juste le retour de l’ancien menu Démarrer. Avec ce nouveau système, il est en effet possible de revenir à un menu Démarrer de la même taille que dans Windows 7, mais fonctionnellement très différent. J’avais pour ma part une forte crainte de voir cet ancien menu car je m’étais habitué au menu Démarrer en plein écran de Windows 8.1. En réalité, ce nouveau menu Démarrer est bourré de nouveautés et malheureusement, certaines d’entre elles sont loin d’être intuitives à trouver. Dans l’article que j’ai rédigé suite à mon installation de Windows 10, je déplorais qu’il n’était pas possible d’avoir un menu Démarrer en plein écran sauf à passer en mode tablette avec plein de fonctionnalités en moins. Je m’étais trompé. Il y avait une option cachée, bien cachée.

menu-demarrer

Si vous voulez connaitre quelques unes d’entre elles, je vous invite à lire l’article de 01Net : « Windows 10 : maîtrisez le nouveau menu Démarrer« . Pour ceux qui ne savent pas encore ce qu’il y a de nouveau dans Windows 10, sachez qu’il n’y a pas que le menu Démarrer qui change. Pour en savoir plus, lisez mon article : « Bienvenue à Windows 10« .

L’originalité du menu Démarrer de Windows 8 n’est plus disponible sur Windows 10 : la possibilité de scroller horizontalement dans les éléments du menu. Avec Windows 10, l’unique scroll possible est vertical, comme avec une page Web.

Bienvenue à Windows 10

Difficile de passer à coté de la nouvelle de la sortie de Windows 10. Il faut dire que cela fait plusieurs mois que Microsoft en parle. Début juin, Marc Jalabert, le PDG de Microsoft France, nous mettait l’eau à la bouche. Son objectif ? Créer le buzz en facilitant les mises à jour à l’extrême afin que le maximum de gens migrent le plus vite possible vers cette nouvelle version. Microsoft souffre en effet d’un problème de fragmentation, c’est à dire que les utilisateurs de Windows sont uniformément répartis dans les différentes versions précédemment sorties, y compris Windows XP, la version sortie en 2001, qui reste encore l’une des plus utilisées. Pour inciter au maximum les gens à migrer, la mise à jour est gratuite si elle est faite dans les 365 prochains jours, mais uniquement pour les possesseurs d’une version officielle de Windows 7, Windows 8 ou Windows 8.1. En d’autres termes, les utilisateurs de Windows XP devront passer à la caisse : 125 Euros.

windows-10

Parmi les nouveautés, le nouveau menu Démarrer, un nouveau navigateur baptisé Edge pour remplacer Internet Explorer, Cortana le nouvel assistant vocal, la gestion de plusieurs bureaux et bien d’autres. Les premiers tests de cette nouvelle version fleurissent sur la toile. Vous pouvez notamment lire ceux de Clubic (16 pages), 01NetNextINpact ou LesNumériques.

Migrer autant d’utilisateurs est un vrai challenge car chacun doit télécharger la mise à jour qui fait 3 Go. Microsoft a réservé une capacité de 40 Tb/s pour propager ces mises à jour et a mis en place un système de pré-réservations pour lisser les installations dans le temps. Si vous n’arrivez pas à vous imaginer ce que cela représente, cela fait grosso-modo 40 fois la capacité totale de stockage de votre ordinateur téléchargées chaque seconde. Chose étonnante, le préchargement de la mise à jour a démarré avant le jour J. Ainsi, hier soir, la veille de la sortie officielle, elle était déjà chargée sur mon ordinateur. Ce n’est pas pour autant qu’aujourd’hui Microsoft me propose de la faire. Quand sera-t’elle déclenché ? Réponse en fin d’article sous forme de mise à jour. J’ai fait ma pré-réservation le premier jour où cela a été possible.

Si vous ne voulez pas attendre votre tour, vous pouvez télécharger l’ISO ou créer une clé USB bootable de Windows 10 comme c’est expliqué , ,  et .

