Des outils pour gérer ses projets Agile

Certes, il existe des outils pour gérer ses projets Agile comme Jira / Greenhoper, Mingle ou VersionOne. Mais aucun n’est réellement ergonomique ni ne sort du lot. Au point que, oh horreur, Excel ou un peu mieux Google Spreadsheet sont utilisés en lieu et place d’outils spécialisés. Une solution du pauvre car ces outils ne gèrent pas de workflow. Beaucoup utilisent exclusivement des post its sur un tableau. On trace de traits et hop, on a directement l’interface que l’on veut et si l’on souhaite la changer, un coup d’effaceur et hop c’est reparti. Il ne reste qu’à déplacer les post its.

Il manque un outil qui offre la même représentation visuelle que ce que l’on cherche à avoir sur un tableau physique et qui soit aussi simple à manipuler que des post its sur un tableau physique.

Eidos est un nouvel outil, disponible en beta pour l’instant, qui semble enfin traiter l’aspect ergonomique des choses. Il était temps ! Je ne l’ai pas encore testé, mais il mérite qu’on y jette un coup d’oeil. Il n’est malheureusement pas Open Source. Un outil à suivre qui sera commercialisé fin juin 2013. D’ici là, vous pouvez participer au beta test dès aujourd’hui.

Pour en savoir plus, lisez la présentation de ce produit édité par Proteus Agility.

Comment gérer l’extrême surcharge d’activité ?

Vous êtes en période de rush et vous êtes débordés. Chaque minute qui passe, de nouvelles demandes arrivent, toutes plus urgentes les unes que les autres. Certes, pour la plupart, il n’est pas long d’y répondre. Mais la quantité vous noie. Comment gérer l’extrême surcharge d’activité ? En vous organisant ! Simple à dire… Vous êtes tellement surchargé que vous n’avez même pas le temps de vous organiser. Alors comment faire ? Analyse. Lire la suite

J’ai mes données dans le cloud, c’est bien ?

Le « cloud » est le nouvel eldorado de l’informatique. Attention à ne pas confondre avec le « nuage », c’est moins « in ». Google, Microsoft, Apple, les grands hébergeurs, tout le monde s’y est mis. Mais qu’est-ce exactement ? Rien de bien révolutionnaire ! Un peu comme le Web 2.0 à l’époque, c’est une tendance qui existe depuis longtemps et qui a enfin un nom. C’est bien plus vendeur d’avoir un nom ! C’est malgré tout une vraie tendance de fond qui permet de tout virtualiser et de ne plus avoir à administrer et mettre à jour ses serveurs et ses logiciels. Autant laisser ces tâches sans valeur ajoutée à des professionnels dont c’est le métier. Qu’offre le cloud ? Analyse. Lire la suite