Linux a un quart de siècle

Linux fête ce 25 août ses 25 ans, soit un quart de siècle. C’est en effet le 25 août 1991 que Linus Torvalds demande dans les newsgroups (le Web n’existait pas à cette époque) de l’aider à tester son nouveau programme, un noyau de système d’exploitation, fonctionnant comme Minix, le système à la mode à cette époque, développé en seulement 10 000 lignes de code. Ce n’était qu’un projet personnel sans prétention. Et pourtant, ce noyau deviendra le plus utilisé dans le monde puisqu’il est au cœur de la majorité des serveurs, des matériels embarqués et des smartphones (via Android). Seule exception notable : il n’a jamais percé comme ordinateur principal et reste cantonné à 1% d’utilisation.

linux

Linux, c’est toute ma jeunesse. Je le découvre à mon école d’ingénieur, Epita, en 1993. J’en installe même un à la maison… une version 0.x. Je l’ai rapidement abandonné sur mon ordinateur personnel, préférant l’interface de Windows et parfois de Mac OS, mais Linux aura toujours été présent dans ma vie. Au bureau, j’en avais une utilisation quotidienne. Et tous mes sites Web (dont celui-ci) sont hébergés sous Linux. Ma dernière ligne de code au boulot date de 2010, mon utilisation directe de Linux s’est éteinte à peu près à cette époque, mais je continue à développer à titre personnel avec des technos Web hébergées sous Linux.

Linux, c’est aussi le nom que j’ai donné à mon chat, né le 12 avril 1995 et que j’ai adopté alors que je venais tout juste de quitter mon école d’ingénieur. Il nous a quitté le 4 août 2012, après 17 ans de vie commune. Je ne pouvais lui donner un autre nom. Il ressemblait trop à Tux, la mascotte de Linux. La photo ci-dessous a été prise début août, juste quelques jours avant sa disparition. Je l’ai utilisée pour lui rendre hommage sur Facebook.

linux-le-chat

Aujourd’hui, je ne pouvais donc pas faire l’impasse sur cet anniversaire, fort en symboles. Si vous voulez étendre votre culture sur ce moment d’histoire, lisez le petit résumé historique publié par NextInpact ainsi que celui de 01Net qui offre en plus une photo de Linus Torvalds à l’époque.

Edit 26/08/2016 : l’interview de Linus Torvalds concernant cet anniversaire avec des révélations historiques sur  ZDnet.

42, la nouvelle école gratuite de Xavier Niel et Nicolas Sadirac pour les développeurs de demain

Vous connaissez Xavier Niel, le président notamment de Free et Free Mobile. Vous connaissez peut-être moins Nicolas Sadirac. Il est à l’origine de l’Epita, une école d’ingénieur en informatique reconnue et le président de l’Epitech, sa petite soeur. Ils viennent de s’associer pour annoncer la création d’une nouvelle école privée : 42. Sa particularité ? Former gratuitement 1000 personnes sans condition de diplôme à l’entrée afin d’en faire des génies du développement informatique, une catégorie de profils qui manque cruellement en France. Coût de l’opération ? 20 millions d’euros la première année, 50 millions en 10 ans, le tout financé sur les fonds privés de Xavier Niel.

Comment motiver les jeunes à étudier si l’école est gratuite ? Tout simplement en faisant comme dans les télé crochets. Les inscriptions sont ouvertes. Un questionnaire en ligne permettra de mieux vous connaitre. Si vous répondez bien, vous ferez partie des 4000 chanceux qui auront le droit à un stage intensif d’un mois cet été dans des locaux flambants neufs et ultra design du 17ème arrondissement de Paris. Les 1000 meilleurs seront automatiquement inscrits pour les cours qui démarreront en novembre. Ceux qui décrochent devront laisser leur place à des nouveaux. A la clé de ce long processus de sélection, un emploi quasiment garanti tant le secteur est en manque de compétences. En somme, une formation qui comble une lacune du système éducatif.

Alors que le gouvernement a récemment traité Xaviel Niel de « passager clandestin » dans le secteur de la téléphonie mobile, il est étrange de voir qu’aucune personne du gouvernement n’a réagi à cette annonce : ni le ministère de l’éducation nationale, ni celui de l’enseignement supérieur, ni celui du redressement productif. Preuve de leur embarras ? En tout cas, la presse spécialisée a largement réagi à cette nouvelle. Et Xavier Niel de répondre au gouvernement : « Eux, ils parlent, moi j’agis ! »

Pour en savoir plus, regardez les photos des locaux de cette école sur Univers Freebox, lisez l’article explicatif de 01Net, à moins que vous préfériez lire celui de Clubic. Enfin, Le Figaro étudiant fait une très bonne synthèse pour le grand public. Mais ils ne sont pas les seuls à en parler. Les deux instigateurs de ce projet ont été les invités de France 5. Vous pouvez voir une partie de l’interview sur Dailymotion ou en Replay pendant 7 jours. Il était également l’invité de France Infos à 8h17 dont vous pouvez voir l’interview sur Dailymotion.