Y a t’il un risque que cette mise à jour pose un problème ? Oui ! Définitivement ! Contrairement au Mac, le système Windows s’installe sur des configurations très diverses qui nécessitent des drivers qui doivent être fournis par les constructeurs d’ordinateurs, pas par Microsoft. Si le constructeur n’a pas fait son travail, il y a des risques que votre système ne fonctionne plus après la mise à jour. Une page d’explication est dédiée à ces problèmes de compatibilité matérielle.

Faut-il y aller ou pas ? Hormis les problèmes de compatibilité, voici 10 bonnes raisons d’y aller et 10 bonnes raisons de ne pas y aller. Vous en pensez quoi ?

Je n’ai vu qu’un seul article qui parlait des paramètres de protection de la vie privée durant l’installation et, bien qu’on ait appris que ceux qui auront la version familiale auront les mises à jour du systèmes réalisées automatiquement sans possibilité de le paramétrer, un seul article a parlé d’un possibilité pour le débrayer.

Certains se posent encore la question sur l’absence d’une version 9 entre la version 8 et la version 10. J’avais apporté la réponse dans cet article daté d’octobre 2014 : « Le nouvel OS de Microsoft s’appellera Windows 10.0« .

Bonne installation !

Mise à jour autorisée le 30/07/2015

J’ai enfin reçu le message pour installer Windows 10 vers 2h du matin. J’ai donc accepté l’installation.

installation-windows-10

Voici mes premières impressions :

L’installation ne s’est pas passée toute seule. La plupart du temps, je suis resté sur un écran noir. J’ai laissé malgré tout tourner, l’installation semblait continuer à se faire. Mais au lever, j’ai du forcer le redémarrage de l’ordinateur pour finaliser l’installation qui s’est terminée normalement. Le nouveau système est agréable visuellement.

Le nouveau navigateur Edge a l’air d’être réactif. Il donne envie d’être plus utilisé. A creuser.

Le navigateur par défaut a été changé contre mon avis. Lorsque je démarre Chrome, il me propose de rétablir la situation… si ce n’est que cette opération n’est pas enregistrée puisqu’il me le redemande à chaque lancement. Bug ou volonté de nuire ?

J’ai bien récupéré mes icônes dans le nouveau menu démarrer, mais les groupes que j’avais créés ont été supprimés. Tous les icônes ont été regroupés dans le même groupe sans nom et deux groupes ont automatiquement été créés et mis en avant avec les applications poussées par Microsoft. Dommage.

Le nouveau menu démarrer occupe comme annoncé une petite partie de l’écran. Il n’y a pas de paramètre pour changer de menu démarrer. Il n’existe qu’un seul paramètre pour activer le mode « tablette », mais cela n’impacte pas que le menu démarrer. C’est toute l’interface qui est changée, à l’instar du mode Moderne UI qui existait dans Windows 8. Dommage.

Surface Hub, un écran 84 pouces tactile 4K sous Windows 10

Le 21 janvier 2015, Microsoft a fait une conférence sur les nouveautés attendues du nouveau Windows 10 à paraître d’ici la fin de l’année. Je n’ai pas eu le temps de faire un article à l’époque, mais de toutes les nouveautés annoncées, c’est Surface Hub qui m’a le plus marqué. En effet, en sortant un écran tactile de 84 pouces, soit 2,13 mètres de diagonale, avec une résolution de 4K, Surface Hub va permettre de révolutionner le concept de tableau blanc au bureau avec tous les débouchés que l’on peut imaginer. Par exemple, un Kanban entièrement en ligne. On ne connait pas encore le prix, mais cela ouvre de nombreuses perspectives.

Pour en savoir plus sur Surface Hub, lisez l’article de 01Net, « Surface Hub : un écran 84 pouces tactile sous Windows 10 » et « Microsoft veut réveiller les réunions de travail » avec une vidéo de démonstration et si vous voulez savoir toutes les autres nouveautés qui ont été annoncées lors de cette journée exceptionnelle, lisez les commentaires minute par minute de cette présentation ou, si vous préférez, la liste des articles de 01Net consacrés à Windows 10 et en particulier les articles sur l’assistant vocal Cortana qui arrive sur PC, le projet Spartan qui remplacera le navigateur Internet Explorer, la version smartphone de Windows 10, les conditions de gratuité pour la mise à jour vers Windows 10 ou le très surprenant casque holographique Hololens.