Business Value Game

Business Value Game. Jouons pour comprendre comment prioriser selon la business value. Product Owners et assimilés, on vous attend !

Tel est le teaser du Business Value Game que j’ai présenté lors de l’Openspace du Scrumday le 3 avril 2015. De 14h à 15h50, trois équipes ont été constituées pour faire fructifier la même entreprise. Une entreprise où les contrats affluent, bien plus que la capacité à produire des équipes. Alors, il faut faire des choix et prioriser les demandes client. Cette priorisation se fait par la Business Value, c’est à dire le gain (financier) que l’entreprise obtiendra à satisfaire ses clients. Mais quelle stratégie faut-il adopter ? Du tout fonctionnel ? Beaucoup de techniques ? Accepter de perdre un client ?

Une vingtaine de personnes se sont réparties dans trois équipes et, par chance, les trois équipes ont adopté trois stratégies bien différentes. Je remercie Rafik de m’avoir proposé son aide pour animer le jeu car gérer seul trois tables simultanément, c’est compliqué.



Les équipes ont été baptisées du prénom de leur développeur car, tout le monde le sait, les personnes les plus importantes dans un projet, ce sont les développeurs. Au terme des six itérations que compte le jeu, le résultat est sans appel.

 Position  Equipe  Revenus  Stratégie
 1  Françoise  33 400 €  Prise en compte de stories techniques d’amélioration continue, mais pas toutes
 2  Maxime  31 400 €  Prises en compte de toutes les stories techniques d’amélioration continue
 3 Pierre  25 000 €  Tout fonctionnel, aucune story d’amélioration continue

La stratégie gagnante est bien celle qui sait doser de manière la plus juste les stories techniques et les stories fonctionnelles. L’abus de stories techniques nuit à la performance globale. A l’inverse, l’absence totale de stories techniques, comme beaucoup de projets font, est totalement nuisible au projet et peuvent aboutir à une perte de performances allant jusqu’à 25%. Pour rappel, les demandes clients étaient identiques pour les trois équipes. Aucune des trois équipes n’a souhaité léser le moindre client et pourtant, en acceptant de perdre l’un des clients, peu rentable, l’entreprise aurait pu gagner encore plus.

Dans l’esprit initial du jeu, à chaque itération, lorsqu’il y avait une livraison d’effectuée, il fallait distribuer un bonbon au commercial pour le récompenser de cette bonne livraison. Ce comportement, bien qu’injuste, est une stricte vérité en entreprise. C’est celui qui fait le moins d’efforts durant la réalisation qui est le seul récompensé à la fin. N’ayant pas apporté de bonbons et n’étant pas forcément fan de cet aspect du jeu, j’ai préféré zapper ce point. Pour le reste, j’ai animé le jeu le plus fidèlement possible à l’original. Nous avons réussi à tout faire en 1h50 chrono.

Ce jeu date de 2010 et est en licence Creative Common. Vous pouvez retrouver tout le matériel d’animation à cette adresse : http://www.xp.be/businessvaluegame.html/

Et pour finir, une mélée

Dans le plus pur style du Scrumday, nous avons terminé le jeu en faisant une mélée de 20 personnes.

Merci à tous les participants du jeu !

Crédits photos : les photos sont tirées des photos officielles du Scrumday, prises par Christopher que je remercie chaleureusement.

Agile Playground #19

En préparation du Scrumday, j’avais déjà animé ce jeu lors de l’Agile Playground #19 qui a eu lieu le 4 février 2015. Là encore, 3 équipes ont été constituées et les différentes stratégies ont pu être mises en évidence. Mais avec un timebox à 1h30, les 20 minutes de moins n’ont pas permis de faire la sixième itération ni un débrief digne de ce nom. 1h50 est vraiment la durée minimale.

Teaser du jeu

Voici le teaser complet du jeu que j’avais soumis lors de ma candidature au Scrumday :

L’agile c’est bien, mais on est là pour faire du business ! Quand le carnet de commandes est trop plein, il faut faire des choix ! Oui, mais comment ? En prenant les sujets qui apportent le plus de business value pardi ! Quitte à perdre les clients les moins intéressants.
Le Business Value Game est un jeu de plateau qui se déroule en 6 itérations et qui permet de comprendre l’intérêt de la business value pour prioriser ses développements.
Les Product Owner sont concernés en premier lieu par cet atelier, mais également toutes les personnes qui souhaitent comprendre la priorisation.

Ne l’ayant jamais vu jouer dans les meetups, Scrum day et consorts depuis que j’y participe, je me propose de l’animer.
Ce jeu est très intéressant pour les Product Owners et les personnes qui ont besoin de prioriser les développements.

A travers ce jeu, on découvrira que la priorisation n’est qu’une histoire de compromis basée sur la pénurie : la capacité de développement des équipes !
Prioriser, c’est optimiser cette capacité de production pour en tirer le plus d’argent possible.

Déroulement

Le jeu se déroule en 6 itérations.
La première est la plus longue car elle permet de comprendre toutes les règles du jeu, notamment comment calculer la business value.
La seconde est semi-accompagnée.
Les quatre dernières se font en toute autonomie.
Toutes les deux itérations, une rétrospective de groupe est organisée pour partager les astuces qui ont été mises en oeuvre dans chaque équipe.

Une équipe est composée de 6 à 7 personnes.
Chaque équipe sera chargée de réaliser les mêmes projets (mêmes histoires, mêmes événements, même durée).
Les équipes seront donc en concurrence et la meilleure sera celle qui aura géré le mieux sa business value !

Franck Beulé
Coach Agile, expert des technologies de l’Internet et en ergonomie du Web

  1. Nelson le 15.04.15 à 16:59

    En tout cas, tout le monde à vraiment l’air de s’amuser, j’ai le sentiment d’avoir raté qqch. A la prochaine sûrement

  2. Rafik le 15.04.15 à 16:59

    ben merci à toi d’avoir accepté mon aide !!! C’était super 😉

Ajoutez un commentaire