Nexus 6 : les nombreux tests

Vous êtes à deux doigts d’acheter le Nexus 6, le téléphone géant 6 pouces de Google, mais vous hésitez encore vu le prix de plus de 600 Euros ?

Voici des liens de quelques tests qui permettront de vous faire définitivement une opinion : Google voit-il trop grand de Clubic, le meilleur Nexus à la taille gargantuesque partie 1 et partie 2 du monde informatique, Comparatif : Nexus 6 vs iPhone 6 Plus, lequel est le meilleur de AndroidPit, iPhone 6 vs Nexus 6 : lequel est un vrai cadeau de Noël de AndroidPit, Nexus 5 vs Nexus 6 : vaut-il vraiment les 300€ supplémentaires de AndroidPit, Si c’est trop grand c’est que tu vises trop petit de AndroidPit et le parfait représentant des smartphones XXL de FrAndroid.

En vidéo, vous pourrez voir le test d’étanchéité du smartphone (et oui, il est étanche !) et la revue complète de Marques Bronwlee (en anglais)

Edit 17/12/2014 : nouvelles vidéos de test, une « phablette » gourmande en autonomie chez 01Net et Vidéo-test du Nexus 6 de Motorola : un tarif justifié ? chez Clubic.

Un smartphone géant de 6 pouces pour Noël ?

Deuxième article d’idées de cadeaux de Noël, concentrons-nous sur les smartphones de 6 pouces, appelés aussi Phablets, c’est à dire moitié Smartphone, moitié Tablette.

Certains trouvent qu’il est ridicule d’avoir un smartphone aussi grand, notamment quand on le met à l’oreille. Ce que je trouve ridicule, c’est ceux qui mettent encore leur smartphone à l’oreille. L’homme a deux oreilles. Pourquoi ne téléphoner qu’avec une seule oreille ? Avec un petit ou un grand smartphone, le tenir le bras en l’air des heures durant pour l’apposer à son oreille, c’est vraiment fatiguant. Quand je téléphone au-delà d’une minute, je met systématiquement une oreillette filaire sur mes deux oreilles. Ainsi, je ne suis pas ridicule en téléphonant, je ne fatigue pas mon bras et je dispose de mes deux mains pour faire autre chose. Logique non ?

Oui, mais dans ma poche, c’est trop gros. Je le sens. Pour savoir si votre smartphone est trop gros ou pas, prenez votre portefeuille. S’il est aussi gros ou plus gros que votre smartphone, alors votre smartphone ne vous dérangera pas. S’il est plus petit, alors il vous dérangera peut-être. Dans la poche de mon pantalon, je ne sens jamais mon smartphone, mais mon portefeuille me pèse. Il y a aussi ceux qui rajoutent un « cover » pour ne pas abimer leur téléphone. Certains « covers » doublent la taille du smartphone. On ne peut pas imputer cela à la taille du smartphone.

Ceci étant dit, voici 5 modèles à considérer selon vos envies et votre budget :

Lire la suite

Le plus petit Windows du monde pèse 50 grammes et coûte 89 dollars

La miniaturisation bat son plein. MeegoPad sort dans quelques jours. Qu’est-ce ? Une clé embarquant un ordinateur complet et ne pesant pas plus de 50 grammes se connectant directement sur la prise HDMI d’un téléviseur comme l’a déjà fait la Chromecast de Google, beaucoup plus limitée. On peut y faire tourner tout système X86, c’est à dire Windows 8, Android ou Linux. Tout ça pour 89 dollars. Cette miniaturisation va permettre de créer des nouveaux usages de l’informatique. Commencez dès maintenant à faire travailler votre imagination.

Pour vous aider à réfléchir, lisez l’article de Minimachines, MeegoPad T01, la clé-PC Windows 8 sous Atom fait ses premiers pas en vidéo.

Google rend disponible le génome des humains de la planète

Analyser et comprendre le génome humain, c’est le challenge le plus complexe que la science a eu à surmonter. On pourrait alors prévenir des maladies incurables, freiner voire arrêter le vieillissement. Le rêve de la vie éternelle s’approche, même si vie éternelle signifierait surpopulation planétaire, ce qui n’est pas vraiment un rêve en soi, mais bon passons, ce n’est pas le sujet.

