Une île à énergie verte meilleure qu’une centrale nucléaire

Prenez l’EPR à Flamanville, une centrale nucléaire nouvelle génération à 10 milliards d’Euros dont la date de mise en service est toujours incertaine et le risque écologique important.

Prenez maintenant une île artificielle, à 1,2 milliards d’Euros, soit presque 10 fois moins cher, que vous dotez d’éoliennes et de panneaux solaires, capable de générer de l’énergie pour 100 millions d’habitants, 30% de l’Europe.

Vous préférez quoi ?

Ce rêve est dorénavant possible grâce aux entreprises hollandaises Tennet et danoises Energinet, les équivalents de notre société française Enedis ! Il suffit d’une volonté politique comme celle qu’il y a eu de financer l’EPR. Messieurs les dirigeants de ce monde, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Pour l’Europe, le lieu idéal de l’île est tout trouvé :

Pour en savoir plus, lisez l’article du Figaro : Ce projet (un peu) fou: construire une île pour produire de l’énergie verte.

Ajoutez un commentaire