Sortie officielle de Windows 8, c’est aujourd’hui le jour J

Aujourd’hui est un grand jour pour Microsoft, le jour de la sortie de Windows 8, la nouvelle version de son système phare. Jusque là, Microsoft a toujours dominé ce marché. Mais cette fois-ci, ce n’est plus la même chose car la concurrence est devenue féroce. Il y a toujours Apple et son système OS X qui lui tient tête. Mais il faut aussi compter sur les systèmes Android et iOS, initialement créés pour faire fonctionner des téléphones mais qui aujourd’hui fonctionnent également sur tablettes. Les tablettes, c’est justement là où Microsoft veut aller car son nouveau système Windows 8 fonctionne à la fois sur des ordinateurs classiques mais aussi des tablettes.

Windows 8 sera t’il un succès ? Va t’il plaire aux utilisateurs ? Une chose est sure, il va dérouter certains d’entre nous : plus de bouton démarrer, deux bureaux distincts permettant de faire fonctionner des applications différentes, des zones actives dans les coins d’écran, pensé pour être utilisé à la souris et au doigt. Cela va nous changer !

Voici une panoplie d’articles à lire autour de la sortie de Windows 8, des élogieux, des plus critiques, en somme, de quoi vous faire une opinion :

Et vous, Windows 8, ça vous botte ?

Le rapport de force des OS mobiles change drastiquement

Selon IDC, en un an, Android progresse de plus de 100% et iOS de 27%. Dans le même temps, Blackberry recule de 40% et l’OS de Nokia de 63%. Windows Phone double son parc, mais part de très loin. Les systèmes exotiques ont quasiment tous disparus.

Voila ce qu’il faut retenir de cette nouvelle répartition des ventes mondiales de smartphones du second trimestre 2012 comparé à celle du second trimestre 2011.

En chiffres, cela donne :

Pour en savoir plus, lisez l’article de Macbidouille.

Application native vs Web application : le duel fraticide

Les applications natives sont développées et compilées pour le système cible où elles s’exécutent. Elles ne fonctionnent donc que sur un seul système. Elles sont généralement développées dans le langage de prédilection du système, qui diffère d’un système à l’autre. Les applications Web, ou Web apps, s’exécutent au sein d’un navigateur Internet. Ces navigateurs étant présents sur tous les systèmes, elles peuvent s’exécuter sur tous les systèmes.

Chacune des deux solutions a des avantages et des inconvénients. Selon le contexte et le type d’application, une solution sera plus adéquate que l’autre. Mais quels sont ces critères ? Comment faire le bon choix ? Analyse. Lire la suite

Titanium studio 2 : les développements natifs nomades multiplateformes

Il y a deux manières d’être présent sur les appareils nomades (smartphones et tablettes). En développant une web application adaptée aux dimensions des terminaux cibles et fonctionnant sur n’importe quel navigateur Internet, ou en développant des applications natives.

Pour la première solution, un seul développement est nécessaire. Il est compatible avec tous les terminaux. Pour la seconde solution, il est nécessaire de réaliser autant de développements que de systèmes d’exploitation existants : iOs, Android, Bada, BlackBerry, Windows Phone…

La seconde solution a pourtant beaucoup d’avantages : meilleure réputation, présence sur le store, possibilités étendues, manipulation du matériel du terminal…

Comment faire du développement natif tout en ne réalisant qu’une seule et unique application muti-OS ? C’est ce que propose Titanium Studio 2 qui est un environnement de développement permettant la réalisation d’application multi-OS. Eldorado ou vraie mauvaise idée ? Analyse. Lire la suite

Un clavier externe Bluetooth pour votre tablette ou votre téléphone

Si vous en avez marre d’utiliser les claviers virtuels disponibles sur votre téléphone ou votre tablette, voici un clavier Bluetooth, compatible iOS et Android, pour moins de 50 dollars : l’ultrasim Bluetooth keyboard de Verbatim.

Pour en savoir plus, lisez l’article de Clubic à ce sujet.

Jawbone UP, le bracelet hi-tech qui piste votre mode de vie

La société Jawbone vient de faire le lien entre l’humain et la machine grâce à ce nouveau bracelet Hi-Tech. Placé 24h/24 sur votre poignet, il analyse votre mode de vie et vous permet d’être meilleur. Il vous réveille au bon moment, là où votre sommeil est léger ou… si vous êtes au bureau. Il suit vos déplacements et votre activité sportive. Et vous pouvez consulter les résultats de ses analyses grâce à une application iOS sur votre iPhone ou votre iPad. Tout ça pour moins de 100 dollars. Un gadget indispensable !

Jawbone UP

Pour vous convaincre de son intérêt (ou sa futilité), regardez cette vidéo de démonstration sur Clubic.

Les mises à jour logicielles : automatiques ou pas ?

