Fin 2014, où en est-on avec George Orwell ?

Ma première analyse d’expert date du 6 septembre 2010 et parle d’Eric Schmidt, le directeur de Google, qui s’imaginait être le fils spirituel de George Orwell. George Orwell est cet écrivain anglais qui a dépeint en 1948 le monde futuriste de 1984 (inversion des deux derniers chiffres), un monde où tout est contrôlé par la police de la pensée qui traque ceux qui sont déviants de la pensée unique imposée par le pouvoir et les vaporise, une jolie façon de dire les supprime. Evidemment, personne ne veut de ce monde qui laissait à penser à l’époque ce que pourraient devenir les pays soviétiques. C’était la guerre froide.

1984, c’était il y a 30 ans. 1948, c’était il y a presque 70 ans. Qu’en est-il aujourd’hui de ce monde dirigé par la police de la pensée unique ? Ce n’est clairement pas le monde soviétique qui fait maintenant partie des gentils. Et pourtant, les prédictions de George Orwell n’ont jamais été aussi d’actualité et la police de la pensée unique vient de notre monde occidental à nous. Nous avons créé ce monstre. Nous vivons en plein dedans. Analyse. Très longue analyse…

Lire la suite

Tout savoir sur le peering

Vous avez déjà entendu parler de peering mais vous ne savez pas exactement ce que c’est ?

Le peering, c’est le partage de connexion Internet entre deux opérateurs Internet afin de permettre l’échange de données sur l’Internet mondial. Car, pour aller sur un site aux Etats-Unis ou en Chine, vous devez passer par de nombreux ordinateurs intermédiaires connectés entre eux et qui serviront de relais pour transférer vos données. Plutôt que de facturer ces échanges, les opérateurs ont pris pour habitude d’offrir ces prestations gratuitement partant du principe que statistiquement, les données circulent tout autant dans un sens que dans l’autre. Ceci est vrai dans la plupart des cas, mais pas tous. La liaison entre Cogent et Orange était largement dissymétrique.  Cogent était en effet l’opérateur de réseau de Megaupload qui avait un large succès à l’époque. Plus récemment, ce problème de dissymétrie s’est fait entendre par Free avec Youtube. Les internautes regardent plus de vidéos qu’ils n’en envoient. Cela va d’ailleurs s’amplifier maintenant que Youtube devient opérateur de télévision avec des chaines payantes, un secteur où Free est justement largement impliqué. Il y a d’ailleurs déjà eu des accords secrets entre Orange et Youtube.

Si vous voulez tout savoir sur le peering, je vous invite à lire ce dossier sur Clubic.