On sait maintenant décoder un génome humain complet. Il y en a même plusieurs milliers qui ont été décodés, principalement des porteurs de maladies graves. Ces données sont stockées dans des bases de données privées stockées par les organismes qui ont fait ces décodages.

Google offre la puissance de son moteur de recherche et propose Google Genomics, un moteur de recherche ouvert qui permet de faire toutes les requêtes de son choix sur l’ensemble des génomes qu’il indexe. Il offre également des API qui permettent de s’interconnecter aux différentes bases de données existantes.

L’étape suivante sera de proposer à tous les volontaires d’intégrer dans son index leur génome. Google Genomics deviendra alors la plus grande base de données du monde. Plus grande même que le moteur de recherche Internet que nous connaissons tous. Ce n’est finalement plus qu’une question de coût de stockage. Mais ce coût baisse à vue d’oeil et les algorithmes actuels permettent de limiter les données au strict nécessaire. Une avancée technologique significative est en marche.

Pour en savoir plus, lisez l’article de 01Net et regardez la vidéo de présentation de Google.

Google IO : Les nouveautés Android des 6 prochains mois

Ce soir avait lieu la keynote Google IO organisée par Google. L’occasion d’annoncer qu’un milliard de terminaux Android ont été vendus et de présenter les nouveautés autour des technologies de Google. Et elles sont nombreuses : un système Android relooké baptisé « L », une plateforme low cost « One », une meilleure gestion de l’alimentation, une chasse accrue aux malwares, Android « Wear » pour les objets connectés comme les montres, des annonces de montres à paraître, Android « auto » pour équiper les voitures, une nouvelle version d’Android « TV », une mise à jour de « Chromecast », une compatibilité Android dans « Chrome OS », « Drive for work », « Google Fit Platform » et « Play games ». Tout un programme !

Si vous voulez un résumé complet de toutes ces nouveautés, lisez la synthèse de la keynote Google IO de NextInpact et si vous voulez suivre l’intégralité de la keynote, trois heures tout de même, la vidéo est disponible sur cette même page.

Google possède tous mes mails, même si je n’utilise pas Gmail

Enfin pas tous, mais au moins la moitié. C’est le résultat de l’analyse édifiante de Benjamin Mako Hill qui a été traduite sur Slate et qui est très intéressante à lire. Même ceux qui sont attachés à leurs conversations privées ne peuvent pas s’en sortir. Google a le bras long. Dans mon cas, c’est encore pire : j’utilise Gmail et Chrome donc rien n’est inaccessible à Google. En plus, je stocke quelques fichiers (pas tous) sur Drive. Pour Google, je suis entièrement transparent. Il sait tout de moi. Et encore, je ne parle pas de Microsoft, Apple, Facebook et les autres… Vivons heureux, vivons cachés qu’ils disaient…

Un smartphone haut de gamme à moins de 300 Euros

La guerre des smartphones fait rage. Jusque là, le combat était au niveau de la taille d’écran et la puissance de l’appareil. Ce n’est semble t’il plus suffisant puisque aujourd’hui, tous les appareils se valent. C’est donc au tour du prix d’être au cœur du combat. Les marques d’entrée de gamme semblent vouloir tenir tête aux géants. Après Google qui a commercialisé fin 2013 le Nexus 5 à moins de 350 Euros, voici maintenant OnePlus qui passe sous la barre des 300 Euros avec son téléphone baptisé One. Les caractéristiques techniques sont égales voir supérieures au Samsung Galaxy S5, le dernier né de Samsung commercialisé à 679 Euros, les deux possédant la même version d’Android. Le marché des smartphones à plus de 600 Euros n’a plus de raison d’être. Pendant ce temps là, l’iPhone 5S d’Apple, bien inférieur au niveau de ses caractéristiques techniques continue à être commercialisé à plus de 700 Euros pour l’entrée de gamme à 16 Go. Pour 299 Euros, le OnePlus One propose d’entrée de jeu 64 Go. Cherchez l’erreur.

Pour en savoir plus, lisez le comparatif technique de 01Net : Les caractéristiques exceptionnelles du OnePlus One explosent tous les smartphones.