Les mises à jour logicielles doivent-elles être effectuées automatiquement ou pas ? Faut-il laisser le choix aux utilisateurs ou leur forcer la main ? Une mise à jour est-elle avantageuse ou dangereuse pour l’utilisateur ? La réponse à toutes ces questions varie selon le type de logiciel, la cible d’utilisateurs, la fréquence des mises à jour, l’attrait des nouveautés, la facturation ou non des mises à jour… Mais cette question, aussi simple soit-elle, a un impact énorme sur les coûts de maintenance de ce logiciel. Il est donc impératif de se poser la question dans sa stratégie de développement. Analyse. Lire la suite

Les nouveautés de Lion, le nouveau Mac OS X

Maintenant que Lion est sorti depuis quelques jours, il est temps de lire les revues faites par les habitués du Mac.

Autant le dire tout de suite, Mac OS X Lion fait parler de lui et risque de dérouter certains habitués du Mac. Le principe de cette nouvelle version consiste en effet à prendre le meilleur de ce qui a été fait dans iOs, le système adapté aux iPhones et iPad, pour en bénéficier sur Mac.

Cela va du scrolling de fenêtres qui est inversé par rapport à avant à la disparition de la zone dédiée à cet ascenseur de scrolling afin de gagner quelques pixels de plus. Pour se faire un avis sur ce nouveau système, il n’y a que deux choses à faire :

  • Lire la revue de John Siracusa, un spécialiste du genre, dont ses propos ont été traduits par Mac puissance 10,
  • Et bien entendu, l’essayer longuement, car c’est l’usage dans la durée qui vous permettra réellement de trancher.

Windows 8 : première démonstration du futur système de Microsoft

Microsoft vient de faire la première démonstration au grand public de ce que sera le nouveau Windows 8.

C’est une toute nouvelle interface adaptée à l’utilisation des tablettes tactiles, très bien pensée et très pratique. Mais c’est également une application ou une partie de système intégrée au Windows classique que nous connaissons. Il sera possible de passer facilement d’un mode à l’autre, qu’on soit sur une tablette ou un PC.

L’autre point important, c’est que Microsoft a lui aussi compris qu’il était primordial d’avoir des applications en plein écran et qu’il fallait utiliser toute la surface de l’écran. Un bon point !

Apple annonce dans quelques jours la nouvelle version de son système. Je parie que très rapidement, iOS et Mac OS X seront fusionnés et qu’il sera possible aisément de passer d’une application réalisée pour un système à une application réalisée pour l’autre. Il aura fallu attendre l’avènement des tablettes tactiles pour que les éditeurs commencent à penser à l’ergonomie de leur logiciels. Il était temps !

win8 windows 8

Lisez l’article de Clubic à ce sujet et regardez la vidéo de démonstration ainsi qu’un autre article de Clubic toujours à ce sujet.

La découverte d’Intel : il faut optimiser les applications !

Intel vient de découvrir un fait extraordinaire : c’est en optimisant les applications qu’elles pourront aller plus vite.

Chouette, un lapalissade !

C’est en se posant la question de pourquoi les tablettes iPad étaient plus prisées par les utilisateurs que les tablettes sous Windows qu’Intel a développé un prototype de système d’exploitation optimisé et aussi réactif qu’un iPad.

Un simple clic de souris sous Windows avec Aero déclanche l’exécution de 50 millions d’instructions élémentaires !!! La même opération avec le système optimisé d’Intel n’exécute que 15 000 instructions. Et donc ça va plus vite…

N’avez-vous pas remarqué que plus nos machines sont puissantes, plus les logiciels sont lents ? Prenez par exemple Microsoft Word. La version 6 sur un ordinateur de l’époque démarre beaucoup plus vite que la version 10 sur un ordinateur d’aujourd’hui. La faute au principe de la programmation objet et de l’encapsulation. A force d’encapsuler, une opération bénigne entraine des millions d’opérations élémentaires. C’est pour cette raison qu’un logiciel ou un système créé récemment tourne plus vite qu’un logiciel ou système équivalent plus ancien. C’est également pour cette raison qu’il faut régulièrement refondre complètement son logiciel et repartir sur de nouvelles bases. Prenez par exemple les navigateurs Internet. Celui de Microsoft est lourd d’histoire… et lent. Celui de Google est tout jeune et très rapide. Celui de Mozilla, situé entre les deux en ancienneté devient de plus en plus lent.

Le système iOS d’Apple est jeune. Il est performant et optimisé. Le système MacOS X, de la même société devient de plus en plus lourd et donc lent. Windows de Microsoft est très lourd. Windows 7 est d’ailleurs une version de Vista qui a été optimisée. L’effort est là, mais insuffisant.

Le succès d’un logiciel est donc qu’il soit optimisé. Mais optimiser un logiciel a un coût colossal dont les effets ne sont pas visibles immédiatement. Cette option est donc rarement choisie, sauf quand on se retrouve en désavantage concurrentiel comme Intel aujourd’hui. L’informatique est ainsi faite…

Délectez-vous de l’article de Clubic sur la position d’Intel pour améliorer la réactivité des tablettes.