La fragmentation Android est impressionnante

Début 2013, je parlais déjà du plus gros problème d’Android : sa fragmentation. C’est d’ailleurs ce qui fait sa grande différence avec son concurrent iOS. La fragmentation, c’est l’art d’avoir le plus grand nombre de versions différentes déployées en production. Un autre élément de fragmentation, c’est la variété des modèles utilisant Android. Open Signal vient de publier une analyse qui met en évidence qu’en août 2015, plus de 24000 appareils différents tournent avec Android, un an plus tôt, il n’y en avait que 11868. Samsung est le leader incontesté devant LG, Sony et Motorola, suivi d’un peu plus loin par Lenovo, Huawei, Asus et HTC. Ces appareils tournent aujourd’hui sur 8 versions différentes d’Android, les versions les plus récentes, dont Lolipop qui a un an, sont ultra-minoritaires. En comparaison, la dernière version d’iOS, la 8, représente 85% du parc déployé et si l’on rajoute la précédente, la 7,  c’est 98% du parc.

ios-android-fragmentation

La variété des tailles d’écran est aussi impressionnante. Là encore, c’est beaucoup plus simple avec iOS où il y a moins de modèles. Autre chiffre intéressant, le nombre de modèles commercialisés a été multiplié par 6 depuis 2012.

Ces statistiques sont très intéressantes. Je vous invite à les découvrir en détail sur le site d’Open signal, l’article est en anglais mais les graphes se comprennent d’eux-mêmes.

Ajoutez un commentaire