Edit 07/05/14 : il ne serait pas honnête de dire que c’est le seul téléphone dans cette gamme de prix. Wiko est aussi très actif dans ce segment. Ils viennent notamment d’annoncer la sortie du Wiwo Wax de 4.7 pouces pour 199 Euros. Plus d’infos là encore sur 01Net.

Edit 10/05/14 : Et maintenant le test du Wiko Wax sur 01Net.

Les Google cars maîtrisent la conduite en ville

Cela fait quelques temps maintenant que Google s’est lancé dans le projet fou de faire une voiture qui conduit toute seule. Jusque là, le projet était prometteur, mais ne fonctionnait que sur les grands axes avec une circulation limitée. Gérer les obstacles est en effet ce qu’il y a de plus compliqué à faire. Il semblerait que la technologie de Google s’est largement améliorée puisque la société vient de présenter, démo à l’appui, la nouvelle version de son logiciel qui permet de détecter les obstacles en ville. La vidéo est assez intéressante à regarder.

 

Pour en savoir plus, regardez l’article de 01Net, Les Google cars maîtrisent la conduite en ville!

Le web a 25 ans, bon anniversaire !

Le World Wide Web fête aujourd’hui ses 25 ans. C’est en effet le 12 mars 1989 que Tim Berners Lee a fait lire à son chef, Mike Sendall, la spécification d’un projet qui est ensuite devenu le World Wide Web. L’année suivante, le 20 décembre 1990, le premier site Web est né, accessible initialement uniquement sur le réseau du cern, aujourd’hui toujours accessible à la même adresse : info.cern.ch. Il faudra attendre le 6 août 1991 pour que ce projet soit rendu public et que le site soit accessible à tous, c’est à dire presque personne car Internet ne représentait pas encore grand chose à cette époque. Internet a connu son essor avec l’arrivée de NCSA Mosaic, le premier navigateur Web, publié le 15 mars 1993, puis Netscape Navigator en 1994 et Internet explorer le 16 août 1995. Le premier moteur de recherche, Yahoo est né en janvier 1994. Le premier site marchand, Amazon, en juillet 1995. Mon premier site Web, amfr.com, aujourd’hui disparu, en février 1997, il y a 17 ans déjà. Ce n’est que bien plus tard, le 4 septembre 1998, que Google est né. Le reste de l’histoire d’Internet s’est fait le siècle suivant.

Pour allez plus loin, lisez l’histoire d’Internet publiée par 01Net et la proposition de Tim Berners Lee qui souhaiterait protéger Internet en créant une constitution, un article de Clubic commenté également sur PcINpact sous la dénomination de charte de l’Internet.

Waze ne montre plus la position exacte des radars sauf pour les Geeks

La dernière mise a jour de Waze pour Android, l’application de navigation gratuite sur smartphones n’a pas été anodine. Elle s’est en effet conformée à la loi française en ne notifiant plus la position exacte des radars. Cette mise en conformité fait suite à une plainte du PDG de Coyote qui s’est, lui, mis en conformité depuis bien longtemps avec la loi française. Il y avait donc, selon lui, distorsion de concurrence, d’autant plus que Waze a été racheté entre-temps par Google. Toujours est-il que maintenant, nous sommes notifiés très tôt que nous rentrons dans une zone de radars et puis plus rien… à nous de faire attention. Avec Coyote, les choses sont plus intuitives puisqu’il émet 4 bips sonores lors de la traversée de la zone, une au début, une à la fin et la troisième se trouve, le hasard fait bien les choses, à la position exacte du radar.

  

Cette loi ne s’appliquant qu’en France et Android étant un système relativement ouvert, cette limitation n’est pas une fatalité pour les geeks. En effet, il est possible de modifier le fichier de configuration pour faire revenir les notifications comme avant. Cela peut se faire en connectant votre téléphone à un PC ou, plus simplement, en utilisant un éditeur de texte directement sur votre appareil Android.

Les utilisateurs de Windows Phone ont eu une mise à jour, mais les radars sont toujours notifiés comme avant. La mise à jour sur iOS n’a pas encore eu lieu.

Retrouvez les explications détaillées des paramètres à modifier sur PcINpact, l’article qui informe de cette mise à jour et enfin l’article concernant Windows Phone.