Démission d’un bon collaborateur, la faute au manager ?

Un de vos bons collaborateurs vous annonce sa démission. Vous tombez des nues. Celle-là, vous ne l’attendiez pas. Mais pourquoi démissionne t’il ?

Certes, le turn over est tout à fait normal et même nécessaire pour le renouvellement des compétences dans une entreprise. Mais quand on a un bon collaborateur, on a envie de le garder plus longtemps. Il s’avère que ce type de collaborateurs a tendance à privilégier la qualité de sa mission et de son environnement. Son manager a donc une influence directe sur son comportement démissionnaire, bien plus importante qu’on ne peut l’imaginer. Il y a même des signes avant coureur qui peuvent être identifiés très tôt afin de réagir avant qu’il ne soit trop tard. Managers, si vous tenez à vos bons collaborateurs, ne sous-estimez pas votre capacité à les faire rester parmi vous.

Ce fait n’est pas nouveau à en croire les nombreux articles qui ont été publiés sur le sujet depuis de nombreuses années et dont je vous partage une sélection :

Cécile Roche, la directrice Lean du groupe Thales, est sensible, de par son approche Lean, à l’investissement sur le développement des personnes. Dans son article « Donner les moyens de partir et l’envie de rester…« , du 30 décembre 2016, elle évoque l’importance de la valorisation de la compétence des collaborateurs, notamment par la formation. Elle invite à considérer le capital humain au même niveau que le capital financier. Un bel objectif pour 2017 ?

Edit 23/01/2017 : Je viens de trouver un article dans la même thématique publié le 6 décembre 2016 : 10 raisons qui poussent vos meilleurs talents à vous quitter.

Edit 31/01/2017 : Si vous décidez de partir, partez avec classe plutôt qu’avec crasse. Suivez les conseils de Cadremploi pour gérer proprement votre départ.

Ajoutez un commentaire